Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » LETTRE OUVERTE A MONSIEUR MANKEUR NDIAYE, AVOCAT DEFENSEUR DES GROUPES ARMES EN CENTRAFRIQUE
  LETTRE OUVERTE A MONSIEUR MANKEUR NDIAYE, AVOCAT DEFENSEUR DES GROUPES ARMES EN CENTRAFRIQUE

   

 

          LETTRE OUVERTE A MONSIEUR MANKEUR NDIAYE, AVOCAT DEFENSEUR DES GROUPES ARMES EN CENTRAFRIQUE ET ACCESSOIREMENT REPRESENTANT SPECIAL DU SECRETAIRE GENERAL DE L'ONU, CHEF DE LA MINUSCA EN CENTRAFRIQE

 

 

                                      Monsieur,

 

    Vos dernières sorties tapageuses et outrancières, votre omniprésence sur RFI et France 24  me font sortir de mes gonds pour vos poser cette question qui me taraude : qu'est-ce qui vous fait courir en ce moment ? Sûrement pas la défense des populations civiles centrafricaines attaquées sur la terre sacrée de leurs ancêtres, comme stipulé dans toutes les Résolutions de l'ONU et seule vraie raison de votre présence en Centrafrique . Sûrement pas non plus l'accompagnement du gouvernement puisque depuis que la Minusca est présente en Centrafrique, l'autorité de l'Etat centrafricain est réduite comme une peau de chagrin pour se limiter à Bangui et aux alentours . La protection de l'aide alimentaire et des nombreuses ONG ? La belle affaire en réalité dans un pays abondamment arrosé, grand, fertile et peu peuplé où chaque paysan possédait naguère son propre grenier . Alors quoi ? Voici ma compréhension de votre agitation ces derniers temps :

 

1 . Vous êtes en mission commandée et comme tout missionnaire qui se respecte, vous déployez beaucoup de zèle et de charme pour faire aboutir votre mission . Cela se traduit sur les plateaux par votre précipitation à répondre aux questions des journalistes de la Voix de la France . Une anticipation servile de connivence . Et ce sourire satisfait que vous affichez en permanence alors que la RCA que l'on vous a confiée est en danger de mort ! Quel genre d'homme êtes-vous pour rire dans un cimetière ? Vous m'agacez ! Votre sourire niais et complice ne couronne pas un travail bien accompli, mais une connivence avec les assassins de notre pays, qui sont comme vous le savez pour la plupart des étrangers ( et vos coreligionnaires ) . A ce propos, votre prédécesseur et compatriote Babacar Gueye qui les appelait ses « frères » est plus honnête que vous . Monsieur Mankeur Ndiaye, vous êtes un hypocrite, mâtiné d'un roublard qui insulte en permanence l'intelligence des Centrafricains . Cela doit cesser : vos gesticulations ressemblent de plus en plus au chant du cygne . Pour ma part, j'ai vu et entendu un toutou faire d'énormes efforts pour plaire à son maître et c'est pathétique .  

 

2 . Vous osez affirmer que la solution du problème centrafricain ne sera pas militaire mais politique et qu'il faut y associer les chefs des groupes armés dont Ali Darassa ! En le nommant enfin, vous désignez votre deuxième commanditaire et client car vous faites un plaidoyer pour un tueur, en fait de tous les tueurs de Centrafricains . Derrière votre jargon « nous documentons » se cache une véritable méconnaissance de ce beau pays qui vous le rend bien . Pourquoi parler de documentation quand le dernier des habitants de la Ouaka, de la Basse Kotto, du Haut et Bas Mbomou... peut vous renseigner sur le pedigree du Nigérien Ali Darassa, primitivement lieutenant de Baba Ladé et aujourd'hui multimilliardaire avec le sang des Centrafricains ? Combien de lingots d'or et de carats de diamants tachés du sang centrafricain vous a-il offerts cette fois-ci pour que vous écumiez les capitales du monde en vous drapant dans cette robe d'avocat qui ne vous sied pas ? Vous voulez faire revenir dans le jeu démocratique centrafricain des gens qui ont chié (pardon mais je ne trouve pas d'autres termes) sur l'Accord de Khartoum, leur dernière chance,  qui n'ont aucune parole, aucun projet pour le Centrafrique à part tuer et piller intégralement ? Et puis, quel timing politique et géostratégique Monsieur Mankeur Ndiaye ? Juste au moment où deux partenaires de la RCA dont un africain sont en train d'aider à libérer le territoire national ? De deux choses, l'une Monsieur ! Ou bien vous appliquez les nombreuses et multiples Résolutions de l'ONU, votre institution, ou bien vous respectez la souveraineté des Centrafricains et vous laissez leur gouvernement agir à sa guise . Les Russes doivent bien rire de voir débarquer ce nègre de maison venir négocier pour qu'on maintienne d'autres nègres en esclavage ! Que de contradictions pour un seul homme ? Voulez-vous torpiller la libération de la RCA ? Pourquoi demandez-vous 2750 casques bleus supplémentaires pour un pays où votre mantra est « la Minusca n'est pas là pour faire la guerre » ? Nous ne voulons pas de vos touristes en treillis ! Pourquoi voulez-vous pérenniser votre présence dans un pays que nous n'aimez pas ? Ah que la RCA serait agréable, rentable, profitable...sans les Centrafricains, ces empêcheurs de voler en rond ! Les faits, les Centrafricains et l'histoire sont contre vous. Tirez-en une conclusion !

    Vous condamnez ce pauvre Bozizé qui a cru bon de prendre le maquis à son âge simplement parce qu'il est centrafricain . Votre silence sur la condamnation qui frappe également les  mercenaires apatrides est coupable et lourd de sens .

 

3 . Quel effet cela vous fait-il de devoir transiter obligatoirement par Paris pour rendre compte à votre vrai patron Macron qui utilise l'ONU comme un faux nez, ce que tous les Centrafricains savent aujourd'hui ? Petit télégraphiste au service de la France ? Libre à vous . Dans tous les cas de figures, vous et votre patron sortirez de votre ambiguïté en Centrafrique à votre détriment : l'Afrique des panafricanistes qui est vent debout vous vomit et vous ne pouvez pas arrêter sa marche inéluctable vers sa libération totale . Vous menez un combat d'arrière-garde perdu d'avance .

    Vous osez parler des vols, des viols et pillages des mercenaires russes que vous « documentez » pour reprendre votre verbe favori dans un pays où la France a banalisé ces pratiques depuis plus d'un siècle? Et récemment, des enfants centrafricains mineurs ont été abusés, martyrisés par des soldats pédophiles  français qui ont été exfiltrés par la prévôté française . Que dites-vous de cela ?

     Des poules et des cabris auraient été mis au menu d'hommes qui contribuent à dégager et à nettoyer le sol centrafricain de sangsues et de parasites que vous protégez et défendez ? Peuple centrafricain, installe-toi dans la défiance, résiste en élevant des poulets et des cabris en grande quantité pour nourrir tes libérateurs . N'écoute pas les mensonges éhontés  distillés comme un poison par un agent stipendié de la FrançAfrique car c'est le prix ta libération . Après la libération, tu seras riche à millions de diamants, d'or, de bois, de mercure, de pétrole, de cobalt, de coltan, d'uranium...bref des 410 indices de minerais qui constituent « l'anomalie géologique » sous tes pieds et qui attirent tous les vautours du monde . Ainsi, tu pourras réaliser les vœux de tes aïeux et du père fondateur B.Boganda en conjuguant ENFIN ses cinq verbes, gages d'une paix retrouvée dans cette « Suisse africaine » pleine de rêves et d'espoirs .

 

      Je présume que vous avez un ou plusieurs miroirs chez vous, Monsieur Mankeur Ndiaye . Prenez votre courage à deux mains pour vous regarder dans l'un d'eux . Si vous y voyez toujours cet homme imbu de lui-même, satisfait avec un petit sourire en coin qui sert de toutou à la France sans état d'âme, alors continuez à vous laisser instrumentaliser . Par contre, si vous y apercevez un homme veule, profondément apeuré, manipulé, honteux, une sorte de caniche indigne du pays de la Téranga qui a enfanté par ailleurs Cheikh Anta DIOP,  Ousmane Sembène et Fatou Diome, alors prenez vos jambes à votre cou pour fuir ce pays . Sinon, les femmes, les hommes et les enfants centrafricains n'auront pas d'autre solution que de  vous chasser « jetant derrière vous le tison ardent, symbole d'un départ définitif et honteux »comme le disait B.Boganda en parlant des mauvais colons .

 

     Avec l'expression de ma très haute considération pour votre fonction et que l'esprit de nos ancêtres protège la RCA .

 

 

                                        Le 10 Avril 2021

                                         David KOULAYOM-MASSEYO .

 

  

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
À New York, le Conseil de sécurité des Nations unies se réunit ce vendredi 12 novembre 2021 pour débattre et voter sur le renouvellement de la Mi » ...la suite
Mon cher ami Traoré, Dans ton dernier courrier tu me faisais remarquer la très grande similitude politique entre nos deux pays, curieusement » ...la suite
Le pardon officiel du président Macron aux harkis et l’annonce de l’adoption prochaine d’une loi de réparation marquent une étape importante » ...la suite
Trump, l'homme que les blancs américains ont envoyé par racisme à la maison blanche après le Président Obama et par détestation d'Hilary Clinto » ...la suite
Le sommet France-Afrique avec quelques jeunes africains triés sur le volet, cornaqués par un "nègre de maison"au service de la communication du Pr » ...la suite
Alors que le Mali se tourne vers les mercenaires russes du groupe Wagner pour assurer une partie de sa défense, le chef du gouvernement de Républiqu » ...la suite
Interview avec le cardinal Nzapalainga, archevêque de Bangui, et l’imam Abdoulaye Ouasselegue, secrétaire général du Conseil supérieur islamiqu » ...la suite
Ces derniers jours, la tension entre Paris et Bangui inquiète. La question de la gestion de la crise sécuritaire, la suspension de l’aide budgéta » ...la suite
Trump, l'homme que les blancs américains ont envoyé par racisme à la maison blanche après le Président Obama et par détestation d'Hilary Clinto » ...la suite
Trump, l'homme que les blancs américains ont envoyé par racisme à la maison blanche après le Président Obama et par détestation d'Hilary Clin » ...la suite