Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

 

Bangui: l’électricité de retour dans les ménages après des années de délestages intempestifs

 

https://www.radiondekeluka.org/ vendredi 27 août 2021 07:31

 

La distribution de l’électricité est de plus en plus appréciée par les habitants de Bangui. Cela fait plusieurs semaines déjà que l’électricité est redevenue constante dans les ménages. Les délestages ont baissé et les activités nécessitant l’énergie électrique reprennent dans les quartiers de la capitale.

 L’amélioration dans la fourniture de l’électricité dans la capitale centrafricaine intervient après des travaux sur la centrale hydroélectrique de Boali 2. Selon de nombreux Banguissois, cette amélioration a permis la relance de leurs activités économiques. C'est ce que témoigne Nicaise Kouta, responsable d’un atelier de soudure au quartier Fouh dans le 4e arrondissement.

"Nous avions beaucoup souffert avec les délestages. Mais ces derniers temps, la distribution régulière nous permet de faire fonctionner l'atelier et cela améliore notre revenu", précise-t-il.

Pour Juvénal Redjimalet, superviseur d’un pressing à Bimbo, les recettes sont bonnes depuis que la distribution du courant est plus ou moins régulière.

"C'était difficile avec le délestage. On avait des problèmes avec nos clients et cela a aussi joué sur nos recettes. Depuis que nous avons l'électricité dans le secteur, tout se passe bien en termes de recettes financières et nos clients sont satisfaits", témoigne-t-il.

La satisfaction est encore grande dans les reculés de Bangui où l’électricité était presque inexistante il y a quelques mois en arrière.

"Les enfants sont contents à la maison. Avec ces vacances, ils sont devant l'écran pour suivre leurs chaînes préférées. Tout va bien pour l'instant", témoigne  Justraline, une mère de famille, habitant le secteur Bimbo.

Le manque d’électricité et les conséquences qui s’en sont suivies ont éveillé la conscience collective dans certains quartiers de Bangui. 

"Nous devons prendre conscience aujourd'hui et protéger les installations de l'Enerca pour notre bien et c'est ainsi que nous allons développer ce pays" lance Ghislain Nguitigaza, habitant du 4e arrondissement.

En plus des travaux réalisés sur la centrale hydraulique de Boali, l’Enerca est sur le point de diversifier ses sources d’énergie avec des centrales solaires de Danzi et Sakaï, encore en construction.

 

 

RCA: la SODECA annonce la construction de 3000 forages à Bangui et dans sa périphérie

 

https://www.radiondekeluka.org/ vendredi 20 août 2021 10:56

 

Face aux difficultés d’accès à l'eau potable dans certains quartiers de Bangui, la Société de distribution d’eau en Centrafrique (Sodeca) compte construire 3 mille forages dans la capitale centrafricaine et ses environs. Déjà au moins 10 forages sont en construction dans les quartiers Mbémbé et cité Nazareth dans la commune de Bimbo. La Sodeca et le Ministère de l'hydraulique ont visité les travaux le lundi 16 août 2021.

Une dizaine de forages seront construits aux quartiers Mbémbé et Cité Nazareth situés un peu en hauteur à la périphérie ouest de Bangui. Ces quartiers étaient privés d'eau potable pendant des années. Même si les machines continuent encore de perforer les forages, mais pour les riverains, l'eau qui commence déjà à sortir est un début de solution pour les habitants.

"Aujourd'hui, nous sommes soulagés avec la construction de ces forages par la Sodeca dans notre secteur, car avant nous ne consommons que l'eau du puits mais il faut aller vers Carmel et Padre Pio", déclare une habitante du quartier Mbembe.

"Avant, il faut parcourir au moins une distance de 2 km pour s'approvisionner en eau potable. Une femme transporte 4 bidons pour les besoins de la famille. C'est un ouf de soulagement", témoigne un père de famille habitant la Cité Nazareth.

Pour Arthur Bertrand Piri, ministre de l’hydraulique, l'accès à l'eau potable reste un défi à relever en raison de l'extension de la ville de Bangui.

"Compte tenu de l'extension de la ville de Bangui, la Sodeca ne dispose pas encore pour le moment des moyens pour faire face au rythme de création de nouvelles agglomérations. C'est pour cette raison que nous avons opté pour les zones périphériques la construction des forages en vue de permettre à nos compatriotes de consommer de l'eau potable", précise le ministre.

Si vraiment ces 3 mille forages seraient construits dans le temps imparti à Bangui et ses environs, les Banguissois pensent qu'ils réduiraient le problème d'accès à l'eau potable.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Au moins 250 réfugiés centrafricains, regroupés en 75 ménages, ont regagné leur pays d’origine ce vendredi 22 octobre 2021 après huit années » ...la suite
Plusieurs dizaines de familles campent depuis le début de l’année sur le site de Lazard dans le village Niakari, situé à environ 20 Km de Bangas » ...la suite
Plusieurs mois après le lancement du vaccin contre la Covid_19 dans certaines villes de province de la RCA, les populations n’ont pas reçu tous le » ...la suite
Du 15 au 21 Octobre 2021, Madame Annie Michelle MOUANGA, la ministre Centrafricaine en charge du Travail, de l'Emploi, de la Protection Sociale et de » ...la suite
Sur les 444.8 millions de dollars pour une réponse humanitaire en 2021, au moins presque la moitié a été mobilisée par le bureau Nations-Unies p » ...la suite
Dans le village natal de François Bozizé, les habitants dénoncent une campagne punitive menée par des mercenaires russes, alliés du gouvernement. » ...la suite
Les cours ont repris ce 18 octobre en République centrafricaine. Cette rentrée académique est intervenue après celle de l’administration la sema » ...la suite
Le secrétaire général des Nations unies, par la voie de son porte-parole, a salué ce samedi 16 octobre la décision du président Faustin-Archange » ...la suite
Le Président de la République Faustin Archange Touadera a honoré de sa présence la cérémonie de la Journée Mondiale de l’Alimentation ce sam » ...la suite
Près de deux semaines après la tuerie de civils non loin de Bambari, le Conseil national de la jeunesse (CNJ) interpelle le Premier ministre. La ren » ...la suite