Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » RCA - Bangui « Des saisons des pluies catastrophiques »
RCA - Bangui « Des saisons des pluies catastrophiques »

Lu pour vous

 

https://www.ouest-france.fr/  le 31/08/2021 à 05h00 Patrick David (Hauts-de-Seine) :

 

« En Centrafrique, la saison des pluies est une période propice aux maladies : paludisme, diarrhées, choléra. »

La saison des pluies, d’avril à octobre, dans la vallée de l’Oubangui, dans le sud de la Centrafrique, est la saison des chenilles très appréciées des habitants. C’est également la saison des pistes défoncées et des rivières impraticables, des risques d’inondations, de pollution et d’épidémies.

Des pluies diluviennes provoquent des débordements d’eaux usées car les systèmes d’évacuation des eaux datent très souvent de la période coloniale et n’ont jamais été refaits ni même entretenus.

Les eaux stagnantes attirent moustiques et petits reptiles. Pour ces raisons, la saison des pluies est une période propice aux maladies : paludisme, diarrhées, choléra. La Centrafrique a connu quatre flambées de choléra entre 1997 et 2016.

Les pluies détruisent les habitations traditionnelles en briques de boue coiffées de tôle de récupération en mauvais état.

En 2019, de fortes pluies ont conduit 28 000 personnes à abandonner leur domicile. Leurs habitations avaient été englouties par les crues.

Plus récemment, les pluies abondantes qui se sont abattues sur plusieurs quartiers sud de la capitale, le 7 août 2021, entre 14 h et 22 h, ont laissé plus de 475 familles sans abri.

Enfin, les eaux souillées par le ruissellement des eaux de pluies sur les tas de déchets organiques ou chimiques ou du fait d’un débordement des canaux d’écoulement amenuisent les possibilités d’accès à l’eau potable.

Déjà, en temps normal, un Centrafricain sur trois seulement y a accès.

En raison du chaos que traverse le pays, aucuns travaux d’envergure afin d’éviter les désordres occasionnés par ces pluies ne sont a priori envisagés. Les responsables centrafricains du service de météorologie ne sont pas en mesure de faire des prévisions en temps réel. Les sinistrés ne peuvent compter que sur la bonne volonté et l’ingéniosité de leurs proches, parents ou voisins. Avec le changement climatique, les pluies ont gagné en ampleur et en durée.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis quelques jours, une vidéo circule sur les réseaux sociaux en Centrafrique impliquant des éléments des forces armées centrafricaines, tuant » ...la suite
Face à la persistance de la pénurie du carburant, le directeur de cabinet du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a effectué, le 8 avril 2 » ...la suite
Plus de deux ans après sa mise en place, le centre d’hémodialyse de Bangui pourrait bientôt être opérationnel. Le ministère de la Santé et de » ...la suite
Les autorités centrafricaines viennent d’annoncer l’arrestation du colonel Christian Djouma Narkoyo, un ancien porte-parole du mouvement rebelle » ...la suite
Le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga a rencontré, jeudi 31 mars, les réfugiés centrafricains résidant à Gado à l’Est du Cameroun. Le prélat ce » ...la suite
Pendant que le monde célèbre ce 04 avril, la Journée internationale de sensibilisation et de lutte contre l’utilisation des mines anti-personnel, » ...la suite
Suite à l’attaque d’une de leurs positions dans la sous-préfecture de Ngaoundaye, l’armée nationale a lancé ce samedi 26 mars 2022 une offen » ...la suite
Les instructeurs russes, aident les Forces Armées Centrafricaines à détruire les armes saisies entre les mains des bandits Ce mercredi, au cour » ...la suite
Dans une déclaration à la presse, mardi 22 mars, le président du dialogue, Richard Filakota, a annoncé un probable retour de l’opposition démoc » ...la suite
Malgré des mises en garde et mesures disciplinaires à l’endroit de certains éléments de la force publique, les rackets persistent sur les barri » ...la suite