Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » RCA : perquisition au domicile du député Weïdane et plainte en France pour viol avec arme déposée par de ses victimes
RCA : perquisition au domicile du député Weïdane et plainte en France pour viol avec arme déposée par de ses victimes

Lu pour vous

 

Publié le 09.07.2020 à 11h30 par journaldebangui.com avec corbeaunews-centrafrique.com

 

Teddy Weïdane, député de la circonscription de Bouca 2, est accusé d’escroquerie et vol aggravé.

Même si l’enquête judiciaire sur la fraude à la douane et trafic des faux documents officiels impliquant les députés Mathurin Dimbélé et Teddy Weïdane avait été définitivement suspendue par le parquet et transféré au service juridique de l’Assemblée national, l’enquête sur le volet opposant le député Teddy Weïdane à ses ex-complices camerounais se poursuit, et une perquisition avait eu lieu au domicile de l’honorable Weïdane.

En effet, suite à la plainte déposée par la partie plaignante camerounaise contre le député de la circonscription de Bouca 2 Teddy Weïdane pour escroquerie et vol aggravé, le parquet de Bangui avait ordonné une perquisition au domicile du suspect.

Assurément, depuis quelques années, une femme camerounaise, avec trois de ses compatriotes, s’adonnait au commerce des marchandises entre l’Europe et la République centrafricaine. Le député centrafricain de Bouca 2, moyennant une compensation financière, se présentait aux autorités centrafricaines comme le propriétaire de la cargaison afin que celle-ci soit exonérée des taxes fiscalo-douanières en RCA. Un jeu de mafia très juteux pour le député et ex-Anti-Balaka Weïdane. Mais cela ne va pas durer longtemps. Un jour, l’homme aurait tenté de jouer ses partenaires camerounais en bloquant une bonne partie de la marchandise importée, et ces derniers, à travers leur avocat,  ont immédiatement saisi la justice pour escroquerie aggravée. Depuis lors, l’enquête se poursuit, et deux perquisitions avaient eu lieu au domicile du suspect, le député de Bouca.

Les policiers de la CNS n’ont rien trouvé au domicile du député Teddy Weïdane lors de la perquisition. Tous les conteneurs sont vides, même le véhicule qui faisait partie de la marchandise est introuvable.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Jean-Marc Grosgurin, ambassadeur à Conakry, est pressenti pour être nommé à Bangui. Seul souci, son fils policier vient de tenir des propos racist » ...la suite
L’Union européenne (UE) a organisé une deuxième opération du Pont aérien Humanitaire de l’UE à destination de Bangui, cette fois-ci en coop » ...la suite
Le lieutenant-colonel Christophe Tomc quittera ses fonctions fin juillet à la tête de la compagnie de gendarmerie de Pontivy, qui rayonne sur 53 com » ...la suite
Environ 3 millions FCFA, c’est le coût total des travaux de réfection effectués par la MINUSCA de l’Aéroport International de Bangui M’poko, » ...la suite
Environnement. « Dans ce pays miné par les conflits armés, comment préserver la faune sauvage alors que l’État n’a pas les moyens de faire re » ...la suite
Plusieurs matériels ont été emportés par les assaillants, identifiés comme des combattants rebelles du FPRC, selon plusieurs sources sécuritaire » ...la suite
Un accord est intervenu dans la nuit de lundi à mardi entre les 193 membres de l'ONU pour maintenir à environ 6,5 milliards de dollars le budget ann » ...la suite
Une attaque lâche a été perpétrée dimanche soir par des éléments armés du mouvement 3R près de la localité de Besson, préfecture de la Nana » ...la suite
La Centrafrique a été déclarée libre du poliovirus sauvage, vecteur de la poliomyélite, a annoncé jeudi le ministre de la Santé et de la Popula » ...la suite
La mission onusienne a annoncé ce 17 juin le lancement d’une opération conjointe avec les éléments des Forces Armées Centrafricaines contre le » ...la suite