Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique: un processus électoral apaisé mais des craintes sur les délais logistiques
Centrafrique: un processus électoral apaisé mais des craintes sur les délais logistiques

 

RFI 7 novembre 2020 Avec notre correspondante à Bangui,  Charlotte Cosset

 

Ce vendredi 6 novembre s’est tenue une réunion du comité stratégique d’appui au processus électoral. C’est une plateforme qui permet de faire le point sur l’état d’avancement du processus avec l’ensemble des acteurs (bailleurs, partenaires logistiques, pays partenaires, etc). L’occasion de faire le point sept semaines avant le premier tour des élections.

Le dépôt des candidatures sera clôturé le 10 novembre. À la sortie de la réunion, le Premier ministre Firmin Ngrebada s'est dit satisfait de cette étape : « Le constat que nous avons fait ensemble est que pour ce qui concerne le dépôt et l’enregistrement des candidatures aux élections présidentielle et législatives les choses se passent très bien. L’opération se déroule de façon ordonnée, apaisée. Le processus électoral est dans sa lancée normale, les choses se passent normalement, il n’y a pas d’entrave qui est constatée. » Un sentiment de satisfaction partagé par la majorité des partenaires.

Mais quelques craintes se font sentir d’un point de vue logistique, comme l'explique Nathalie Boucly, représentante du PNUD en Centrafrique, principal partenaire technique : « À cause du Covid, on a vu les coûts majorés, les aéroports fermés. On a quand même réussi jusqu’à présent à tout avoir à temps. Maintenant on est dans la seconde étape et c’est la dernière ligne droite avec les acquisitions finales c’est-à-dire les urnes, les isoloirs, les bulletins de votes les cartes d’électeurs, l’encre. On avance petit à petit. On espère tenir les délais... » Quelques craintes sur les délais ? « Toujours à cause du cargo, à cause des secondes vagues de Covid et les confinements. On va voir ce qu’on peut faire. On peut toujours voir plus localement et ce sont des plans B que nous sommes en train d’analyser ensemble. »

Les cartes d’électeurs sont en cours d’impression. Le plan de déploiement du matériel va se faire de manière concertée avec les partenaires, assure le Premier ministre.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans un entretien avec Jeune Afrique, le Président français, Emmanuel Macron, révèle ce qui serait sa vision de l’Afrique et des relations fran » ...la suite
Comme chaque année depuis 2007, la Fondation Mo Ibrahim créée par le milliardaire anglo- soudanais, publie son indice de la gouvernance dans les 5 » ...la suite
La Centrafrique est à 6 semaines de l’élection présidentielle. Sur le terrain tout le monde s’active pour l’organisation du scrutin et la ten » ...la suite
Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté jeudi une résolution visant à prolonger le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée » ...la suite
Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé jeudi la Centrafrique à "appliquer entièrement et sans retard" l'accord de paix de février 2019, en ren » ...la suite
La mission des Nations unies en Centrafrique attend le renouvellement de son mandat mi-novembre, qui depuis l’année dernière intègre le soutien a » ...la suite
La société Almadina, en charge de confection de carte nationale d'identité, n'arrive plus depuis le lancement des travaux à délivrer aux demandeu » ...la suite
Les prétendants aux élections présidentielle et législatives prévues le 27 décembre en Centrafrique ont commencé dimanche à déposer leurs can » ...la suite
Lors d’une conférence de presse ce samedi 31 octobre, l’Autorité nationale des élections a assuré que la mise en place du processus électoral » ...la suite
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’ » ...la suite