Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » CENTRAFRIQUE : UN CONSEILLER RUSSE DU PRÉSIDENT TOUADÉRA APPELLE LES REBELLES À LIVRER LEURS CHEFS
CENTRAFRIQUE : UN CONSEILLER RUSSE DU PRÉSIDENT TOUADÉRA APPELLE LES REBELLES À LIVRER LEURS CHEFS

Lu pour vous

 

Mise à jour le 12/02/2021 à 13h26 Publié le 12/02/2021 à 13h26 Par Le360 Afrique - Afp

 

La Russie soutient ouvertement depuis 2018 le gouvernement de Touadéra, notamment grâce à un accord bilatéral de défense et de nombreux paramilitaires de la société privée de sécurité Wagner, des "formateurs" pour son armée selon Moscou.

Ils ont reçu, fin décembre, quelques jours après que des rebelles eurent lancé une offensive pour empêcher la réélection du chef de l'Etat, le renfort de centaines d'autres paramilitaires.


"Je lance un appel aux membres des groupes armés – la seule issue pour vous est de menotter vos dirigeants et de les remettre aux forces de l'ordre", a déclaré Valery Zakharov, conseiller à la présidence en matière de sécurité nationale, dans un communiqué à en-tête de la Présidence de la République.
Il a rappelé que les six groupes armés qui ont annoncé une offensive le 19 décembre, une semaine avant l'élection présidentielle, faisaient partie des 14 mouvements armés qui avaient signé, en février 2019, un accord de paix à Khartoum avec le gouvernement Touadéra.

"Certains groupes militaro-politiques ont franchi la ligne rouge, ont refusé d’accomplir les termes de l’accord signé à Khartoum et ils ne peuvent plus faire partie du processus politique", a estimé Zakharov dans son communiqué, ajoutant: "Les chefs de ces factions devraient désormais être interdits".

Malgré des attaques contre des villes éloignées de Bangui, et jusqu'aux portes de la capitale pour deux d'entre elles vite repoussées le 13 janvier, les rebelles n'ont pas réussi à empêcher la réélection de M. Touadéra au premier tour de l'élection le 27 décembre. Mais le scrutin est fortement contesté, moins d'un électeur sur deux ayant eu la possibilité de se rendre aux urnes en raison de l'insécurité. Et l'opposition accuse le camp du chef de l'Etat sortant de "fraudes massives".


Désormais, les rebelles regroupés au sein de la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC) sont sur la défensive, les forces pro-gouvernementales ayant lancé il y a dix jours une contre-offensive lui permettant de reprendre d'importantes villes aux rebelles.

Ces derniers se sont heurtés à des forces lourdement équipées: quelque 12.000 Casques bleus de la force de maintien de la paix de la mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) présents depuis 2014, des militaires rwandais, mais aussi des centaines de paramilitaires russes de Wagner et de soldats d'élite rwandais, dépêchés par Moscou et Kigali fin décembre à la rescousse de Touadéra et d'une armée démunie.

Ancien agent des renseignements russes, Valery Zakharov est aussi connu comme un proche du groupe Wagner et de son financier, Evgueni Prigojine, un fidèle de Vladimir Poutine.

8 commentaires

P
Un communiqué d'un conseiller sur un papier en tête de la Présidence de la République centrafricaine :cela donne une idée de la présence russe Centrafrique au coeur même des institutions et au plus haut niveau de l'Etat.
P
Le Président centrafricain apparaît comme" prisonnier "de son alliance avec la Russie.
On peut légitimement se demander s'il pourra s'affranchir de cette tutelle , le jour où il voudra rééquilibrer sa politique étrangère .
La Russie est partie pour s'installer durablement en Centrafrique.
P
Le Président centrafricain apparaît comme" prisonnier "de son alliance avec la Russie.
On peut légitimement se demander s'il pourra s'affranchir de cette tutelle , le jour où il voudra rééquilibrer sa politique étrangère .
La Russie est partie pour s'installer durablement en Centrafrique.
J
puissances étrangères qui décident du destin du pays...
P
De la Françafrique à la Russafrique, en quelques sorte ?
Est-ce le seul choix, la seule voie qui s'offre à la Centrafrique ?
La Russie et la Centrafrique sont loin d'être dans un partenariat gagnant-gagnant.
Je ne suis pas convaincu qu'en s'installant en Centrafrique, la Russie se préoccupgagnant.
Je ne suis pas convaincu qu'en s'installant en Centrafrique, la Russie se préoccupe , en premier lieu , du sort des Centrafricains. C'est une grande puissance guidée par des intérêts : la Centrafrique est un pion dans son jeu.
Son objectif est de réussir sa percée sur le continent africain et de s'affirmer face aux États-Unis, à la Chine comme une puissance mondiale.
Enfin, il ne faut pas minimiser l'action menée par la MINUSCA contre des rebelles surarmés,ayant une parfaite connaissance du terrain et disposant de complicités.
Il serait d'ailleurs utile dans le combat mené contre les milices que les soldats russes se coordonnent avec la MINUSCA.
Quant aux mercenaires de la société privée Wagner, leur comportement est manifestement peu respectueux à l'égard des populations civiles et des droits humains les plus élémentaires.
» lire la suite
P
On peut légitimement s'interroger sur l'influence grandissante de Moscou auprès du Président centrafricain.
Le Président Touadera est-il encore totalement libre de ses choix ?
Il est des liens d'amitié , des alliances qui comportent des risques pour sa propre liberté .

P
On peut légitimement s'interroger sur l'influence grandissante de Moscou auprès du Président centrafricain.
Le Président Touadera est-il encore totalement libre de ses choix ?
Il est des liens d'amitié , des alliances qui comportent des risques pour sa propre liberté .

N
DITES VOUS UN SEUL INSTANT, SI LES RUSSES N'INTERVENAIENT PAS POUR CHASSER HORS DE BANGUI LES REBELLES, QUEL AURAIT DU ÊTRE LE SORT DE TOUADERA ET DE SON REGIME ? QUE DEVIENNENT LES CENTRAFRICAINS AVEC LES REBELLES QUI SONT LEURS BOURREAUX ET QUI S'EMPARENT DU POUVOIR ? QUE VOUS VOUS DITES POURQUOI DEPUIS 60 ANS D'INDSONT LEURS BOURREAUX ET QUI S'EMPARENT DU POUVOIR ? QUE VOUS VOUS DITES POURQUOI DEPUIS 60 ANS D'INDEPENDANCE ET MALGRE LES RESSOURCES NATURELLES ABONDANTES, LE PAYS CONTINUE A DEPENDRE TOUJOURS DU FRANC CFA (MONNAIE DE SINGE) ET DES GROUPES ARMÉS VENUS DE PARTOUT QUI SEMENT LE CHAOS TOTAL DANS LE PAYS ? NE PEUT-ON PAS DIRE HONNÊTEMENT QUE LA PRESENCE RUSSE EST ENTRAIN DE CHANGER LA DONNE POUR LE BIEN ÊTRE DES CENTRAFRICAINS DES LORS QUE CENTRAFRIQUE ET RUSSIE SE TROUVENT DESORMAIS DANS UN PARTENARIAT GAGNANT-GAGNANT ? » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Les années passent, les méthodes changent, mais les objectifs restent les mêmes. Tel peut-être sommairement résumé les relations entre la France » ...la suite
C’est une première étape qui a pris du temps. Des consultations nationales ont été menées en amont, mais la composition de ce comité n'a pas f » ...la suite
Lors du sommet de la Conférence internationale pour l’Afrique des Grands Lacs le 13 septembre en Angola, la crise centrafricaine sera au centre des » ...la suite
La Centrafrique est au coeur de tensions entre la Russie et la France, qui a gelé son aide budgétaire et sa coopération militaire avec son ancienne » ...la suite
La France a critiqué vendredi la Russie pour ce qu’elle a qualifié de “prise de pouvoir” en République centrafricaine. Paris a également » ...la suite
Le chef de la diplomatie française accuse en outre les milices russes de se servir dans les richesses d'un pays où la France a réduit ses activité » ...la suite
L'ex-ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra vient d'être nommé premier ministre après la démission de Firmin Ngrebada. Mais qui es » ...la suite
24 heures après la démission du premier ministre sortant Firmin Ngrebada, le président Faustin-Archange Touadéra a nommé ce 11 juin, Henri-Mari » ...la suite
Alors que des discussions ont été engagées entre les émissaires de la CEEAC, la Communauté des États d’Afrique centrale et plusieurs acteurs d » ...la suite
Le Président de la République, Paul BIYA, a reçu en audience dans l’après-midi de mercredi 10 février 2021, la Ministre des Affaires étrangèr » ...la suite