Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Minusca : Un contingent gabonais en route pour Bangui
Minusca : Un contingent gabonais en route pour Bangui

Lu pour vous

 

https://www.gabonreview.com/  par Désiré-Clitandre Dzonteu / 13 décembre, 2020

 

Un mois après l’audience accordée par Ali Bongo au ministre centrafricain des Affaires étrangères, Sylvie Baipo Temon, émissaire de son homologue Faustin Archange Touadera, sur l’implication de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et celle du Gabon dans le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Républicaine centrafricaine (RCA) les choses se précisent. Le bataillon gabonais devant effectuer la 7e mission, dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca), a été présentée au chef de l’Etat.

Ce bataillon de 450 militaires qui compte 40 femmes est issu des différentes composantes des Forces de défense, notamment de la Gendarmerie nationale, de l’Armée de terre, de l’Armée de l’air, de la Marine nationale, du Corps des sapeurs-pompiers, de l’Aviation légère des armées, de la direction générale des services  de Santé militaire et Génie militaire, de la Garde républicaine, de la Contre ingérence et de la Sécurité militaire.

En ce qui concerne son organisation, «il est articulé autour d’un Etat-major, d’une compagnie organique motorisée à trois sections de combat, deux compagnies organiques mécanisées à trois sections de combat et enfin d’une compagnie de soutien ». Le personnel de ce bataillon «est enrichie des différentes formations pré-déploiement, particulièrement sur les plans opérationnels et techniques et ce, conformément aux exigences onusiennes par le biais des éléments Français au Gabon et à travers le Pool instruction des Forces armées gabonaises», a expliqué le ministère de la Défense.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Identifier les victimes de traite de personnes pour mieux les protéger et mieux les accompagner au retour à une vie normale. C'est le défi que s'es » ...la suite
Quelques 450 soldats gabonais doivent quitter la Centrafrique et la Minusca suite à des accusations d'exploitation sexuelle et d'actes sexuels sur mi » ...la suite
Selon les informations recueillies auprès de nos sources, tout a commencé par un accident qui a tué un Centrafricain. Les nombreux Centrafricain » ...la suite
Un projet d’interconnexion électrique est en cours entre les villes des deux pays, selon l’ambassadeur de la RDC en République centrafricaine Es » ...la suite
Nigérians, Tchadiens, Congolais et Centrafricains vivent dans des conditions difficiles et sont en grande majorité abandonnés à leur sort. Brya » ...la suite
Les accusations de crimes et délits sexuels contre les casques bleus sont récurrentes dans le pays, mais aucune condamnation n’a été prononcée » ...la suite
Depuis la disparition brutale du président Idriss Deby Itno et la mise en place d’un Conseil militaire de transition (CMT) dirigé par son fils, le » ...la suite
Depuis la condamnation en 2016 de l’ex-président tchadien Hissène Habré, l’Union africaine est chargée de mettre en place le fonds fiduciaire » ...la suite
Excellence Monsieur LOURENCO, Président de la République d’Angola, Président en Exercice de la Conférence Internationale des Grands Lacs, Cher F » ...la suite
Le 3ème sommet extraordinaire de la CIRGL (Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs) sur la situation politique et sécuritaire en R » ...la suite