Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique : la diplomatie française veut reprendre «un dialogue constructif» avec Bangui
Centrafrique : la diplomatie française veut reprendre «un dialogue constructif» avec Bangui

 

https://www.rfi.fr/ 07/09/2021 - 03:24 

Sylvain Itté, ambassadeur français pour la diplomatie publique en Afrique effectue actuellement une visite de 5 jours en République centrafricaine. Le diplomate fraîchement nommé à ce poste rencontre notamment le Premier ministre, le directeur de cabinet de la présidence, la ministre des Affaires étrangères, celui de la Communication, la société civile et les journalistes dans un contexte où l’axe Paris-Bangui traverse une zone de turbulence.

Objectif annoncé : « dresser un bilan » des relations franco-centrafricaine pour reprendre « un dialogue constructif ». La France a gelé son aide budgétaire et suspendu une partie de sa coopération militaire au printemps.

En cause selon Paris, l’influence grandissante des paramilitaires russes en RCA et la multiplication des fausses informations et propos hostiles à la France. Des « manipulations » selon Sylvain Itté. « Elles sont multiples, multiformes, elles se situent ici en RCA, en France, dans des pays limitrophes de la RCA. Nous les connaissons, nous savons absolument qui en sont les auteurs et parfois les commanditaires. »

Serge Ghislain Djorie, ministre de la Communication et des médias et porte-parole du gouvernement : « Nous voulons dire à l’ensemble de la population centrafricaine et de la population française que nous n’avons aucun souci avec la France. Par rapport à ce qui se trame en termes de campagne de désinformation, nous allons travailler là-dessus. Ceux qui sont en charge de cela, nous commençons à les identifier. Je pense que dans un bref délai, nous allons répondre à leurs préoccupations. »

En coulisses on apprend qu’il s’agit de passer un message ferme aux autorités centrafricaines pour obtenir, dit-on, des « actes concrets » suite aux promesses de normalisation du nouveau gouvernement Dondra. Tandis que le président Touadéra vient d’installer le comité d'organisation du dialogue républicain, longtemps réclamé par les partenaires internationaux.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
L’ambassade des États-Unis à Bangui est profondément préoccupée par les informations faisant état d’atrocités contre des civils dans le nor » ...la suite
L'ancien président Gbagbo est en Europe depuis le 12 septembre pour un séjour d'une quinzaine de jours pour des « motifs exclusivement privés » p » ...la suite
Le réalisateur d’«Hiver nomade», Manuel von Stürler, revient avec un film dédié à ceux qui défendent le dialogue interreligieux dans les » ...la suite
Un bac moderne d'une capacité de 50 tonnes est dans la dernière phase de construction au chantier naval de l'ONATRA à Kinshasa. Don du Chef de » ...la suite
Le général de brigade français Jacques Langlade de Montgros a pris le commandement de la mission militaire de formation de l'Union européenne en R » ...la suite
Les autorités maliennes sont proches de conclure un accord avec la société militaire privée russe Wagner, ce qui permettrait à Moscou d'étendre » ...la suite
Au moment où la Guinée traverse une crise politique majeure suite à un coup d’Etat, le Président de la Commission de l’institution continental » ...la suite
Vive tension et confusion à Conakry, la capitale guinéenne. Des éléments de l'armée guinéenne se seraient mutinés, selon plusieurs sources conc » ...la suite
A l'issue des élections législatives résiduelles du 25 juillet dernier en Centrafrique, ce sont sept députés qui viennent désormais compléter l » ...la suite
Le gouvernement centrafricain vient de se doter de sa propre drague pour la rivière Oubangui, régulièrement ensablée. Jusqu'à présent, une dragu » ...la suite