Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Covid-19 : l’ONU accorde douze millions de dollars à la RCA
Covid-19 : l’ONU accorde douze millions de dollars à la RCA

 

 

http://www.adiac-congo.com/ Jeudi 7 Mai 2020 - 16:19

 

L’Organisation des Nations unies (ONU) ont alloué douze millions de dollars de leur Fonds humanitaire pour soutenir la réponse multisectorielle d’urgence en République centrafricaine (RCA). Cette allocation financière d’urgence servira également à la réduction de la propagation de la pandémie du Covid-19.

« L’allocation du Fonds humanitaire permettra aux acteurs humanitaires en première ligne de couvrir les besoins humanitaires les plus critiques dans les préfectures de Bamingui-Bangoran, Basse-Kotto, Haute-Kotto, Haut-Mbomou, Mambéré-Kadei, Mbomou, Nana-Gribizi, Nana-Mambéré, Ombella M’Poko, Ouaka, Ouham et Ouham-Pendé », a déclaré Denise Brown, coordonnatrice humanitaire pour la RCA. Ce financement permettra à trente-quatre partenaires humanitaires de mettre en œuvre des projets prioritaires dans les secteurs de la santé, l’eau-hygiène-assainissement, la gestion des sites de déplacés, les abris et articles ménagers essentiels, la nutrition, la sécurité alimentaire, la protection et la logistique.

Par ailleurs, les besoins critiques du Plan de réponse humanitaire bénéficieront d’une enveloppe à hauteur de neuf millions de dollars, et ceux liés au Covid-19 seront couverts avec une enveloppe de trois millions de dollars. Selon l’ONU, plus de 2,6 millions de personnes, soit la moitié de la population, a besoin d’assistance humanitaire et de protection. La RCA compte également près de sept cent mille déplacés internes. Et seul le tiers de la population a accès à l’eau potable.

Les Nations Unies pensent que la République centrafricaine doit faire face à « des besoins croissants dans un environnement à indicateurs humanitaires fortement dégradés, surtout en pleine épidémie du nouveau coronavirus ». De son côté, l’Organisation mondiale de la santé a annoncé que la RCA a recensé, à la date du 5 mai, quatre-vingt-quatorze cas confirmés de Covid-19, mais aucun décès. Cependant le pays enregistre le deuxième taux de mortalité maternelle et le troisième taux de mortalité infantile les plus élevés au monde.

D’autre part, les humanitaires sont parfois exposés au danger et rencontrent des difficultés pour acheminer une aide vitale à ceux qui en ont le plus besoin. Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, cent vingt et un incidents ayant touché les humanitaires ont été enregistrés au premier trimestre de l’année, dont deux morts et huit blessés.

A noter que le Plan de réponse humanitaire 2020 n’est financé qu’à hauteur de 28%, soit 113,4 millions de dollars sur les 401 millions requis. « Je suis très reconnaissante envers les bailleurs de fonds pour leur confiance envers le Fonds humanitaire, car il s’agit d’un instrument de financement flexible pour une réponse humanitaire efficace, rapide et coordonnée », a relevé la coordonnatrice humanitaire. Ces fonds supplémentaires arrivent à point nommé d’autant que la situation humanitaire continue de se détériorer en Centrafrique. Mais l’ONU a encore besoin de plus de trois cents millions de dollars pour ses opérations en République centrafricaine.

Yvette Reine Nzaba

 

 

La Coordinatrice Humanitaire alloue 12 millions de dollars américains du Fonds Humanitaire pour la République centrafricaine afin de soutenir une réponse multisectorielle d’urgence.

Bangui, 6 mai 2020 - La Coordonnatrice Humanitaire pour la République centrafricaine (RCA), Mme Denise Brown, a alloué 12 millions de dollars américains du Fonds Humanitaire pour soutenir une réponse multisectorielle d’urgence en alignement avec les priorités du Plan de réponse humanitaire 2020. Cette allocation financière d’urgence servira également à la réduction de la propagation de la pandémie de COVID19.

Ce financement permettra à 34 partenaires humanitaires de mettre en œuvre des projets prioritaires dans les secteurs de la santé, l’eau-hygiène-assainissement, la gestion des sites de déplacés, les abris et articles ménagers essentiels, la nutrition, la sécurité alimentaire, la protection et la logistique. Les besoins critiques du Plan de réponse humanitaire 2020 bénéficieront d’une enveloppe à hauteur de 9 millions de dollars, et ceux liés à la COVID-19 seront couverts avec une enveloppe de 3 millions de dollars.

« L’allocation du Fonds Humanitaire permettra aux acteurs humanitaires en première ligne de couvrir les besoins humanitaires les plus critiques dans les préfectures de Bamingui-Bangoran, Basse-Kotto, Haute-Kotto, Haut-Mbomou, Mambéré-Kadei, Mbomou, Nana-Gribizi, Nana-Mambéré, Ombella M’Poko, Ouaka, Ouham et Ouham-Pendé », a expliqué Mme Brown.

En 2019, le Fonds Humanitaire pour la RCA a alloué 39 millions de dollars et ciblé 1,3 million de personnes vulnérables. « Je suis très reconnaissante envers les bailleurs de fonds pour leur confiance envers le Fonds Humanitaire, car il s’agit d’un instrument de financement flexible pour une réponse humanitaire efficace, rapide et coordonnée », a déclaré la Coordonnatrice Humanitaire.

La situation humanitaire en RCA continue de se détériorer. Plus de la moitié de la population, 2,6 millions de personnes, a besoin d’assistance humanitaire et de protection. 697 340 personnes sont déplacées à l’intérieur du pays. Avec 94 cas confirmés de COVID-19 au 4 mai, la Centrafrique doit faire face à des besoins croissants dans un environnement à indicateurs humanitaires fortement dégradés.

Seul le tiers de la population a accès à l’eau potable, tandis que le pays enregistre le deuxième taux de mortalité maternelle et le troisième taux de mortalité infantile les plus élevés du monde. 121 incidents ayant touché les humanitaires ont été enregistrés au premier quadrimestre de l’année, dont 2 morts et 8 blessés. Le Plan de réponse humanitaire 2020 n’est financé qu’à 28%, soit 113,4 millions de dollars sur les 401 requis.

 

 

Centrafrique: La Banque mondiale approuve un don de 7,5 millions de dollars pour aider le pays à faire face au Covid-19

 

Par Martin Kam 6 mai 2020

La Banque mondiale a approuvé récemment un don de 7,5 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour aider la République centrafricaine à faire face au Covid-19 et renforcer la préparation des systèmes nationaux aux urgences de santé publique.

Dans un communiqué, l’institution explique que le Projet de préparation et de riposte à la pandémie de Covid-19 va apporter une aide immédiate à ce pays d’Afrique centrale «afin de l’aider à prévenir la propagation du coronavirus, en déployant des stratégies de confinement et en renforçant les capacités d’intervention sanitaire d’urgence en cas de flambée épidémique ».

Selon la Banque mondiale, «le projet permettra de fournir des équipements médicaux et des médicaments essentiels, des kits de test et des équipements de protection pour le personnel aux avant-postes et d’assurer l’accès de la population à l’eau et à des produits d’hygiène ».

Ce n’est tout, puisqu «’il va également contribuer à améliorer la coordination et le soutien aux mesures de préparation, former le personnel soignant et organiser des campagnes de communication et de sensibilisation sur les risques encourus auprès des habitants », souligne-t-on de même source.

Jean-Christophe Carret, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République centrafricaine, estime que « dans des pays fragiles comme la République centrafricaine, il est particulièrement important de renforcer le système de santé et d’aider le personnel sur le terrain à apporter une réponse adaptée ».

Cité dans le communiqué, il ajoute : « mobilisée en urgence, cette aide va aider le pays à affronter la menace de l’épidémie de coronavirus, sachant que l’essentiel des fonds sera déboursé dès les premiers mois ».

Martin KAM

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les deux agents de Télécel testés positifs au Covid-19 exercent au service de comptabilité. Ils ont été placés en isolement, mais leur directeu » ...la suite
L’Ambassade de France a signé le 3 juin avec la Cour constitutionnelle centrafricaine une convention de financement : la France apporte 59 millions » ...la suite
L’Union européenne salue l’action menée par la Cour Pénale Spéciale, suite aux récentes arrestations d’éléments de groupes armés à Ndé » ...la suite
Le docteur Maurice Bawa est coordonnateur du Centre des opérations d'urgence de santé publique en Centrafrique. Ayant contracté le nouveau coronavi » ...la suite
Le président de la Banque africaine de développement (BAD), le nigérian Akinwumi Adesina fait l’objet d’une enquête suite à la demande des Et » ...la suite
Une cérémonie de grandeur nature s’était déroulée le 16 Aout 2019 au PK22 sur la Route de Damara pour la construction de la Base Logistique de » ...la suite
Déclaré positif après un test fait au niveau de l’institut pasteur de Bangui le Ministre des finances et du Budget Henri Mari Dondra est la secon » ...la suite
Alors que la polémique se poursuit autour du projet de prolongation des mandats présidentiel et législatif, le chef de l'Etat Faustin Archange Toua » ...la suite
L’Afrique a commémoré ce lundi 25 mai, le 57ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) devenue en 2002, l » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) exige la cessation des hosti » ...la suite