Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Bernard Bajolet, ex-patron de la DGSE, rejoint une société militaire privée
Bernard Bajolet, ex-patron de la DGSE, rejoint une société militaire privée

Lu pour vous

 

https://www.ledauphine.com/ Par Xavier FRERE – 9 fév à 17:30 | mis à jour à 17:33 -

L'ancien ambassadeur de France et ex-directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), Bernard Bajolet, intègre Amarante, l'une des principales sociétés privées en France. Un secteur en pleine expansion, où ces entreprises de sécurité complètent, voire remplacent les armées "classiques".

Bernard Bajolet, 71 ans, ancien ambassadeur de France et ex-directeur de la sécurité extérieure (DGSE) va intégrer le comité d'orientation stratégique de la société privée française Amarante, selon les informations de l'hebdomadaire Le Point.  

Après une longue carrière d'ambassadeur, dans des pays frappés par la guerre, à Amman, Sarajevo, Bagdad, Alger et Kaboul - qu'il a racontée dans un livre* - Bernard Bajolet été le premier coordinateur national du renseignement (2008), nommé par le président Sarkozy. En 2012, François Hollande l'a placé à la tête de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), où il est resté jusqu'en 2017.    

Accompagnement sécuritaire en zone sensible

L'ancien diplomate, né en Lorraine mais installé, depuis sa retraite il y a quatre ans, dans son château d'Ouge en Haute-Saône rejoint ainsi le privé, au sein, selon Jean Guisnel du Point, de la gouvernance de la société Amarante.

Cette dernière, fondée en 2007 et chargée de l'"accompagnement sécuritaire en zone sensible", intègre "des compétences et des expertises issues tant des domaines militaires (anciens cadres des unités d’élite des forces armées françaises) que civil (ingénieurs spécialisés, diplômés des Grandes Ecoles…)". 

La tendance forte des sociétés militaires privées

Amarante, société militaire privée (SMP) de 1500 employés, a intégré de nombreux ex-militaires et policiers.

Mais c'est semble-t-il la première fois qu'un haut responsable des services de renseignement rejoigne une telle société. Ces entreprises complètent des dispositifs déjà mis en place par les armées plus classiques, mais de plus en plus, elles se substituent à elles, comme les mercenaires russes de Wagner, très présents en Centrafrique ou en Syrie.

Pour Michel Goya, spécialiste des conflits armés, ce recours à ces SMP est "une tendance forte moderne, il ne faut pas se l'interdire". Dans la bande sahélo-saharienne par exemple, où se trouvent les 5100 militaires de l'opération Barkhane, l'ancien colonel des troupes de marine estime qu'"il faut viser un dispositif plus durable, moins visible et moins coûteux, humainement et financièrement".

Il interroge : "Pourquoi ne pas avoir recours, comme les Russes, à des sociétés privées ? C’est moins visible. Si un mercenaire meurt, tout le monde s’en fout, ça ne fait pas la une des journaux et le boulot est aussi bien fait".

*"Le soleil ne se lève plus à l'Est, mémoires d'Orient d'un ambassadeur peu diplomate" (éditions Plon)

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le butin était enfoui dans le sac d’un opérateur économique chinois résidant au Cameroun qui revenait précipitamment de la République Centrafr » ...la suite
Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont voté, mardi, en faveur du prolongement de la mission relative au déploiement » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) réaffirme son appui politiq » ...la suite
Dans cette crise militaro-politique que connaît la République centrafricaine depuis le début de cette année nouvelle 2021 où n’émanent de ce p » ...la suite
L'insécurité dans le pays a coupé les livraisons de chlore, empêchant la société de distribution d'eau, la Sodeca, d'approvisionner les habitant » ...la suite
Recherché par la justice centrafricaine pour avoir mis à sac les sociétés françaises CFAO et Orange Centrafrique en 2013, Monsieur Mamadou Danz » ...la suite
Le Secrétaire général et le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies ont renouvelé leur confiance à Mankeur Ndiaye dont le con » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dénonce une campagne de man » ...la suite
Les nouvelles installations sanitaires achevées viennent d’être inaugurées par un président Faustin Archange Touadera, totalement satisfait du t » ...la suite
L’ambassade des États-Unis en République centrafricaine (RCA) est profondément attristée par la nouvelle de la mort de trois Casques bleus burun » ...la suite