Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » De Lyon à Bangui, un pont aérien pour pérenniser l'action humanitaire malgré la pandémie
De Lyon à Bangui, un pont aérien pour pérenniser l'action humanitaire malgré la pandémie

 

 

AFP  le 07/05/2020 à 21h56

 

Un premier pont aérien a été mis en place jeudi pour acheminer personnels et matériel médical en Centrafrique alors que les mesures de confinement et les restrictions du trafic aérien bloquent l’aide humanitaire.

 

Un premier pont aérien humanitaire européen a été mis en place jeudi 7 mai, de Lyon vers Bangui, pour acheminer personnels et matériel à des ONG en Centrafrique, dont l’activité a été complètement bloquée en pleine pandémie de Covid-19.

L’opération, qui sera composée d’une série de vols vers plusieurs pays, vise à montrer notre solidarité européenne, qui va au-delà des frontières de l’Union, a déclaré Janez Lenarcic, commissaire européen à la gestion des crises, lors d’une conférence de presse à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry.

Ce premier vol est le fruit d’une coopération entre l’Union européenne, le gouvernement français et le Réseau Logistique Humanitaire. Chargé jeudi soir, l’avion à destination de Bangui décollera vendredi matin à 5H30.

Personnels et matériel médical acheminés

Concrètement, ce vol permettra l’acheminement de 75 personnels humanitaires, de douze nationalités différentes, et de 8 tonnes de matériel (médicaments, masques, gants, gel hydroalcoolique, matériel orthopédique pour personnes handicapées…) en Centrafrique. Deux prochains vols auront lieu en début de semaine prochaine, pour livrer à Bangui 32 tonnes de matériel supplémentaires.

Le but : pérenniser et renforcer l’action d’associations sur le terrain, comme Médecins du Monde, Action contre la Faim ou encore Handicap International.

Car le problème avec ce type de crise sanitaire, c’est la co-mortalité, a souligné Joël Weiler, directeur général de Médecins du Monde.

L’acheminement de l’aide humanitaire bloqué

La fermeture des frontières, le manque de vols, l’impossibilité de déplacer nos staffs, l’impossibilité d’envoyer du matériel… a complètement bloqué l’aide qu’on pouvait apporter à la Centrafrique, a-t-il observé.

Ce pont répond autant à la nécessité de combattre la pandémie de Covid-19 que de prendre en charge et de continuer à augmenter notre réponse sur les crises préexistantes, a abondé Jean-François Riffaud, directeur général d’Action contre la Faim, citant, entre autres, les crises alimentaires, les conflits, l’accès difficile à l’eau et l’hygiène.

Selon Manuel Patrouillard, directeur général de Handicap International, l’enjeu dans les prochains mois est de pouvoir arriver à se déplacer et que les humanitaires soient bien considérés comme faisant partie de la solution.

Au total, le Réseau Logistique Humanitaire a identifié 37 destinations à desservir, à partir de données consolidées par les ONG.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le butin était enfoui dans le sac d’un opérateur économique chinois résidant au Cameroun qui revenait précipitamment de la République Centrafr » ...la suite
Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont voté, mardi, en faveur du prolongement de la mission relative au déploiement » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) réaffirme son appui politiq » ...la suite
L'ancien ambassadeur de France et ex-directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), Bernard Bajolet, intègre Amarante, l'une des principale » ...la suite
Dans cette crise militaro-politique que connaît la République centrafricaine depuis le début de cette année nouvelle 2021 où n’émanent de ce p » ...la suite
L'insécurité dans le pays a coupé les livraisons de chlore, empêchant la société de distribution d'eau, la Sodeca, d'approvisionner les habitant » ...la suite
Recherché par la justice centrafricaine pour avoir mis à sac les sociétés françaises CFAO et Orange Centrafrique en 2013, Monsieur Mamadou Danz » ...la suite
Le Secrétaire général et le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies ont renouvelé leur confiance à Mankeur Ndiaye dont le con » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dénonce une campagne de man » ...la suite
Les nouvelles installations sanitaires achevées viennent d’être inaugurées par un président Faustin Archange Touadera, totalement satisfait du t » ...la suite