Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » RCA : perquisition au domicile du député Weïdane et plainte en France pour viol avec arme déposée par de ses victimes
RCA : perquisition au domicile du député Weïdane et plainte en France pour viol avec arme déposée par de ses victimes

Lu pour vous

 

Publié le 09.07.2020 à 11h30 par journaldebangui.com avec corbeaunews-centrafrique.com

 

Teddy Weïdane, député de la circonscription de Bouca 2, est accusé d’escroquerie et vol aggravé.

Même si l’enquête judiciaire sur la fraude à la douane et trafic des faux documents officiels impliquant les députés Mathurin Dimbélé et Teddy Weïdane avait été définitivement suspendue par le parquet et transféré au service juridique de l’Assemblée national, l’enquête sur le volet opposant le député Teddy Weïdane à ses ex-complices camerounais se poursuit, et une perquisition avait eu lieu au domicile de l’honorable Weïdane.

En effet, suite à la plainte déposée par la partie plaignante camerounaise contre le député de la circonscription de Bouca 2 Teddy Weïdane pour escroquerie et vol aggravé, le parquet de Bangui avait ordonné une perquisition au domicile du suspect.

Assurément, depuis quelques années, une femme camerounaise, avec trois de ses compatriotes, s’adonnait au commerce des marchandises entre l’Europe et la République centrafricaine. Le député centrafricain de Bouca 2, moyennant une compensation financière, se présentait aux autorités centrafricaines comme le propriétaire de la cargaison afin que celle-ci soit exonérée des taxes fiscalo-douanières en RCA. Un jeu de mafia très juteux pour le député et ex-Anti-Balaka Weïdane. Mais cela ne va pas durer longtemps. Un jour, l’homme aurait tenté de jouer ses partenaires camerounais en bloquant une bonne partie de la marchandise importée, et ces derniers, à travers leur avocat,  ont immédiatement saisi la justice pour escroquerie aggravée. Depuis lors, l’enquête se poursuit, et deux perquisitions avaient eu lieu au domicile du suspect, le député de Bouca.

Les policiers de la CNS n’ont rien trouvé au domicile du député Teddy Weïdane lors de la perquisition. Tous les conteneurs sont vides, même le véhicule qui faisait partie de la marchandise est introuvable.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les membres du G5+ - un groupe d'États et d'institutions internationales partenaires de la République centrafricaine (RCA) - prennent acte des déci » ...la suite
La Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Louise Mushikiwabo, a effectué une visite officielle, du 28 au 29 novembre 2020, en République cen » ...la suite
Le président du KNK, François Bozizé accuse la garde présidentielle d’avoir agressé des éléments de sa sécurité. Selon l’ancien présiden » ...la suite
Une odeur nauséabonde flottait depuis quelque temps sur la Corniche, cette route fréquentée de Bangui qui longe l'Oubangui, la plus grande rivière » ...la suite
Le syndicat des travailleurs de l’Asecna tire la sonnette d’alarme, alors que le gouvernement veut céder la gestion et la rénovation de cet aér » ...la suite
Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de promotion et de valorisation de la destination Gabon, impulsée par les plus hautes autorités, » ...la suite
Alors que le gouvernement centrafricain annonçait tambour battant ces derniers mois que bientôt l’aéroport international de Bangui fera peau neuv » ...la suite
Le vide laissé par la France, occupée face aux djihadistes au Sahel, n’est pas perdu pour tout le monde. Après les contrats miniers, Moscou conso » ...la suite
En Centrafrique, le président Touadera a inauguré vendredi 13 novembre les bâtiments et notamment la salle d’audience de la Cour pénale spécial » ...la suite
Présent en République centrafricaine depuis 2018, le Gret participe à la reprise du développement économique et social à travers des projets de » ...la suite