Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » L’armée centrafricaine entre en RDC pour traquer les rebelles de la RCA, dénonce la députée Inagosi
L’armée centrafricaine entre en RDC pour traquer les rebelles de la RCA, dénonce la députée Inagosi

Lu pour vous

 

https://actualite.cd/ Mercredi 20 mai 2020 - 19:22

 

Dans sa question adressée au Vice-premier ministre, ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières Gilbert Kankonde lors de la plénière de ce mercredi, la députée nationale Geneviève Inagosi Kasongo a dénoncé les opérations de l'armée centrafricaine dans le territoire congolais pour “traquer leurs rebelles”.

" Pourquoi est-ce que nos autorités autorisent que des troupes régulières d'autres pays viennent traquer leurs rebelles Chez nous ? ", a lancé Geneviève Inagosi au VPM de l'Intérieur et sécurité.

 

Pour elle," il y a l'armée régulière Centrafricaine qui entre dans notre pays soit disant pour traquer leurs rebelles ".

 

Et de poursuivre : " Notre pays n'est pas un chant de bataille. S'il y a un problème de puissance de feu, utilisez au moins la voie diplomatique parce qu'il s'agit des pays voisins avec lesquels nous sommes tenus de vivre en toute sécurité ".

 

S'agissant de la question des éleveurs Mbororo dans la province du Haut-Uele, la députée nationale préconise un plan de la part du Gouvernement pour les dégager du territoire congolais à cause, dit-elle, de leurs abus.

" La province de Haut-Uele est en proie à une insécurité créée par les troupes étrangères qui circulent, et se promènent dans notre territoire comme si c'était un pays sans loi. Le territoire de Niangara, le territoire de Dungu, les éleveurs Mbororo qui viennent et sont très armés, tuent les populations locales, les chassent et brûlent les maisons au vu et au su des éléments de la police qui, malheureusement sont en nombre insuffisant. Et ces différents rapports sont remontés au niveau du gouvernement central qui ne réagit pas. Je voudrais Monsieur le VPM que vous puissiez saisir cette opportunité pour nous dire s'il y a un plan pour dégager ces éleveurs Mbororo ", a ajouté Geneviève Inagosi.

 Dans la plénière de ce jour, deux vice-premiers ministres répondent à des questions orales avec débat. Il s'agit de Kankonde et Mayo.  Le premier a été également auditionné mardi par la commission défense et sécurité de l'Assemblée nationale.  Au total,  31 questions relatives à  la sécurité du pays lui été  adressées.  Il reviendra demain pour répondre à la commission.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Président de la République, Faustin Archange TOUADERA, a accordé ce mardi 29 septembre 2020, à la Présidence de la République, une audience a » ...la suite
Les Nations Unies organisent une réunion ministérielle virtuelle sur la République centrafricaine (RCA), le 1er octobre 2020, co-présidée par le » ...la suite
Sur une photo, le chef de guerre Ali Darass, à la tête de l’UPC, issu de l'ex-Séléka, apparaît en train de s'enrôler sur les listes électoral » ...la suite
Après plusieurs mois de pourparlers entre la Fédération de Russie et les autorités centrafricaines, le ministère russe de la Défense va ouvrir u » ...la suite
Un ex-responsable de la garde du président centrafricain déchu François Bozizé a été mis en examen ce vendredi soir 18 septembre 2020, à Paris, » ...la suite
On s’approche tout doucement du 27 décembre 2020, date prévue pour les élections présidentielle et législatives en République centrafricaine. » ...la suite
Bangui, République centrafricaine, 03 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). A peine sa candidature à la présidentielle annoncée, Catherine » ...la suite
La chute d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) déposé le 18 août par un coup d’État militaire parachève l’échec de la communauté internationale » ...la suite
Tribune. En suivant en direct la mutinerie au Mali qui a conduit à la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta, dit « IBK », je me souvenai » ...la suite
Selon le représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, ce qu’il faut aujourd’hui pour lutter » ...la suite