Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Ngaoundéré: Des rebelles centrafricains, spécialisés dans les kidnappings, appréhendés par la gendarmerie
Ngaoundéré: Des rebelles centrafricains, spécialisés dans les kidnappings, appréhendés par la gendarmerie

Lu pour vous

 

https://www.lebledparle.com/ CLAUDE PAUL TJEG 10 SEPTEMBRE 2021

 

D’autres membres du groupe ont été interpellés après l’exploitation de leurs complices.

L’instabilité politique qui règne en République centrafricaine depuis des années, a contraint plusieurs citoyens de ce pays a trouvé refuge au Cameroun. Ces déplacements difficilement contrôlables, en raison de la porosité des frontières, profitent également à certains acteurs impliqués dans la détérioration du climat sécuritaire en Centrafrique. Certains d’entre eux ont également jeté leur dévolu sur le Cameroun, où ils n’hésitent pas à commettre des actes répréhensibles. C’est notamment le cas de plusieurs membres du groupe rebelle 3R,  qui se sont installés dans la ville de Ngaoundéré, capitale régionale de l’Adamaoua.

Ces seigneurs de guerre, habitués à la violence, ont choisi comme moyen de subsistance, les rapts et les kidnappings contre rançons. Ils ont mené leurs activités illégales dans toute la région de l’Adamaoua pendant plusieurs mois, jusqu’à ce que la Gendarmerie Nationale décide de s’en mêler. Ce corps de l’armée a annoncé jeudi 9 septembre 2021 sur Facebook, avoir mis la main sur plusieurs  membres de ce groupe rebelle.

«Afin de commettre aisément leurs forfaits, ils se sont établis de fausses Cartes Nationales d'Identité à la fois camerounaises et centrafricaines. C'est ainsi que sur renseignements, les éléments de la Légion de Gendarmerie de l'Adamaoua ont interpellé, au cours de la préparation d'une énième opération d'enlèvement, le capitaine du groupe rebelle et ses complices, le 1er septembre 2021.Par la suite, les pandores ont mené une opération coup de poings qui a permis d'interpeller d'autres membres du groupe. Lors des opérations de fouille et perquisition, plusieurs objets frauduleux (Cachets, diplômes, CNI...) ont été découverts et saisis», a révélé la gendarmerie

Lesdits rebelles qui sont accusés de diverses infractions parmi lesquelles, «faux en écriture, immigration clandestine avec complicité, enlèvements», ont été mises à la disposition de la Justice Militaire.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Mouvement de grogne des avocats en Centrafrique. Ils ont demandé une audience ce lundi pour remettre un mémorandum au chef de l'État. Depuis le 9 s » ...la suite
Bozoum, chef-lieu de l’Ouham-Pendé située à 387 km de Bangui au Nord-Ouest de la République centrafricaine, accueille un nouveau chantier minier » ...la suite
Le taux de mortalité maternelle en République centrafricaine (RCA) est estimé à environ six décès par jour, a-t-on appris samedi de source offic » ...la suite
Le MLPC alerte sur le sort des populations du nord-ouest du pays, théâtre de violents affrontements entre les forces pro-gouvernementales et le grou » ...la suite
Deux rapports publiés le 15 septembre par le Ghana Center for Democratic Development (Centre pour le développement démocratique au Ghana) et par l » ...la suite
Cinquante détenus et deux agents de la prison de la ville centrafricaine de Bangassou (sud-est) viennent d'achever une formation dans les domaines de » ...la suite
Un film suisse raconte l'engagement de deux leaders religieux contre les violences qui minent leur pays. Rencontre Le 1er mai 2018, des hommes arm » ...la suite
Il n’est plus aussi simple de voyager vers la France pour les officiels centrafricains qui se plaignent de délais plus longs pour l’obtention des » ...la suite
Dans cette ville meurtrie de l’extrême Nord-Est de la Centrafrique, à environ 1067 kilomètres de la capitale Bangui, les activités génératric » ...la suite
En visitant les sites de Borgop et Ngam dans la région de l’Adamaoua hier, le ministre de l’Administration territoriale a évalué les besoins de » ...la suite