Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RFI
Nouvelles nationales sur RFI

Centrafrique le corps électoral convoqué le 14 mars pour le deuxième tour des législatives

 

https://www.rfi.fr/ 14/02/2021 - 06:26 Avec notre correspondante à Bangui, Charlotte Cosset

 

Dans un décret signé le 12 février 2021, le président Touadéra convoque le corps électoral pour le deuxième tour, ainsi que pour la reprise du vote dans les circonscriptions où il a été invalidé ou n'a pu se tenir. En tout, 118 circonscriptions sur 140 sont donc appelées à voter le 14 mars. Et ceci dans un contexte politique et sécuritaire encore compliqué.

C'est une élection dans un contexte d’état d’urgence. Aucune contradiction à cela répond le porte-parole du gouvernement car l’état d’urgence ne restreint pas la liberté de mouvement des citoyens. Autre question qui se pose : le couvre feu de 18h à 5h. Des discussions pour un possible allègement sont en cours.

« Libérer »

En ce qui concerne la question de l’insécurité : le gouvernement fait tout pour « libérer » les zones et villes qui n’ont pas pu voter en décembre 2020, assure le ministre Ange-Maxime Kazagui. C’est, par exemple, le cas à Bouar ou Bambari, les autorités prévoient un renforcement de la présence des forces armées nationales et alliées sur place.

« Simulacre »

Début février, la coalition d’opposition qui a rejeté les résultats du 1er tour, a annoncé qu’elle retirait ses candidats aux élections législatives qualifiant le processus de « simulacre ». Annicet-Georges Dologuélé arrivé deuxième à la présidentielle et membre de la COD2020 a lui décidé de maintenir ses candidats. Des élections le 14 mars pour tenir les délais constitutionnels, car la nouvelle Assemblée nationale doit être mise en place d’ici le 2 mai 2021.

En Centrafrique, la situation humanitaire est de plus en plus inquiétante, selon l'ONU. Depuis le début de la crise début décembre, près de 1.5 million de personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays et dans la région. Le Haut Commissariat pour les réfugiés des Nations unies (HCR) estime avoir des difficultés à accéder à ces populations et à leur apporter l'aide nécessaire.

La route de Bangui au Cameroun est difficile à pratiquer....

Céline Schmidt, porte-parole du HCR

Jeanne Richard

 

 

Centrafrique: le président du CICR conclut sa visite

 

https://www.rfi.fr/ 13/02/2021 - 20:33  Avec notre correspondante à Bangui, Charlotte Cosset

 

La visite du président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) Peter Maurer, en Centrafrique vient de s'achever. Arrivé le lundi 8 février au soir, il a mené de nombreuses rencontres avec les autorités et les partenaires et s’est rendu sur le terrain, à l’hôpital de Kaga-Bandoro. Le vendredi 12 février, il a tenu une conférence de presse avec le président de la Croix-Rouge centrafricaine.

Parmi les objectifs du président du CICR, on compte celui de poursuivre le plaidoyer pour le respect du droit international humanitaire. Sur le terrain, se trouvent les forces armées centrafricaines, la mission des Nations unies mais aussi des forces armées non-conventionnelles ainsi que de multiples groupes armés.

« Il n’y pas de conflits où il n’y a pas d’inquiétude parce que les règles sont souvent peu respectées dans les contextes de combat et donc c’est un travail de longue haleine, non pas seulement de trouver la manière de former les acteurs mais aussi de changer les comportements », souligne Peter Maurer.

Sur le terrain, pas si simple de travailler. Le président de la Croix-Rouge centrafricaine explique que l’intensité du conflit a évolué. Rien à voir avec 2013 où les combats étaient sporadiques et urbains. « La crise, cette fois-ci, ne s’est pas passée comme auparavant, poursuit Antoine Mbao Bogo, président de la Croix-Rouge Centrafricaine. Nous avions facilement accès au théâtre des opérations pour récupérer les blessés, récupérer les corps sans vie et également pour distribuer le matériel de secours à nos brigades. La manière d’opérer est vraiment différente. C’est très intense. À l’époque, c’était des groupes moins aguerris mais cette fois-ci, c’est vraiment difficile ».

Bilans humains limités

Les bilans humains restent très limités. Le CICR déclare s’être occupé d’une trentaine de dépouilles à la suite de la tentative de la prise de Bangui, le 13 janvier. Ce samedi 13 février, les autorités annonçaient la mort d’une dizaine de rebelles de la CPC [Coalition des patriotes pour le changement], au cours des combats, à proximité de Bambari, cette semaine.

Si les forces armées centrafricaines ont rejoint la ville frontalière de Beloko, cette semaine, la circulation des convois reste encore très limitée sur le corridor de ravitaillement qui est bloqué depuis environ deux mois. La Croix-Rouge espère voir un premier de ses convois d’aide humanitaire circuler, en début de semaine.

D’autres thématiques ont été abordées lors de cette conférence de presse, notamment la mise en place d’un partenariat entre le CICR et la Banque mondiale pour des actions plus pérennes sur le terrain. Le CICR prévoit également la construction d’un nouveau centre pour la prise en charge des personnes handicapées.

À lire aussi: Centrafrique: le CICR victime d’attaques appelle au respect du travail des humanitaires

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les députés centrafricains sollicitent de l’exécutif une session extraordinaire pour statuer sur les conditions d’organisation des prochaines o » ...la suite
Près de 3.000 personnes se sont rassemblées à Bangui pour remercier la Russie qui avait envoyé des instructeurs et ainsi aidé l’armée gouverne » ...la suite
Les réfugiés centrafricains arrivent en grand nombre au Nord de la RDC, en raison des violences et de l’insécurité survenues dans le contexte de » ...la suite
En cause, des attaques de groupes armés sur la route principale reliant le pays au Cameroun empêchent l’acheminement de l’aide humanitaire et de » ...la suite
Alors que la reprise des combats menace la tenue du second tour des élections législatives, certains députés réclament un renforcement des mesure » ...la suite
L'Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement tunisien) a approuvé, mardi, le prolongement de la mission relative au déploiement d'une u » ...la suite
L’une après l’autre, les Forces armées centrafricaines (FACA) et leurs alliés reprennent le contrôle des villes occupées il y a un mois envir » ...la suite
Les rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) ont abandonné dans la nuit du 07 au 08 février 2021, les bases qu’ils occupaie » ...la suite
En Centrafrique, cela fait plus d’un mois que les motos-taxis sont interdits de circuler pour raisons de sécurité, selon les autorités. Elles sou » ...la suite
Les autorités centrafricaines ont annoncé la radiation de huit cent éléments des rangs des Forces armées centrafricaines (FACA) pour désertion e » ...la suite