Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » L’indice 2020 Mo Ibrahim sur la gouvernance se dégrade
L’indice 2020 Mo Ibrahim sur la gouvernance se dégrade

Lu pour vous

 

By La rédaction de Mondafrique - 18 novembre 2020

 

Comme chaque année depuis 2007,  la Fondation Mo Ibrahim créée par le milliardaire anglo- soudanais, publie son indice de la gouvernance dans les 54 États africains. 

Les résultats pour l’ année 2019, donc avant les impacts de la pandémie du Covid- 19, ont été publiés en ce lundi 16 novembre 2020. L’ indice comporte quatre catégories : sécurité et état de droit,  participation et droits humains, développement économique durable, et développement humain. Ces catégories sont divisées en de nombreuses sous- catégories. 125 indicateurs établis par 35 sources différentes bien reconnues permettent d’ établir cet indice.

L’indice 2020

Ce que nous apporte l’indice 2020 :

– une légère détérioration pour l’ indice global africain.qui passe de 49 sur 100, en 2019, à 48,8 en 2020.

– d’une manière générale, il y stagnation voire dégradation des indices pour les 54 Etats. C’est surtout un fléchissement de la sécurité et Etat de droit qui est remarquable 
– pour la première fois dans la décennie 2010- 2020, il y a un recul des quatre catégories de l’indice.

–  le classement 2020 des 54 États ne subit pas beaucoup de changement par rapport à 2019. Une dégradation est constatée même dans le Top 10 et pas d’ amélioration dans les dix derniers.

Le constat montre que l’ Afrique est sur la mauvaise voie, avec la mauvaise gouvernance, les mauvaises pratiques et les détournements de la démocratie.


Ci-joint le Top 10 des plus vertueux…

– 1.Maurice- 2 Cabo Verde- 3 Les Seychelles- 4 Tunisie- 5 Botswana- 6 Afrique du sud- 7 Namibie- 8 Ghana- 9 Sénégal – 10 Maroc

… et la liste des dix derniers :

– 45 Congo- 46 Libye- 47 Tchad- 48 Soudan – 49 RD Congo – 50 Centrafrique- 51 Guinée équatoriale – 52 Érythrée – 53 Soudan du sud- 54 Somalie

Il est à craindre, avec les nombreuses crises post électorales, le durcissement des démocratures et les conséquences de la pandémie que la dégradation se poursuive en 2021.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans un entretien avec Jeune Afrique, le Président français, Emmanuel Macron, révèle ce qui serait sa vision de l’Afrique et des relations fran » ...la suite
La Centrafrique est à 6 semaines de l’élection présidentielle. Sur le terrain tout le monde s’active pour l’organisation du scrutin et la ten » ...la suite
Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté jeudi une résolution visant à prolonger le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée » ...la suite
Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé jeudi la Centrafrique à "appliquer entièrement et sans retard" l'accord de paix de février 2019, en ren » ...la suite
Ce vendredi 6 novembre s’est tenue une réunion du comité stratégique d’appui au processus électoral. C’est une plateforme qui permet de fair » ...la suite
La mission des Nations unies en Centrafrique attend le renouvellement de son mandat mi-novembre, qui depuis l’année dernière intègre le soutien a » ...la suite
La société Almadina, en charge de confection de carte nationale d'identité, n'arrive plus depuis le lancement des travaux à délivrer aux demandeu » ...la suite
Les prétendants aux élections présidentielle et législatives prévues le 27 décembre en Centrafrique ont commencé dimanche à déposer leurs can » ...la suite
Lors d’une conférence de presse ce samedi 31 octobre, l’Autorité nationale des élections a assuré que la mise en place du processus électoral » ...la suite
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’ » ...la suite