Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique: début du dépôt des candidatures pour la présidentielle de décembre
Centrafrique: début du dépôt des candidatures pour la présidentielle de décembre

 

 

01 NOV 2020  AFP 01.11.2020 à 15:00

 

Les prétendants aux élections présidentielle et législatives prévues le 27 décembre en Centrafrique ont commencé dimanche à déposer leurs candidatures au siège de l'Autorité nationale des élections (ANE), a annoncé cette organisation à l'AFP.

"Les dossiers de candidature pour la présidentielle aussi bien que les législatives ont commencé à être déposés ce matin", a confirmé à l'AFP M. Albert Mbaya, chargé de communication de l'ANE.

Parmi les huit candidatures déjà déposées, sur la quinzaine de candidats déclarés, celle du président Faustin Archange Touadéra, élu en 2016 et qui briguera un second mandat en décembre, ainsi que d'Anicet Georges Dologuélé, et de Martin Ziguélé, tous deux anciens premiers ministres et poids lourds de la politique centrafricaine.

Le scrutin de décembre fait craindre un retour des violences dans un pays contrôlé aux deux tiers par les groupes armés, et ravagé par la guerre civile depuis qu'une coalition de rebelles à dominante musulmane, la Séléka, a renversé le régime du président François Bozizé en 2013.

Ce dernier, rentré dans son pays en décembre 2019 après sept années d'exil, fait partie de la quinzaine de candidats déclarés à l'élection présidentielle.

Issu d'une ethnie majoritaire en Centrafrique, M. Bozizé pourrait être le principal adversaire du président Touadéra.

Mais la candidature de M. Bozizé risque d'être invalidée, le Code électoral centrafricain exigeant que les candidats justifient d'une année de résidence dans le pays avant le dépôt de leurs candidatures.

Le reste de l'opposition avance en ordre dispersé, et le président sortant fait pour l'instant figure de favori. Quant aux groupes armés, ils pourraient menacer la sécurité des électeurs ou des candidats.

En visite à Bangui jeudi, Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint des Nations unies, a appelé les Centrafricains à se rendre aux urnes, et déclaré qu'une forte participation aux élections enverrait "un message extrêmement fort à ceux qui sont tentés par autre chose que le processus démocratique, à savoir la violence ou le rejet de leurs engagements au titre de l’accord de paix".

© 2020 AFP

 

 

Centrafrique: début du dépôt des candidatures pour la présidentielle de décembre

 

01 NOV 2020  AFP 01.11.2020 à 15:00

 

Les prétendants aux élections présidentielle et législatives prévues le 27 décembre en Centrafrique ont commencé dimanche à déposer leurs candidatures au siège de l'Autorité nationale des élections (ANE), a annoncé cette organisation à l'AFP.

"Les dossiers de candidature pour la présidentielle aussi bien que les législatives ont commencé à être déposés ce matin", a confirmé à l'AFP M. Albert Mbaya, chargé de communication de l'ANE.

Parmi les huit candidatures déjà déposées, sur la quinzaine de candidats déclarés, celle du président Faustin Archange Touadéra, élu en 2016 et qui briguera un second mandat en décembre, ainsi que d'Anicet Georges Dologuélé, et de Martin Ziguélé, tous deux anciens premiers ministres et poids lourds de la politique centrafricaine.

Le scrutin de décembre fait craindre un retour des violences dans un pays contrôlé aux deux tiers par les groupes armés, et ravagé par la guerre civile depuis qu'une coalition de rebelles à dominante musulmane, la Séléka, a renversé le régime du président François Bozizé en 2013.

Ce dernier, rentré dans son pays en décembre 2019 après sept années d'exil, fait partie de la quinzaine de candidats déclarés à l'élection présidentielle.

Issu d'une ethnie majoritaire en Centrafrique, M. Bozizé pourrait être le principal adversaire du président Touadéra.

Mais la candidature de M. Bozizé risque d'être invalidée, le Code électoral centrafricain exigeant que les candidats justifient d'une année de résidence dans le pays avant le dépôt de leurs candidatures.

Le reste de l'opposition avance en ordre dispersé, et le président sortant fait pour l'instant figure de favori. Quant aux groupes armés, ils pourraient menacer la sécurité des électeurs ou des candidats.

En visite à Bangui jeudi, Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint des Nations unies, a appelé les Centrafricains à se rendre aux urnes, et déclaré qu'une forte participation aux élections enverrait "un message extrêmement fort à ceux qui sont tentés par autre chose que le processus démocratique, à savoir la violence ou le rejet de leurs engagements au titre de l’accord de paix".

© 2020 AFP

 

Centrafrique : une dizaine de candidatures pour la présidentielle enregistrées par l’ANE au premier jour

BANGUI, le 01 novembre 2020(RJDH) ----l’Autorité Nationale des Elections(ANE) vient d’enregistrer au premier jour du dépôt de candidature, une dizaine de dossiers à la présidentielle et une centaine aux législatives. Parmi ces dossiers à la course présidentielle, figure celui de Faustin Archange Touadera, candidat à sa propre succession et ceux des anciens premiers ministres Dologuélé et Ziguélé.

La première candidature à la course présidentielle à être enregistrée, c’est le dossier de Faustin Archange Touadera du Mouvement Cœurs Unis, suivi d’Anicet Georges Dologuélé de l’URCA vient en troisième position, le MLPC de Martin Ziguélé, Sylvain Patassé en 4ème position, Mahamat Kamoun en 5è. Agou Augustin en 6è, les 7è et 8è sont respectivement Crépin Mboli-Goumba du PATRIE, et Dr Serge…

L’heure du dépôt de candidature commence à partir de 9h, heures de Bangui et finit à 14h. Déjà sur moins de vingt candidats déclarés à la présidentielle à l’issue de leurs congrès, plus d’une dizaine de dossiers ont été déposés par l’Autorité Nationale des Elections (ANE) parmi ses dossiers, aucune candidature féminine n’a été enregistrée pour l’élection présidentielle.

Après le dépôt des dossiers de candidatures, place sera au contentieux de candidatures et d’éligibilité qui consiste à vérifier si les candidats remplissent bien les conditions fixées par la Constitution ou le code électoral pour chaque type d’élection. La publication de la liste provisoire des candidatures après le dépôt selon le chronogramme de l’ANE.

Aux législatives, on compte plus d’une centaine de dossiers dont les candidatures féminines.

Le dernier rendez-vous pour le dépôt est fixé le 10 novembre prochain.

RJDH.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans un entretien avec Jeune Afrique, le Président français, Emmanuel Macron, révèle ce qui serait sa vision de l’Afrique et des relations fran » ...la suite
Comme chaque année depuis 2007, la Fondation Mo Ibrahim créée par le milliardaire anglo- soudanais, publie son indice de la gouvernance dans les 5 » ...la suite
La Centrafrique est à 6 semaines de l’élection présidentielle. Sur le terrain tout le monde s’active pour l’organisation du scrutin et la ten » ...la suite
Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté jeudi une résolution visant à prolonger le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée » ...la suite
Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé jeudi la Centrafrique à "appliquer entièrement et sans retard" l'accord de paix de février 2019, en ren » ...la suite
Ce vendredi 6 novembre s’est tenue une réunion du comité stratégique d’appui au processus électoral. C’est une plateforme qui permet de fair » ...la suite
La mission des Nations unies en Centrafrique attend le renouvellement de son mandat mi-novembre, qui depuis l’année dernière intègre le soutien a » ...la suite
La société Almadina, en charge de confection de carte nationale d'identité, n'arrive plus depuis le lancement des travaux à délivrer aux demandeu » ...la suite
Lors d’une conférence de presse ce samedi 31 octobre, l’Autorité nationale des élections a assuré que la mise en place du processus électoral » ...la suite
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’ » ...la suite