Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Arrestation au Cameroun de Hamadou Bouba, capitaine du groupe rebelle centrafricain 3R
Arrestation au Cameroun de Hamadou Bouba, capitaine du groupe rebelle centrafricain 3R

Lu pour vous

 

https://www.stopblablacam.com/ Paru le mercredi, 08 septembre 2021 10:47

Hamadou Bouba, capitaine du groupe rebelle centrafricain Retour, Réclamation et Réhabilitation (3R), vient d’être arrêté au Cameroun, rapporte le quotidien à capitaux publics Cameroon tribune. Il a été interpellé le 1er septembre à Ngaoundéré, capitale régionale de l’Adamaoua, avec trois autres membres du 3R. Selon le média public, les quatre hommes sont accusés d’« infraction internationale, tentative de trouble à l’ordre public, faux en écriture publique et authentique, immigration clandestine avec complicité». Ils doivent comparaître devant le tribunal militaire pour répondre de ces accusations.

Hamadou Bouba a été arrêté suite à un renseignement fiable, alors qu’il projetait d’organiser des kidnappings dans la ville. Une descente menée par le bureau de la lutte contre la grande criminalité de la légion de gendarmerie de l’Adamaoua dans un domicile au quartier Bali, dans le centre-ville, a permis de mettre la main sur ce chef rebelle centrafricain, ainsi que sur son complice, Mamadou Abdoul Aziz, de nationalité camerounaise. L’enquête ouverte suite à cette opération et l’exploitation des suspects a abouti à l’interpellation de trois autres membres du groupe rebelle et d’un complice camerounais.

Lors de la perquisition, les gendarmes sont tombés sur de faux documents, de registres d’actes de naissance vierges, des cachets de plusieurs autorités camerounaises et de faux diplômes. Les éléments des forces de l’ordre ont également mis la main sur des photos des suspects posant en tenue de combat avec leurs camarades. Le mouvement rebelle 3R est l’un des plus puissants groupes armés en République centrafricaine (RCA), accusé de multiples exactions. Son leader, Sidiki Abass, est décédé le 25 mars dernier suite à des blessures par balles. Ce groupe a signé l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA le 6 février 2019 « mais a commis des actes contraires à l’Accord et reste une menace pour la paix, la stabilité et la sécurité » dans le pays, selon le Comité du Conseil de sécurité des Nations unies.

 

P.N.N

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis quelques jours, une vidéo circule sur les réseaux sociaux en Centrafrique impliquant des éléments des forces armées centrafricaines, tuant » ...la suite
Face à la persistance de la pénurie du carburant, le directeur de cabinet du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a effectué, le 8 avril 2 » ...la suite
Plus de deux ans après sa mise en place, le centre d’hémodialyse de Bangui pourrait bientôt être opérationnel. Le ministère de la Santé et de » ...la suite
Les autorités centrafricaines viennent d’annoncer l’arrestation du colonel Christian Djouma Narkoyo, un ancien porte-parole du mouvement rebelle » ...la suite
Le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga a rencontré, jeudi 31 mars, les réfugiés centrafricains résidant à Gado à l’Est du Cameroun. Le prélat ce » ...la suite
Pendant que le monde célèbre ce 04 avril, la Journée internationale de sensibilisation et de lutte contre l’utilisation des mines anti-personnel, » ...la suite
Suite à l’attaque d’une de leurs positions dans la sous-préfecture de Ngaoundaye, l’armée nationale a lancé ce samedi 26 mars 2022 une offen » ...la suite
Les instructeurs russes, aident les Forces Armées Centrafricaines à détruire les armes saisies entre les mains des bandits Ce mercredi, au cour » ...la suite
Dans une déclaration à la presse, mardi 22 mars, le président du dialogue, Richard Filakota, a annoncé un probable retour de l’opposition démoc » ...la suite
Malgré des mises en garde et mesures disciplinaires à l’endroit de certains éléments de la force publique, les rackets persistent sur les barri » ...la suite