Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Gabon-RCA : Une émissaire de Touadéra chez Ali Bongo
Gabon-RCA : Une émissaire de Touadéra chez Ali Bongo

Lu pour vous

 

Paix en Centrafrique : la promesse d’Ali Bongo plombée par du matériel chinois défectueux

 

 https://www.gabonreview.com/ par Griffin Ondo Nzuey / 10 novembre, 2020

 

En recevant la ministre centrafricaine des Affaires étrangères lundi, le président gabonais a réaffirmé le soutien de son pays pour le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en RCA. Seulement, la promesse d’Ali Bongo semble quelque peu compromise en raison des problèmes d’équipements persistants auxquels fait face son contingent au sein de la mission des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). Le matériel chinois acquis en 2019 est déjà défectueux.

Lundi 9 novembre à son cabinet, Ali Bongo s’est entretenu avec Sylvie Baipo Temon, ministre centrafricaine des Affaires étrangères et émissaire de son homologue Faustin Archange Touadera, sur l’implication de la CEEAC et celle du Gabon dans le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en RCA. Dans un post sur sa page Facebook, le président gabonais a assuré à son invitée que «la CEEAC et le Gabon en particulier s’impliqueront davantage, et autant que nécessaire, aux côtés des autorités centrafricaines ».

Si la promesse du chef de l’État gabonais a été bien accueillie par la patronne de la diplomatie centrafricaine, d’autant que son hôte a estimé que le soutien à apporter à son pays est une des « conditions sine qua non à une intégration sous-régionale plus forte et à un développement inclusif », la matérialisation de cette ambition semble quelque peu compromise, ou du moins retardée en raison des problèmes d’équipements auquel ferait face le contingent gabonais au sein de la Minusca. Des problèmes qui persisteraient depuis plus de cinq ans, à en croire Africa Intelligence.

Nos confrères rapportent en effet qu’en 2014 déjà, l’État gabonais avait dû acquérir du groupe français Nexter au profit de ses soldats déployés en RCA 12 véhicules de transport de troupes blindés anti-mines de la gamme Aravis. «Au final, seuls huit de ces véhicules ont finalement été acquis, et aucun envoyé en Centrafrique : ils ont été attribués à la Garde républicaine, qui en a utilisé certains pour réprimer la tentative de coup d’État du 7 janvier 2019», croit savoir le média qui affirme que le 5e bataillon de la Minusca a finalement été équipé au début 2020 par le géant Norinco de la China North Industries Corp.

Mais là encore, les véhicules de transport de troupes blindé VN1, version export du ZBL-08 fournis par l’entreprise chinoise ont vite montré des défaillances. Selon Africa Intelligence, «plusieurs des systèmes de locomotion des VN1 chinois ont dû être intégralement remplacés» pendant les six premiers mois de l’année 2020 ; ce qui impacte inévitablement l’efficacité des Casques bleus gabonais sur le terrain à Bangui.

Présent en RCA depuis 2004, le contingent gabonais a une longue expérience de 22 ans de présence sur le théâtre des opérations de paix, commencée en 1997. Le pays aurait déjà effectué une rotation de 247 militaires.

 

 

Gabon-RCA : Une émissaire de Touadéra chez Ali Bongo

 

https://www.gabonreview.com/ par David Makoumba Dissumba / 9 novembre, 2020

 

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu, le 9 novembre, le ministre centrafricain des Affaires étrangères. Sylvie Baipo Temon est porteuse d’un message du président de la République centrafricaine (RCA), Faustin Archange Touadera.

 Le président Ali Bongo Ondimba s’est entretenu ce 9 novembre avec le ministre des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’étranger, Sylvie Baipo Temon. Emissaire du président  Faustin Archange Touadera, elle est porteuse d’un message au chef de l’Etat gabonais. Plusieurs sujets, notamment ceux concernant la relation bilatérale et multisectorielle entre Libreville et Bangui, les questions de paix et de sécurité dans la sous-région Afrique centrale, ont été évoqués au cours de cet entretien.

Ali Bongo et son hôte ont également abordé la question relative à la prochaine tenue du 18e Sommet du la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui se déroulera à Libreville, fin novembre, en présentiel et auquel prendront part les Chefs d’Etat et de gouvernement de cette communauté.

Selon la Communication présidentielle, le ministre centrafricain des Affaires étrangères s’est dit honoré de l’accueil qui lui a été réservé lors de son séjour en terre gabonaise et a salué «la parfaite convergence des vues entre les deux pays».

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Entretien : Martin Ziguélé, président du parti Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) Premier ministre entre avril 2001 et mars » ...la suite
Vingt-deux candidats ont annoncé leur candidature à la présidentielle centrafricaine du 27 décembre 2020. Dont deux anciens chefs d’État qui ve » ...la suite
n jour après la clôture du dépôt des candidatures à l’ANE, la plateforme Bé Oko appelle les différents candidats au respect des prochaines d » ...la suite
Le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA a accordé une audience en fin d'après-midi, à Mme Ayanda DLODLO » ...la suite
Une vingtaine de prétendants à la magistrature suprême en Centrafrique ont fait parvenir leur dossier à l’Autorité nationale des élections (AN » ...la suite
Tous ces candidats attendent la confirmation de leurs candidatures par la Cour Constitutionnelle avant de se lancer véritablement dans la campagne le » ...la suite
Faustin-Archange Touadera et son parti, le Mouvement Cœurs-Unis (MCU), sont quasiment assurés de remporter les élections générales couplées du 2 » ...la suite
Le dépôt du dossier de candidature de François Bozizé à l’élection présidentielle du 27 décembre 2020 n’est pas une surprise. Son parti, l » ...la suite
En Centrafrique, l’ex-président Michel Djotodia s’est exprimé devant la presse dimanche 8 novembre, à quelques semaines de l'élection préside » ...la suite
À cinq jours de la fin de la période du dépôt des candidatures pour la présidentielles et législatives, dont le premier tour est fixé au 27 d » ...la suite