Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique : la MINUSCA interrompt le déminage des explosifs dans l'ouest du pays
Centrafrique : la MINUSCA interrompt le déminage des explosifs dans l'ouest du pays

 

Par : Vivienne |  French.china.org.cn | Mis à jour le 09-09-2021

 

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) a annoncé mercredi avoir interrompu ses activités de déminage d'engins explosifs dans deux préfectures de l'ouest du pays.

Le major Ibrahim Atikou, porte-parole de la force militaire de la MINUSCA, a précisé que ces activités avaient été arrêtées dans les préfectures de la Nana Mambéré et de l'Ouham Pendé suite aux rumeurs selon lesquelles la mission serait de connivence avec des groupes armés et leur fournirait des mines antipersonnelles.

Il a regretté que de tels explosifs aient tué sept civils et blessé grièvement plusieurs autres depuis le 20 août, amenant la MINUSCA à décider de déminer des axes routiers dans les préfectures concernées, précisant ainsi que quelque 40km avaient déjà été nettoyés.

Le porte-parole a par ailleurs fermement dénoncé les allégations de collusion, de tentatives de manipulation des populations et les entraves physiques commises par d'autres forces de sécurité dans le village de Bondiba contre les missions de vérification de la présence et la neutralisation d'engins explosifs.

Selon le major Atikou, les travaux de déminage reprendront lorsque la tension aura baissé.

L'utilisation de ces mines dans l'ouest du pays a débuté dès le déclenchement en début d'année de l'offensive de l'armée centrafricaine contre les positions des rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC).

Source: Agence de presse Xinhua

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Mouvement de grogne des avocats en Centrafrique. Ils ont demandé une audience ce lundi pour remettre un mémorandum au chef de l'État. Depuis le 9 s » ...la suite
Bozoum, chef-lieu de l’Ouham-Pendé située à 387 km de Bangui au Nord-Ouest de la République centrafricaine, accueille un nouveau chantier minier » ...la suite
Le taux de mortalité maternelle en République centrafricaine (RCA) est estimé à environ six décès par jour, a-t-on appris samedi de source offic » ...la suite
Le MLPC alerte sur le sort des populations du nord-ouest du pays, théâtre de violents affrontements entre les forces pro-gouvernementales et le grou » ...la suite
Deux rapports publiés le 15 septembre par le Ghana Center for Democratic Development (Centre pour le développement démocratique au Ghana) et par l » ...la suite
Cinquante détenus et deux agents de la prison de la ville centrafricaine de Bangassou (sud-est) viennent d'achever une formation dans les domaines de » ...la suite
Un film suisse raconte l'engagement de deux leaders religieux contre les violences qui minent leur pays. Rencontre Le 1er mai 2018, des hommes arm » ...la suite
Il n’est plus aussi simple de voyager vers la France pour les officiels centrafricains qui se plaignent de délais plus longs pour l’obtention des » ...la suite
Dans cette ville meurtrie de l’extrême Nord-Est de la Centrafrique, à environ 1067 kilomètres de la capitale Bangui, les activités génératric » ...la suite
En visitant les sites de Borgop et Ngam dans la région de l’Adamaoua hier, le ministre de l’Administration territoriale a évalué les besoins de » ...la suite