Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Présidentielle et législatives couplées 2020: le président Touadera lance l’opération d’inscription sur les listes électorales
Présidentielle et législatives couplées 2020: le président Touadera lance l’opération d’inscription sur les listes électorales

 

 

Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a lancé dans la matinée du 30 juin 2020 l’opération d’enrôlement sur les listes électorales au Lycée Barthelemy BOGANDA de Bangui dans le 4e Arrondissement

Cet enregistrement s’est déroulé en présence de la Présidente de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) Madame Madeleine N’KOUET HOORNAERT, du Représentant de la MINUSCA Mankeur NDIAYE et de la Représentante résidente du PNUD, Madame Natalie BOUCLY.

Le Président de la République a déclaré à sa sortie que cette opération est un moment important qui montre que le pays ira bien aux élections présidentielles et législatives du 27 décembre 2020 telles que prévues dans le calendrier publié par l’ANE.

L’inscription sur les listes électorales est un moment important dans la vie d’une nation et surtout une nation qui se veut démocratique comme la nôtre. Notre constitution nous donne le droit de choisir tous les 5 ans les dirigeants de notre pays par la désignation au suffrage universel du Président de la République et des députés de la nation à l’Assemblée Nationale.

Le numéro Un centrafricain a invité ses compatriotes à lui emboiter le pas pour s’inscrire sur les listes électorales. C’est un grand privilège que la constitution donne à chaque citoyen pour être électeur : s’inscrire sur une liste, avoir une carte d’électeur et participer aux élections nationales le jour J.

Pour le Président de la République Faustin Archange TOUADERA, seules les élections démocratiques peuvent donner la possibilité à la République Centrafricaine d’être dans le concert des nations, d’aspirer à la paix et au développement économique. Car, poursuit-t-il, sans ce mode de gouvernance, le pays va toujours connaitre la violence et la barbarie.

Le Chef de l’Etat a saisi cette occasion pour remercier l’ANE dans toute sa composante et les partenaires techniques et financiers qui nous soutiennent dans l’organisation de ces élections.

Il n’a pas manqué de saluer le travail accompli par les professionnels des médias pour le travail de sensibilisation du citoyen centrafricain à l’accomplissement de ce devoir civique.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Russie soutient ouvertement depuis 2018 le gouvernement de Touadéra, notamment grâce à un accord bilatéral de défense et de nombreux paramilit » ...la suite
Alors que des discussions ont été engagées entre les émissaires de la CEEAC, la Communauté des États d’Afrique centrale et plusieurs acteurs d » ...la suite
Le Président de la République, Paul BIYA, a reçu en audience dans l’après-midi de mercredi 10 février 2021, la Ministre des Affaires étrangèr » ...la suite
La mise en œuvre de l'accord de paix du 6 février 2019 (APPR-RCA) entre le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés devrait créer les condit » ...la suite
Je voudrais avant tout propos, vous inviter à observer avec moi, une minute de silence à la mémoire de l’Imam KOBINE LAYAMA, messager de paix et » ...la suite
Pour la ministre centrafricaine des Affaires étrangères, la réconciliation nationale passe aussi par la reddition des comptes pour mettre un terme » ...la suite
Le dialogue inclusif sollicité par le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, s’intègre dans la mouvance de » ...la suite
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exhorté mercredi les autorités centrafricaines "à entamer un véritable dialogue politique i » ...la suite
En plus des attaques des groupes rebelles pour empêcher le déroulement du processus électoral en Centrafrique, le refus par l’opposition de parti » ...la suite
La coalition de l'opposition en Centrafrique a annoncé mardi 2 février se retirer entièrement des élections législatives, dénonçant un « simul » ...la suite