Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique: le KNK réfute les accusations présentant Bozizé comme responsable de la CPC
Centrafrique: le KNK réfute les accusations présentant Bozizé comme responsable de la CPC

 

https://www.rfi.fr/ 11/02/2021 - 03:50

Alors que des discussions ont été engagées entre les émissaires de la CEEAC, la Communauté des États d’Afrique centrale et plusieurs acteurs de la rébellion, dont François Bozizé, le parti de l’ancien président veut recadrer le rapport de son leader avec la rébellion. Dans un communiqué, le KNK, le parti de François Bozizé, affirme que son président n’est pas responsable de la CPC, la coalition armée qui a perturbé le processus électoral et a tenté d’entrer dans Bangui le 13 janvier dernier.

Dans son communiqué, le parti de François Bozizé accuse le gouvernement de le présenter comme le fondateur de la coalition rebelle, responsable de ses actions.

Son appel au boycott des élections de décembre et son soutien aux positions idéologiques des rebelles, affirme le KNK, ne doit pas être vu comme une revendication du leadership de cette coalition.

Le communiqué signé par le porte-parole du mouvement Christian Guénébem condamne la reprise des hostilités, réfute les accusations portées à l’encontre de son président, tout en précisant que celui-ci a été approché par les leaders de la CPC mais « qu’il n’a toujours pas donné de suite ».

Cependant, dans un sonore qui a circulé sur les réseaux sociaux mardi soir, François Bozizé appelait les Centrafricains à soutenir la coalition armée.

Le KNK réaffirme toutefois sa volonté d’une concertation des forces vives de la nation.

Ce communiqué est publié alors que des échanges et discussions semblent avoir lieu en coulisses. Le gouvernement faisait savoir mercredi soir que toutes discussions menées sans qu’il en soit informé ne l’engage nullement, ajoutant que pour l’heure, il s’attelle à sécuriser le pays jour après jour.

Les autorités ont repris de nombreuses villes sur l’axe principal de ravitaillement dont la ville de Bouar mardi. Mercredi, Abakar Sabone un des portes paroles de la CPC indique, lui, que la coalition a entrepris de desserrer l’étau autour de Bangui et de se retirer de certaines villes suite aux recommandations du sommet en Angola afin de faciliter les discussions.

3 commentaires

P
François Bozizé a apporté son soutien aux milices .
Cela fait 8 ans que les groupes armés tiennent la Centrafrique en otage. Leurs actions ont fait des milliers de morts et ont conduit le 1/4 de la population à fuir en Centrafrique ou dans les pays voisins.
L'appui apporté par l'ex-Président Bozi à fuir en Centrafrique ou dans les pays voisins.
L'appui apporté par l'ex-Président Bozizé a conforté les milices armées dans leurs actions et le déshonore .
Il est temps de tourner la page et de laisser la place à des femmes et des hommes nouveaux .
François Bozizé appartient à un passé révolu.
» lire la suite
R
au commentaire de » Patrick David
Complètement d’accord et par la case justice pour Bozizé et autres!!
P
En annonçant qu'il prend la tête de la Coalition des patriotes , François Bozizé est enfin "sorti du bois ".
C'étai un secret pour personne.
En s'alliant à des milices sans foi, ni loi qui ont commis depuis plus de huit ans tant de crimes ,
François Bozizé est fidèle à lui-même.
depuis plus de huit ans tant de crimes ,
François Bozizé est fidèle à lui-même.
Une fois encore, il fait passer ses ambitions au-dessus des intérêts de son pays .
C'est probablement ce que l'Histoire retiendra de cet homme ...


» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les années passent, les méthodes changent, mais les objectifs restent les mêmes. Tel peut-être sommairement résumé les relations entre la France » ...la suite
C’est une première étape qui a pris du temps. Des consultations nationales ont été menées en amont, mais la composition de ce comité n'a pas f » ...la suite
Lors du sommet de la Conférence internationale pour l’Afrique des Grands Lacs le 13 septembre en Angola, la crise centrafricaine sera au centre des » ...la suite
La Centrafrique est au coeur de tensions entre la Russie et la France, qui a gelé son aide budgétaire et sa coopération militaire avec son ancienne » ...la suite
La France a critiqué vendredi la Russie pour ce qu’elle a qualifié de “prise de pouvoir” en République centrafricaine. Paris a également » ...la suite
Le chef de la diplomatie française accuse en outre les milices russes de se servir dans les richesses d'un pays où la France a réduit ses activité » ...la suite
L'ex-ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra vient d'être nommé premier ministre après la démission de Firmin Ngrebada. Mais qui es » ...la suite
24 heures après la démission du premier ministre sortant Firmin Ngrebada, le président Faustin-Archange Touadéra a nommé ce 11 juin, Henri-Mari » ...la suite
La Russie soutient ouvertement depuis 2018 le gouvernement de Touadéra, notamment grâce à un accord bilatéral de défense et de nombreux paramilit » ...la suite
Le Président de la République, Paul BIYA, a reçu en audience dans l’après-midi de mercredi 10 février 2021, la Ministre des Affaires étrangèr » ...la suite