Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » RCA/Elections 2020: Bras de fer entre le pouvoir et l’opposition à quelques jours du scrutin
RCA/Elections 2020: Bras de fer entre le pouvoir et l’opposition à quelques jours du scrutin

 

https://www.radiondekeluka.org/ mardi 8 décembre 2020 13:53

Le gouvernement se montre ferme face au déplacement et aux propos de l’ancien président, François Bozizé, à l’intérieur du pays. Dans un communiqué publié hier, le pouvoir entend faire usage de tous les moyens légaux pour que la force reste à la Loi. De son côté, la coalition de l’opposition démocratique COD-2020 parle de provocation du pouvoir.

Après le verdict de la Cour constitutionnelle le 03 décembre 2020, invalidant certaines candidatures dont celle de François Bozizé à la présidentielle de décembre 2020, mentionne le communiqué, le gouvernement constate que l’ancien président sillonne certaines villes des provinces du pays et organise des meetings bien avant le lancement officiel de la campagne électorale.

A en croire les autorités, l'ex-président François Bozizé est accompagné dans ses activités par un groupe d’hommes armés dont l’effectif dépasse le nombre de militaires affectés pour sa sécurité.

Le communiqué du gouvernement relève également la nature belliqueuse des propos tenus par le président du KNK, lors de son dernier meeting à Bossangoa dans l'Ouham. Ce qui, selon les autorités, démontre sa réelle volonté de remettre en cause le processus électoral en cours.

Face à ce que Bangui qualifie de comportement moins démocratique de François Bozizé, les autorités se déclarent fermes et se disent prêtes à « faire usage de tous les moyens légaux pour que force reste à la loi ».

Cependant, la Coalition de l’opposition démocratique 2020 alerte l’opinion nationale et internationale sur, ce qu’elle qualifie de provocation, de la part du pouvoir. Pour l’opposition démocratique, l’encerclement de la résidence de François Bozizé le 03 décembre 2020, au PK16 dans la commune de Bégoua ainsi que le vandalisme du domicile de son fils Jean Francis Bozizé au PK11, démontrent clairement la volonté du gouvernement d’entrer en confrontation avec le leader du KNK.

Pour la COD-2020, le président Faustin Archange Touadéra est responsable de l’invalidation de la candidature de François Bozizé à la présidentielle de décembre 2020. Dans ce climat tendu, entre le pouvoir et l’opposition, le G5+ qui regroupe des pays et institutions partenaires de la République centrafricaine appelle toutes les parties à l’apaisement. Pour ce faire, il a ouvert le lundi 07 décembre 2020, une discussion avec les 17 candidats retenus pour la présidentielle. L'objectif est d'échanger sur le code bonne conduite. Un texte que les candidats doivent tous signer avant le démarrage de la campagne électorale prévue ce 12 décembre. Ces nouvelles tensions surviennent à 20 jours de la tenue du premier tour des élections groupées de 2020-2021.

1 commentaire

K
Il est temps de tourner la page Bozizé. Il a eu 10 ans de règne.
Qu'est-ce qu'il a fait.
Il commis que des crimes et en tuant des vaillants fils de la Centrafrique comme Charles Massy, Christophe Grélombé, et tant d'autre.
Sa place est à la Haye(CPI).

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’ex-présidente de la transition centrafricaine et candidate à la dernière présidentielle, Catherine Samba-Panza, a annoncé dimanche avoir » ...la suite
A L’OCCASION DU NOUVEL AN 2021 Centrafricaines, Centrafricains ; Mes chers Compatriotes ; C’est toujours avec une fierté légitime et un » ...la suite
le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain lance un appel solennel à tous les militants et militantes du Parti pour se m » ...la suite
L'ancien chef de l'État centrafricain a déclaré mardi avoir accepté de se "plier sans réserve au verdict de la Cour constitutionnelle" et appelle » ...la suite
Les deux formations politiques se sont accordées ce mercredi 16 décembre à Bossangoa sur une alliance électorale en vue du scrutin présidentiel d » ...la suite
L'ancien chef de l'État centrafricain a déclaré mardi avoir accepté de se "plier sans réserve au verdict de la Cour constitutionnelle" et appelle » ...la suite
Le Porte Parole du Gouvernement Ange Maxime Kazagui répond à la COD-2020 » ...la suite
Il y a 62 ans, année après année, nous commémorons la fête du 1er décembre pour magnifier la République et réitérer notre attachement aux val » ...la suite
Entretien : Martin Ziguélé, président du parti Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) Premier ministre entre avril 2001 et mars » ...la suite
Vingt-deux candidats ont annoncé leur candidature à la présidentielle centrafricaine du 27 décembre 2020. Dont deux anciens chefs d’État qui ve » ...la suite