Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique: la progression des Forces armées centrafricaines et leurs alliés pousse les rebelles de la CPC à se retirer de la ville de Bouar
Centrafrique: la progression des Forces armées centrafricaines et leurs alliés pousse les rebelles de la CPC à se retirer de la ville de Bouar

 

https://www.radiondekeluka.org/ lundi 8 février 2021 15:39

Les rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) ont abandonné dans la nuit du 07 au 08 février 2021, les bases qu’ils occupaient après que des hélicoptères ont survolé la ville. Ce retrait provoqué par l’avancée fulgurante des Forces armées centrafricaines (FACA) et leurs alliés, a permis à quelques habitants de regagner leurs domiciles.

Près de deux mois après l'invasion de la ville de Bouar par les éléments de la coalition des groupes armés, les habitants se sont réveillés ce lundi 08 février avec une cité désemplie d'hommes en armes. Plusieurs sources locales ont rapporté que la vie reprend peu à peu son cours normal après le départ volontaire de ces hommes armés des principaux points stratégiques de la ville.

Ce retrait est dû non seulement à la reprise de plusieurs villes par l’armée nationale et ses alliés, mais aussi par l’arrivée des troupes loyalistes à Baoro, à une soixantaine de km de Bouar. Une situation qui a favorisé le retour progressif à la maison de certains habitants; même si quelques rebelles sont encore aperçus à certains endroits de la ville. Pour les habitants de Bouar, terrés depuis plus d'un mois chez-eux, ce départ est un soulagement énorme.

"Nous sommes très contents de voir ce matin, à notre réveil que les éléments de la CPC ont quitté la ville de Bouar. Car depuis la prise de la ville par les assaillants, la population souffre. Partout, ils se baladent avec les armes. Ce qui ne permet pas aux habitants de vaquer librement à leurs occupations. Aujourd'hui, c'est un ouf de soulagement pour nous" s'est réjoui un habitant de Bouar.

Cependant après le départ de ces éléments armés, plusieurs habitants déplorent des cas de vols. Ces forfaits, selon les habitants, sont imputés à une partie de la population.

"Nous sommes vraiment soulagés après le départ de ces gens là. Sauf que certains habitants du quartier ont vidé nos maisons en notre absence. Ils ont pris tous nos effets. C'est pourquoi je leur demande de les ramener car nous continuerons toujours de vivre ensemble" a déploré une habitante.   

La ville de Bouar a été investie par les éléments de la CPC le 27 décembre 2020, le jour du premier tour des élections groupées. Depuis plusieurs jours, ces rebelles perdent du terrain face à la progression des Forces armées centrafricaines et leurs alliés. L’armée nationale poursuit donc la reconquête du territoire.

L’une après l’autre, les localités occupées auparavant par les hommes de la CPC, sont reprises par les forces loyalistes et leurs alliés, en faisant leur entrée ce lundi 8 février 2021 à Baoro après Bossemptélé un jour plus tôt.

1 commentaire

D
DIEU seul est entrain de nous restituer notre terre.

Que la RCA soit béni et couvert par le sang précieux de JESUS CHRIST.

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Au moins 250 réfugiés centrafricains, regroupés en 75 ménages, ont regagné leur pays d’origine ce vendredi 22 octobre 2021 après huit années » ...la suite
Plusieurs dizaines de familles campent depuis le début de l’année sur le site de Lazard dans le village Niakari, situé à environ 20 Km de Bangas » ...la suite
Plusieurs mois après le lancement du vaccin contre la Covid_19 dans certaines villes de province de la RCA, les populations n’ont pas reçu tous le » ...la suite
Du 15 au 21 Octobre 2021, Madame Annie Michelle MOUANGA, la ministre Centrafricaine en charge du Travail, de l'Emploi, de la Protection Sociale et de » ...la suite
Sur les 444.8 millions de dollars pour une réponse humanitaire en 2021, au moins presque la moitié a été mobilisée par le bureau Nations-Unies p » ...la suite
Dans le village natal de François Bozizé, les habitants dénoncent une campagne punitive menée par des mercenaires russes, alliés du gouvernement. » ...la suite
Les cours ont repris ce 18 octobre en République centrafricaine. Cette rentrée académique est intervenue après celle de l’administration la sema » ...la suite
Le secrétaire général des Nations unies, par la voie de son porte-parole, a salué ce samedi 16 octobre la décision du président Faustin-Archange » ...la suite
Le Président de la République Faustin Archange Touadera a honoré de sa présence la cérémonie de la Journée Mondiale de l’Alimentation ce sam » ...la suite
Près de deux semaines après la tuerie de civils non loin de Bambari, le Conseil national de la jeunesse (CNJ) interpelle le Premier ministre. La ren » ...la suite