Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » L'ONU appelle à "appliquer entièrement" l'accord de paix en RCA
L'ONU appelle à

 

AFP 12 nov 2020

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé jeudi la Centrafrique à "appliquer entièrement et sans retard" l'accord de paix de février 2019, en renouvelant pour un an sa mission de Casques bleus et l'autorisation faite à la France de les soutenir militairement.

Une résolution en ce sens rédigée par Paris a été adoptée à l'unanimité des 15 membres du Conseil de sécurité.

Le texte "exhorte les autorités centrafricaines et les groupes armés signataires à appliquer entièrement l'Accord de paix de bonne foi et sans retard". Le mandat de la force de Casques bleus Minusca est étendu jusqu'au 15 novembre 2021 avec des effectifs maximum autorisés de 11.650 militaires.

La résolution autorise aussi les forces armées françaises "à recourir à tous moyens pour apporter un soutien opérationnel aux éléments de la Minusca lorsqu'elles sont sérieusement menacées".

Le Conseil de sécurité, par ailleurs, "exhorte les autorités centrafricaines et tous les acteurs nationaux à oeuvrer à la préparation d'élections présidentielle, législatives et locales inclusives, libres, justes, transparentes, crédibles, pacifiques en 2020 et 2021".

Fin octobre, plusieurs groupes armés avaient dénoncé dans un communiqué commun les "agissements irresponsables" du gouvernement et des "désordres qui n'augurent pas d'élections apaisées, transparentes et crédibles".

Vingt-deux candidats à la présidentielle sont en lice, dont le chef d'Etat actuel Faustin Archange Touadéra, pour le scrutin prévu le 27 décembre. Cette élection se tiendra dans un pays contrôlé aux deux tiers par les groupes armés et ravagé par la guerre civile.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L'ex-chef de l'Etat centrafricain François Bozizé a pris la tête de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), rébellion qui veut renver » ...la suite
Depuis le début de l'année en République centrafricaine (RCA), le nombre de cas symptomatiques du nouveau coronavirus semble doubler, tandis que le » ...la suite
Le procès de deux miliciens centrafricains doit s’ouvrir le 16 février devant la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye. Alfred Yekatom Romb » ...la suite
Routes coupées, villages abandonnés par leurs habitants : depuis fin décembre, la Centrafrique est plongée dans ce que les grands médias appellen » ...la suite
Comment organiser des élections crédibles dans un pays contrôlé aux trois quarts par des groupes armés, et où deux électeurs sur trois ne peuve » ...la suite
Une rencontre a bien eu lieu entre une délégation de l’ancien président centrafricain Francois Bozizé et des émissaires de la région afin de d » ...la suite
La guerre d’influence entre Paris et Moscou ne cesse de prendre de l’ampleur à Bangui. Dernier épisode en date : l’infiltration supposée d’ » ...la suite
Face aux attaques des rebelles depuis la réélection contestée du président centrafricain le 27 décembre, les casques bleus travaillent main dans » ...la suite
La RCA a fait l’objet d’une publication de mondafrique.com, le 27 janvier dernier. Ce site internet affirme, en titre de son article : « le désa » ...la suite
L’ex-président centrafricain, accusé de diriger l’insurrection en cours dans son pays, n’a pas officiellement reconnu son implication.Renvers » ...la suite