Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Le «Washington Post» qualifie Donald Trump de «pire président des temps modernes»
Le «Washington Post» qualifie Donald Trump de «pire président des temps modernes»

 

Le journal soutient le candidat démocrate Joe Biden pour la présidentielle du 3 novembre.

Par Le Figaro avec AFP

Le prestigieux quotidien américain Washington Post a déclaré lundi 28 septembre son soutien au candidat démocrate Joe Biden pour battre, le 3 novembre, Donald Trump, «pire président des temps modernes».

Dans un éditorial, le journal estime que l'ancien vice-président américain est, à 77 ans, «exceptionnellement bien qualifié, par son tempérament et son expérience, pour relever les défis colossaux» des quatre prochaines années. En 2016, le Washington Post avait déclaré son soutien à la candidate démocrate Hillary Clinton face à Donald Trump.

Quatre ans plus tard, le milliardaire républicain brigue un nouveau mandat à la croisée de plusieurs crises historiques : la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 200.000 morts aux Etats-Unis et durement frappé l'économie, ainsi qu'un profond mouvement de colère contre le racisme et les brutalités policières. Avec à l'échelle mondiale, des « autoritarismes » en pleine ascension face à un «recul de la démocratie», et une «planète en danger à cause du changement climatique», souligne le journal. Toutes ces crises ont été « créées, exacerbées ou négligées » par Donald Trump. «Afin de renvoyer le pire président des temps modernes, de nombreux électeurs pourraient être prêts à voter pour presque n'importe qui», concède le Washington Post, puisque le scrutin apparaît avant tout comme un référendum sur Donald Trump, 74 ans. Mais «heureusement», les électeurs n'auront pas à «abaisser leurs critères» le 3 novembre, selon le comité de rédaction, qui souligne le «puits d'expérience» de l'ex-bras droit de Barack Obama.

Le journal rappelle leur arrivée à la Maison-Blanche en 2009 en pleine crise économique et financière et le rôle de l'ancien sénateur Biden dans les négociations avec républicains et démocrates du Congrès pour obtenir un plan de sauvetage de l'économie.

Pour le «WaPo», propriété du multi-milliardaire Jeff Bezos, bête noire de Donald Trump, Joe Biden serait aussi capable de mieux «positionner les Etats-Unis comme un concurrent capitaliste à la Chine», tout en renouant les alliances internationales mises à mal par le républicain.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La demande a été déposée en urgence lundi pour ce médicament appelé molnupiravir, facile à administrer et complémentaire des vaccins. Un no » ...la suite
Edifié au XIXe siècle en Sologne, un temps convoité par Bernard Tapie, il a été entièrement rénové et décoré par un architecte d’intérieu » ...la suite
L’ONU et les partenaires internationaux de la République centrafricaine saluent la mesure prise par le Président Faustin Archange Touadera, le 15 » ...la suite
Le G5+, un groupe d'Etats et d'institutions internationales partenaires de la République centrafricaine se félicite de la déclaration du Président » ...la suite
Pour échapper à la Caf et au bracelet électronique, une habitante de Mantes-la-Jolie (Yvelines) s'est autoproclamée diplomate de la République ce » ...la suite
Le documentaire de Fabrice Gardel et Mathieu Weschler rappelle le scandale que provoqua, en 1921, l’attribution du prestigieux prix littéraire à » ...la suite
Le château de Saint-Hubert à Neuvy-sur-Barangeon dans le Cher, également appelé le château du Grand Chavanon est en vente. Il est connu pour avoi » ...la suite
En mission à la Cour Pénale Internationale à La Haye, le ministre d'état à la justice Arnaud Djoubaye Abazène a eu ce mercredi 13 octobre 2021 u » ...la suite
Ça y est, ils ont trouvé. L’an dernier, le CHUV touchait un financement européen de 5 millions pour identifier des anticorps capables de «bloque » ...la suite
Un homme d’affaires congolais – proche du président Denis Sassou-Nguesso – a été interpellé en France et placé en garde à vue. Il s’agit » ...la suite