Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique : l'accord de paix du 6 février 2019 devrait créer les conditions d'un retour définitif de la paix (président)
Centrafrique : l'accord de paix du 6 février 2019 devrait créer les conditions d'un retour définitif de la paix (président)

 

BANGUI, 6 février (Xinhua) -- La mise en œuvre de l'accord de paix du 6 février 2019 (APPR-RCA) entre le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés devrait créer les conditions d'un dialogue franc pour un retour définitif de la sécurité, de la paix et la réconciliation en République centrafricaine (RCA), a indiqué samedi le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra.

Lors d'une déclaration samedi à l'occasion du deuxième anniversaire de la signature de l'accord de paix, M. Touadéra s'est référé aux engagements librement consentis et contenus dans cet accord, dont le respect et la mise en œuvre intégrale devrait permettre de relever durablement la République centrafricaine.

Dès le lendemain de la signature de l'accord, a-t-il affirmé, le gouvernement a prouvé sa bonne foi dans l'exécution des principaux engagements. Seulement, il a regretté que son deuxième anniversaire soit célébré dans un contexte de guerre.

A la mi-décembre, pendant que le gouvernement travaillait à la conduite du processus électoral, certains signataires ont violé leurs engagements par une nouvelle offensive contre l'Etat. Le 13 janvier, des rebelles ont lancé une attaque coordonnée dans la périphérie de la capitale Bangui, puis ont été repoussés le même jour, a rappelé M. Touadéra.

Face à la rébellion, les forces de défense et de sécurité centrafricaines poursuivent les opérations sur le terrain pour débarrasser les villes et villages des groupes armés, à la suite de la libération de Mbaïki et Boda (sud-ouest), Damara, Sibut, Grimari (centre), Boali, Bossembelé et Yaloké (ouest).

Touadéra a dit tenir fermement à la poursuite de la mise en œuvre de l'accord de paix, et a réaffirmé sa disponibilité à engager un dialogue républicain avec l'opposition démocratique ainsi que toutes les forces vives de la nation, pour sortir la RCA de cette crise interminable.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Russie soutient ouvertement depuis 2018 le gouvernement de Touadéra, notamment grâce à un accord bilatéral de défense et de nombreux paramilit » ...la suite
Alors que des discussions ont été engagées entre les émissaires de la CEEAC, la Communauté des États d’Afrique centrale et plusieurs acteurs d » ...la suite
Le Président de la République, Paul BIYA, a reçu en audience dans l’après-midi de mercredi 10 février 2021, la Ministre des Affaires étrangèr » ...la suite
Je voudrais avant tout propos, vous inviter à observer avec moi, une minute de silence à la mémoire de l’Imam KOBINE LAYAMA, messager de paix et » ...la suite
Pour la ministre centrafricaine des Affaires étrangères, la réconciliation nationale passe aussi par la reddition des comptes pour mettre un terme » ...la suite
Le dialogue inclusif sollicité par le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, s’intègre dans la mouvance de » ...la suite
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exhorté mercredi les autorités centrafricaines "à entamer un véritable dialogue politique i » ...la suite
En plus des attaques des groupes rebelles pour empêcher le déroulement du processus électoral en Centrafrique, le refus par l’opposition de parti » ...la suite
La coalition de l'opposition en Centrafrique a annoncé mardi 2 février se retirer entièrement des élections législatives, dénonçant un « simul » ...la suite
Les résultats provisoires des élections législatives du 27 décembre dernier ont été rendus publics par la Cour constitutionnelle centrafricaine » ...la suite