Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » Premier ministre centrafricain : le peuple doit profiter « des dividendes de la paix » - exclusif
Premier ministre centrafricain : le peuple doit profiter « des dividendes de la paix » - exclusif

 

Lu pour vous

 

https://fr.sputniknews.com/  Par Ksenia Emelyanova 15:27 12.11.2020

 

La signature d’un pacte de réconciliation pour la zone nord-est a réuni à Bangui les chefs de clans, les sultans, les représentants des groupes armés et même le chef de l’État. En entretien exclusif à Sputnik Firmin Ngrebada, Premier ministre de la République Centrafricaine, explique pourquoi la signature de ces traités est historique pour la RCA.

Sputnik - Vous avez été nommé Premier ministre suite à la signature d'un accord de paix entre les autorités et les groupes armés, et voici encore un accord historique pour la RCA qui a été signé. Tous les acteurs certifient que cette signature est bien différentе et importante. Comment évaluez-vous cet événement?

Firmin Ngrebada - Ce pacte est une matérialisation de l’application de l’accord politique pour la paix et la réconciliation, qui prévoit un mécanisme traditionnel de réconciliation. Cet accord, conformément à la vision du Président de la République, Faustin-Archange Touadéra, a permis de baisser considérablement les violences comme le montre les différents rapports des Nations unies. Pour la région du nord-est, rappelons que, quand les violences communautaires ont débuté, le gouvernement sous l’autorité du Président de la République a envoyé des gens en collaboration avec les facilitateurs pour résoudre le conflit et y faire la lumière, pour que justice soit faite. Donc ce pacte est l’aboutissement de tout un processus qui va permettre aux populations de mettre leur région sur le chemin de développement.

Sputnik - Qu’est-ce qui prouve que cette fois-ci le nord-est centrafricain retrouvera une paix durable?

Firmin Ngrebada – Ici, ce sont les spécificités des communautés du nord-est qui ont été prises en comptes. Plusieurs chefs, sultans, préfets et des habitants ont été réunis pour cette rencontre pour manifester leur désir de paix. Ils ont pris des engagements forts, notamment de privilégier le dialogue et la voie judiciaire pour le règlement des conflits, de respecter rigoureusement la libre circulation, d’éviter toute forme de discrimination ethnique ou religieuse, de s’interdire de voler les ressources naturelles, de dénoncer les alliances avec les mercenaires étrangers. Ces engagements permettront de consolider une paix durable et cela nous rassure.

Sputnik - Qu’est-ce qui a été le plus dur dans l’organisation de la signature de ces traités?

Firmin Ngrebada - Le gouvernement a pu réunir toutes les conditions nécessaires pour que cette rencontre ait lieu, les communautés se sont rendu compte de l’impact négatif qu’a la violence. Cela a facilité les choses pour cette rencontre; ce pacte doit jeter les bases de la paix et du vivre ensemble dans la région du nord-est.

Sputnik - Quels sont les projets cruciaux du gouvernement pour cette région du nord-est?

Firmin Ngrebada - Dans la vision du Président centrafricain, contenue dans le relèvement et de la consolidation de la paix, pour la région du nord-est figure un important projet d’infrastructure routière pour désenclaver la région et puis plusieurs autres projets qui concernent les projets sociaux au bénéfice de la population et qui sont déjà financés, et qui n’attendent que le retour de la paix pour leur mise en route. Il est question que la population se rende compte des dividendes de la paix. 

Sputnik - Cette région se trouve sous l’embargo du processus de Kimberley, estimez-vous qu’après la signature de ce pacte, la RCA pourrait insister sur la levée de l’embargo?

Firmin Ngrebada - Je voudrais d’abord féliciter la Fédération de Russie qui cette année préside le processus de Kimberley. Effectivement, le retour de la paix doit permettre de la levée de cet embargo. Dans ce sens nous sollicitons tous les pays amis qui pourraient plaider en ce sens pour permettre à notre pays de se développer grâce à ses ressources, et surtout de permettre au gouvernement et au Président de la République de créer les conditions pour le meilleur de notre pays grâce à ses ressources naturelles.

Sputnik - D’après vous, est-ce que la signature de ce pacte pourrait être le début d’une nouvelle ère pour la RCA, et donner au Président Touadéra le statut d’un homme politique qui a apporté la paix dans son pays?

Firmin Ngrebada - La recherche de la paix par le dialogue est au cœur de l’action politique du Président Touadéra, nous souhaitons que ce pacte de réconciliation favorise le vivre ensemble durable, qui permet le développement de la région du nord-est et aussi de montrer à d’autres régions du pays les avantages de la paix. Avec la signature de ce pacte, nous venons donc d’assister à l’aboutissement d’un processus supplémentaire entrepris sous l’autorité du Président de République qui aujourd’hui montre sans équivoque qu’il est un homme politique et de paix pour son pays.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le 2 mars, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution déplorant l’agression commise par la Russie contre l’Ukraine et » ...la suite
Comme convenu, je t'envoie le livre qui décode un traître sorti du néant pour diriger la France et qui de ce fait a pris la grosse tête, se croy » ...la suite
Charles Millon. Pour comprendre la situation actuelle, il faut revenir à la double erreur historique qui a été commise par tous les gouvernements m » ...la suite
Alors que le dialogue national inclusif vient d'être reporté au 10 mai prochain, Succès Masra redoute une prolongation de la durée de la Transitio » ...la suite
Mon très cher ami David La communauté de destin de nos deux pays où l'accélération de l'histoire de l'agonie d'une certaine FrançAfri » ...la suite
À New York, le Conseil de sécurité des Nations unies se réunit ce vendredi 12 novembre 2021 pour débattre et voter sur le renouvellement de la Mi » ...la suite
Mon cher ami Traoré, Dans ton dernier courrier tu me faisais remarquer la très grande similitude politique entre nos deux pays, curieusement » ...la suite
Le pardon officiel du président Macron aux harkis et l’annonce de l’adoption prochaine d’une loi de réparation marquent une étape importante » ...la suite
Trump, l'homme que les blancs américains ont envoyé par racisme à la maison blanche après le Président Obama et par détestation d'Hilary Clinto » ...la suite
Le sommet France-Afrique avec quelques jeunes africains triés sur le volet, cornaqués par un "nègre de maison"au service de la communication du Pr » ...la suite