Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » COMMUNIQUE DE PRESSE DU BP DU MLPC
COMMUNIQUE DE PRESSE DU BP DU MLPC

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Suite aux différentes crises politico-militaires récurrentes, avec leurs corollaires l’effondrement de l’Etat et ses difficultés objectives à fonctionner, ce sont plus d’une cinquantaine d’Organisations Non Gouvernementales internationales, et près d’une centaine nationales, qui tentent depuis belle lurette de palier aux manquements relatifs au fonctionnement régalien de l’Etat notamment par la fourniture aux populations nécessiteuses les services sociaux de base. Ces ONG nationales et internationales n’ont de cesse de lancer des alertes sur la dramatique situation humanitaire des déplacés internes de la République centrafricaine et l’exposition de la population en général à une insécurité alimentaire aigüe.

C’est dans ces conditions que la République Centrafricaine à l’instar des autres pays du monde, doit faire face à la pandémie du coronavirus. Or à la différence d’autres pays, elle affronte le COVID-19 dans une situation où les infrastructures sanitaires et les moyens médicaux font cruellement défaut. Les risques de propagation sont donc très importants avec des conséquences potentiellement catastrophiques à redouter. Le bilan au 14 mai 2020 qui est officiellement de 221 cas confirmés dont 12 guérisons et 0 décès. Toutefois ce bilan ne doit pas être une source d’assurance au regard de la véritable hécatombe que connaissent certains pays africains comparables au nôtre pour ne pas citer les pays développés aux impressionnantes statistiques macabres.

La pandémie du COVID-19 qui a pris une tournure planétaire a entraîné la fermeture des frontières aériennes et terrestres de la RCA avec ses pays voisins dont le blocage du corridor vital Douala-Bangui dont elle grandement tributaire, situation qui est venue aggraver son enclavement. La population en subit évidemment les conséquences, ainsi que les ONG humanitaires qui parviennent difficilement à accomplir leurs missions d’assistance des pauvres populations surtout de l’arrière-pays.

Plusieurs ONG humanitaires concernées par l’aide européenne, ont déjà enregistré des victimes parmi leur personnel et subi de nombreuses exactions de la part des groupes armés qui mettent à feu et à sang plusieurs zones du pays. Il va sans dire que les populations fondent un certain espoir dans ce soutien sanitaire de l’Union européenne, mais leur soulagement serait plus grand si les seigneurs de guerre qui les terrorisent et martyrisent pouvaient être enfin traduits à la Justice

Dans les moments extrêmement difficiles que notre pays a connus, particulièrement depuis 2013, l’Union Européenne n’a jamais manqué d’apporter un soutien multiforme décisif à la République centrafricaine. La réponse humanitaire actuelle de sa part fait suite à l'appel des autorités centrafricaines et correspond aux besoins des Centrafricains. L'Union Européenne comme la Chine, les Etats-Unis d’Amérique la France par le biais de l’Institut Pasteur de Bangui ainsi que la Russie, sont déjà présents dans le soutien humanitaire et sanitaire à notre pays. La Fédération de Russie a aussi annoncé récemment une prochaine livraison de matériel médical qui devrait être en rapport avec la lutte contre le COVID-19.

Tous ces pays amis et autres partenaires au développement travaillent très étroitement avec le gouvernement centrafricain dans la fourniture des réponses efficaces à fournir dans la lutte contre la pandémie du COVID-19 alors que la tentation pourrait être forte d’abandonner notre pays à son triste sort. Fort heureusement, l’Union Européenne a fait le choix non pas de nous lâcher mais plutôt de continuer à nous assister.

 

  • Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (M.L.P.C)

 

  • Dénonce la campagne irresponsable et paranoïaque de certains prétendus panafricanistes agglutinés dans la soi-disant ONG « Aimons Notre Afrique » (A N A) dont la principale activité en Centrafrique est de vivre au crochet du trésor public par la prédation financière. Ses dirigeants ont tendance à voir dans toute action d’assistance humanitaire une ingérence suspecte contre les intérêts nationaux.

 

  • Condamne fermement la diffusion de « fake news » et de folles rumeurs délibérément déclenchée par certains compatriotes qui se parent du manteau de la société civile ou d’une certaine appartenance politique pour jeter le discrédit sur le plus grand et efficace partenaire au développement de la République centrafricaine qui est l’Union Européenne.

 

  • Appelle avec insistance l’attention du Gouvernement sur la nocivité des activités de déstabilisation de l’ONG ANA qui sont de nature à compromettre les excellentes relations d’amitié et de coopération avec certains pays amis et importants partenaires au développement de notre pays.

 

Fait à Bangui le 15 mai 2020

 

 

Pour le BP du MLPC

Le Président

 

 

 

Martin ZIGUELE

2 commentaires

N
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CROIRE A UNE EVENTUELLE PROPAGATION A GRANDE ECHELLELE DU COVID 19 EN AFRIQUE ET QUI TUERAIT EN MASSE LES AFRICAINS. POURQUOI DOIT-ON VISER L'AFRIQUE ALORS QUE DEPUIS LA PROPAGATION DE LA PANDEMIE QUI A FAIT DE NOMBREUSES VICTIMES DANS LES PAYS LES PLUS INDUSTRIALISES, L'AFRIQUE RESTE LE SEULIE QUI A FAIT DE NOMBREUSES VICTIMES DANS LES PAYS LES PLUS INDUSTRIALISES, L'AFRIQUE RESTE LE SEUL CONTINENT AU MONDE A ÊTRE EPARGNE DU DESASTRE MACARBE AU COVID 19. DIEU MERCI ! CAR IL A ECARTE D'UN SEUL COUP L'AFRIQUE DE CE FLEAU MONDIAL. LES CHIFFRES CI-DESSOUS LE DEMONTRENT AFIN QUE NUL NE SE FIE AUX MANIPULATIONS DES MEDIAS; EXEMPLES: ETATS UNIS = 1.500.000 CAS CONFIRMES / 273.000 GUERISONS / 89.420 DECES. FRANCE = 142.000 CAS CONFIRMES / 61.066 GUERISONS / 27.625 DECES. CENTRAFRIQUE = 301 CAS CONFIRMES / 13 GUERISOSNS / 0 DECES.

0 DECES QUI VEUT DIRE A L'HEURE ACTUELLE, PAS UN SEUL MORT LIE AU COVID 19 EN CENTRAFRIQUE. IL N'Y A PAS DONC LIEU DE S'ALARMER SUR LE CAS DES AFRICAINS. PAR AILLEURS, IL FAUT NOTER QUE LES CENTRAFRICAINS ONT PLUTÔT BESOIN EN URGENCE D'ÊTRE EN SECURITE, C'EST A DIRE PASSER PAR TOUS LES MOYENS POUR NEUTRALISER LES GROUPES ARMES QUI DEPUIS 2013 TUENT REGULIEREMENT DE NOMBREUSES ERSONNES ET DESTABILISENT LE PAYS. ENSUITE UNE FOIS LES NEUTRALISER ET RAMENER LA PAIX ET L'AUTORITE DE L'ETAT; PLACE AU DEVELOPPEMENT.
» lire la suite
M
quel bel article! mots durs mais vrais!

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Après plusieurs semaines de tergiversations sur le projet de modification de la Constitution du 30 mars 2016, initié par l'Assemblée nationale, la » ...la suite
Face aux sorties de François Bozizé et de son parti, le Kwa na Kwa, Faustin Archange Touadéra mobilise les troupes de son Mouvement cœurs unis ( » ...la suite
Que les alliés contre nature de François Bozizé ne trompent pas le peuple à propos du débat en cours sur la proposition de loi constitutionnelle » ...la suite
REACTION DU GOUVERNEMENT A LA CAMPAGNE DE DESINFORMATION SUR L'UE » ...la suite
Le mouvement présidentiel en Centrafrique lance, ce vendredi, avec une trentaine de partis et associations politiques alliés, une plateforme de la m » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a reçu en audience M. Martin ZIGUELE, Président du Mouvement pour la Li » ...la suite
En Centrafrique, l’Autorité nationale des élections a confirmé hier la date du 27 décembre pour le premier tour de la présidentielle et des lé » ...la suite
Le Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-président de la Commission, Josep Borrell, a » ...la suite
L'émissaire de l'ONU pour la région des Grands Lacs, le Chinois Huang Xia, a souligné mercredi devant le Conseil de sécurité l'importance d'avoir » ...la suite
Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a appris que le Bureau de l’Assemblée Nationale réuni le 16 avril » ...la suite