Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

Centrafrique : Arrivée à Bangui de 4.400 matériels administratifs électoraux

 

BANGUI le 04 juin 2020 (RJDH) ---Des matériels administratifs pour les opérations électorales sont arrivés ce mercredi 3 juin à l’aéroport International Bangui Mpoko. Il s’agit de 56 tonnes des kits, soit 4.400 matériels destinés au fonctionnement des bureaux de vote qui ont été réceptionnés par l’Autorité nationale des élections.  

Ce sont des matériels adaptés remis à l’ANE pour le fonctionnement des centres de vote sur l’ensemble du territoire national. Les matériels sont composés d’imprimantes et des supports qui seront distribués dans les différents bureaux de vote de Bangui et les 16 préfectures de la République Centrafricaine. 

La réception de ces matériels a eu lieu ce mercredi 03 juin à l’aéroport Bangui-Mpoko en présence des membres de ladite structure en charge d’organiser ces élections. C’est la deuxième livraison après celle de Dubaï enregistrée le 16 mai dernier. Ce don intervient dans un contexte aujourd’hui ou l’ANE entre dans la phase de formation de 80 formateurs des agents recenseurs qui seront à leur tour, à former 12000 agents recenseurs dans le cadre des opérations d’enrôlement des électeurs prévues du 22 juin au mois de septembre 2020. 

Ce processus prend en compte le contexte actuel de la pandémie de coronavirus. D’où la nécessité de l’ANE de former des agents spécialisés dans le domaine de la prévention contre le covid_19. Le projet d’appui au processus électoral en Centrafrique(PAPEC), appuie l’Autorité Nationale des Elections grâce au financement du PNUD et de l’Union Européenne le PNUD.

Carlos Watou.

 

 

Centrafrique : « Les choses évoluent à cinq ans d’existence de la Cour Pénale», dixit Alain Tolmo substitut du procureur de la CPS

 

BANGUI, le 03 juin 2020 (RJDH) ---La Cour Pénale Spéciale totalise cinq années d’existence après sa création le 03 juin 2015 par les autorités de transition. Plusieurs lignes ont bougé, indique Alain Tolmo, Substitut du Procureur spécial de la Cour notamment la mise en place de différents organes et les arrestations des prévenus. 

Depuis sa création le 03 juin 2015 après les assises de Bangui, la Cour Pénale Spéciale a enregistré plusieurs avancées significatives dans le pays. C’est la conséquence logique et directe de la volonté populaire, laquelle volonté qui s’est traduite par les consultations à la base et au forum de Bangui, où tous les participants ont décidé que cette juridiction hybride voit le jour.

Le Substitut du Procureur spécial de la CPS Alain Tolmo note à cet effet un progrès, « si vous voyez bien le fil des choses, le 11 mai, c’est la date de clôture de Forum et le 03 juin 2015, c’est la promulgation de la loi organique par le gouvernement de transition. Les choses sont allées rapidement. Entre la promulgation de cette loi et les activités de la Cour, les choses ont tellement évolué », a rappelé le Substitut du Procureur.

En 2017, les premières nominations des membres de la Cour ont eu lieu. Ce processus graduel a permis aujourd’hui à cette juridiction hybride de procéder à des poursuites judiciaires sur l’ensemble du territoire national. A ce jour,  les organes à savoir le parquet spécial, les chambres d’instruction, d’accusation spéciale et des unités en charge de protection des victimes et témoins, de la police judiciaire sont mises en place.

La mise en place de deux autres organes, les chambres d’assises et d’Appel sont en cours ainsi que le corps spécial d’avocats.

A titre de rappel, la loi organique de la Cour Pénale Spéciale a été promulguée le 03 juin 2015 par le chef de l’Etat de transition, Catherine Samba-Panza.

Judicaël Yongo.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Je voudrais, à l’entame de mon propos, adresser mes chaleureuses salutations à la laborieuse population de l’Ouham et celle de Bossangoa en part » ...la suite
A Bangui, ce vendredi 20 novembre, des membres des groupes armés, les membres du Comité consultatif et de suivi (CCS) du programme Désarmement, dé » ...la suite
A cinq semaines des élections groupées en Centrafrique, la rédaction de Radio Ndeke Luka a décidé de s’intéresser à la circulation des armes » ...la suite
Au moins 30 enfants souffrent de la malnutrition sévère et 62 autres des cas modérés à Nzacko dans le Mbomou au Sud-est de la République Centraf » ...la suite
Le Conseil National de la Jeunesse(CNJ) et la CEEAC ont échangé sur l’Accord politique pour la paix et réconciliation en Centrafrique ce mercredi » ...la suite
Le Tribunal de Grande Instance de Bimbo a ouvert son audience dans la ville ce mercredi 18 novembre. Au total, vingt-cinq (25) personnes dont une poli » ...la suite
Les membres du comité consultatif et de suivi du programme national de désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement ont annoncé ce lu » ...la suite
-Le mouvement transfrontalier reste un facteur de propagation du coronavirus, surtout dans les zones frontalières où des dispositifs sanitaires ne s » ...la suite
Les dispositifs sécuritaires ces dernières semaines sont renforcés dans la capitale centrafricaine à l’approche des élections générales du 27 » ...la suite
Parvenu en Afrique dans le sillage des explorateurs européens, le christianisme s’est implanté progressivement par le biais des Églises chrétien » ...la suite