Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Départ en exil peu glorieux d

9 commentaires

Z
pourki boz é ses parents nous prennent-ils il ya klks jrs le 1er démi dieu s'est rendu o Maroc et cè o tour du second démi dieu. vrai vrai là on ne sait ce ki se passe
K
Bozize, Doutingai et Feindiro traitaient les centrafricains comme des rats . Ce sinistre personnage devra éviter de rencontrer des centrafricains une fois la bas en france. Il devrai éviter de regarder dasn les yeux des gens et surtout ceux qu'il avait naguere traqué comme des rats. Surtout qu'il se détromps gens et surtout ceux qu'il avait naguere traqué comme des rats. Surtout qu'il se détrompe car ils seront tous poursuivis demain eux et leur famille pour restituer tous les biens mal acquis au profit de l'Etat meurti » lire la suite
A
Quelle sortie lamentable d'un homme qui était au sommet du firmament national il y a encore quelques mois que de prendre ses jambes au coup de cette manière ? L'image de sa fuite en 3D doit vraiment faire pleurer ses proches et marrer la majorité des centrafricains qui ont souffert de ses affres. Il va se reer ses proches et marrer la majorité des centrafricains qui ont souffert de ses affres. Il va se retrouver face à face avec Mr Balemby et Mr Dengou en France ? Si un bon comité d'acceuil pouvait lui être réservé ? » lire la suite
L
Qui sème le vent récolte la tempête. Un demi diable qui veut se faire en demi dieu. Boz en 2002 avait pris la route, en 2011 certains de ses anciens fauteurs utilisent les pirogues et les avions. Quelle voie leur reste-t-ils ? Tout se paie ici bas. Ils fuient la prison, ils les auront un jour.
H
La justice divine existe. tout se paye ici bas. L'ironie du sort c'est qu'il a du quitte le pays de la meme maniere que ce qu'il a persecute.
Nzapa lago ape...
H
Le fait de fuir le pays prouve bien qu'il avait des intentions bizarres concernant le coup d'état et qu'il a bien senti que ça pourrait tourner en vinaigre pour lui.

Je parie qu'il va se mettre bientôt à parler du mal du régime en place et ensuite créer son propre parti. Il va certamettre bientôt à parler du mal du régime en place et ensuite créer son propre parti. Il va certainement oublier que c'était lui qui prenait des décisions arbitraires pour envoyer des innocents derrière les barreaux à Bangui ou à Bossembélé.

Ils ne savent que faire ça. Il faut juste qu'il sache qu'il finira par payer pour tout le mal qu'il a eu à faire. Et même s'il ne le paie pas à son vivant, ses enfants paieront ou même ses proches.

On paie toujours pour le mal qu'on inflige aux autres. Rien n'est gratuit sur terre sauf la grâce de Dieu.
» lire la suite
M
mais il ressemble a un tortu tous ce paye ici bas
L
A ita i sala ngua angué na salanguo yangua ti mbunzu ni sos si,a ita ti i ti kodoro ouandé koué a yéké diko i.(so a ita ti i ti kama kité la,lollllllllll)
M
pas de probleme une tortu la tortu

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En République centrafricaine, les relations diplomatiques avec la France ne cessent de se détériorer. Des parlementaires ont dénoncé lors d’une » ...la suite
L’élection présidentielle française qui a lieu ce dimanche est suivie avec une grande attention dans de nombreux palais présidentiels africains. » ...la suite
En République centrafricaine, le gouvernement a vivement rejeté, ce lundi 4 avril 2022, les accusations d'exactions portées par la Haute commissair » ...la suite
Mesdames et Messieurs ; Au terme de vos travaux, je voudrais tout d’abord rendre grâce à Dieu pour la bénédiction qu’il ne cesse de répandre » ...la suite
I- Thématique Politique étrangère et coopération internationale En matière d’accords bilatéraux et multilatéraux : Mettre en place u » ...la suite
Le dialogue républicain s'est déroulé sans l'opposition et les groupes armés. Pour le président Touadéra, le dialogue national a "atteint son ob » ...la suite
Réélu au terme de la présidentielle du 27 décembre 2020 dans des conditions qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive – moins d’un t » ...la suite
Le dialogue républicain qui vise à réconcilier les Centrafricains, s'ouvre ce lundi (21.03.2022). Mais, l'opposition a annoncé qu'elle n'y prendra » ...la suite
A quatre jours de l'ouverture en Centrafrique d'un dialogue national annoncé à la hussarde par le chef de l'Etat, le flou règne sur son organisatio » ...la suite
Plus d’un an après sa réélection contestée, le président Touadéra a fixé mardi au 21 mars un dialogue de réconciliation avec l’opposition » ...la suite