Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » A Luanda, un nouveau sommet régional sur la crise en Centrafrique
A Luanda, un nouveau sommet régional sur la crise en Centrafrique

 

https://www.rfi.fr/ 16/09/2021 - 03:25

L'Angola accueille ce jeudi un nouveau sommet de la Conférence internationale pour la région des grands lacs, CIRGL. Les autorités centrafricaines vont présenter une feuille de route de sortie de crise qui doit être validée par les chefs d'Etat de la région. Si le contenu précis de cette feuille de route n'a pas encore été dévoilé, parmi les enjeux des discussions figure la tenue du dialogue national encouragé par les Etats de la CIRGL.

Le président Touadéra prône la tenue d'un dialogue républicain sans les groupes armés ayant participé à la tentative de coup d'Etat en janvier. Si deux d'entre eux ont publié des communiqués la semaine dernière tentant de convaincre de leur bonne foi, un proche de la présidence rappelle que ces groupes ont signé l'accord de paix de Khartoum en 2019, et pourtant ils ont repris les armes.

« Notre message concerne la sécurité, les groupes armés ne nous laissent pas travailler », renchérit une source gouvernementale. Cependant à Bangui, certains acteurs estiment que leur éviction du dialogue viderait le sens de la démarche. Une prise de positionnement de la CIRGL est donc espérée sur ce sujet.

La question de François Bozizé pourrait aussi être évoquée. Dans la balance un possible exil de l'ancien président qui est recherché par la justice centrafricaine.

D'autre part, Bangui aimerait l'envoi de troupes angolaises pour venir appuyer les forces russes et rwandaises dans la lutte contre la CPC. Mais aucun accord n'a encore été trouvé. Enfin, les autorités souhaitent poursuivre leur plaidoyer pour la levée totale de l'embargo sur les armes, avec l'appui de l'Angola, à l'approche de l'Assemblée générale des Nations unies.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Deux décennies après la désintégration de l’URSS, la Russie occupe à nouveau une place significative dans l’échiquier de la géopolitique in » ...la suite
Les participants à un séminaire sous régional sous le thème « L’Union africaine à l’aune de la question du Sahara : Comment passer d’une d » ...la suite
Il y a une méconnaissance de l'histoire des Etats, et certains en profitent pour avancer le principe de l'intangibilité des frontières après la co » ...la suite
La République Centrafricaine a émis des accusations à l’endroit de la France, faisant suite aux déclarations hostiles du ministre hexagonal des » ...la suite
La République Centrafricaine a émis des accusations à l’endroit de la France, faisant suite aux déclarations hostiles du ministre hexagonal des » ...la suite
Amnesty International l’appel “L’armée secrète de Vladimir Poutine”, les observateurs parlent d’un outil géopolitique du Kremlin. Depuis » ...la suite
Bangui revendique la liberté de choisir ses partenaires et la coopération avec la Russie a permis d’atteindre des résultats jusque-là inégalés » ...la suite
A l'heure de la multiplication des fake news et des attaques informationnelles, impossible de gagner la guerre sans pratiquer la cyber-influence et co » ...la suite
L’émissaire de l’ONU en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, a mis en garde contre « tout retard ou la non-tenue » des élections locales, lundi 18 oc » ...la suite
Trois mois après la reconduction de l’embargo sur les armes à destination de la République centrafricaine, une mission du Comité de sanctions de » ...la suite