Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » PAIX EN RCA : LE CRI DE CŒUR DE DENIS SASSOU-N’GUESSO AUX PAYS DE LA CIRGL
PAIX EN RCA : LE CRI DE CŒUR DE DENIS SASSOU-N’GUESSO AUX PAYS DE LA CIRGL

Lu pour vous

 

https://guineeconakry.online/ Par Justin Morel 16 septembre 2021

 

Le 3ème sommet extraordinaire de la CIRGL (Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs) sur la situation politique et sécuritaire en RCA s’est ouvert, ce jeudi 16 septembre 2021, à Luanda, en Angola. A l’ouverture de ces assises, le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso a invité les pays de la CIRGL à s’investir davantage pour sortir la RCA de cette situation.

Quatre chefs d’Etat de la CIRGL y prennent part. Il s’agit de Denis Sassou-N’Guesso de la République du Congo, Faustin Archange TOUADERA de la RCA, MAHAMAT Idriss Deby du Tchad et bien sûr de l’hôte du sommet, l’angolais Joao LOURENÇO. Le président de la commission de l’UA, MOUSSA FAKI MAHAMAT est également présent à ces assises.

A l’ouverture du sommet placé sous l’autorité du chef de l’Etat angolais, Joao LOURENÇO, président en exercice de cette organisation sous-régionale, les chefs d’Etat présents ont suivi le rapport sur la mise en œuvre des décisions de leur 2ème mini-sommet. Ils ont également suivi la présentation de la feuille de route conjointe pour la paix en RCA.

Intervenant à cette occasion, en sa qualité de président en exercice de la CEEAC, le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso, a appelé la sous-région à accompagner le peuple centrafricain sur le chemin de la paix. « Notre sous région doit demeurer au cœur du processus de règlement de la crise centrafricaine ». A dit le président Denis Sassou-N’Guesso, avant d’ajouter  « En cela la feuille de route pour la paix en RCA, qui va nous être présenté au cours des présents travaux confirme notre engagement inlassable et notre mobilisation sans faille au bénéfice de ce pays frère. »

Pour le président en exercice de la CEEAC « Il faut agir et accompagner le peuple de Centrafrique. » pouvait poursuivre le président Denis Sassou-N’Guesso, tout en invitant les centrafricains à taire les divisions : « Nous osons espérer que tous les acteurs politiques et sociaux impliqués, regarderont, enfin, dans la même direction, en bannissant les rangs de divisions et des velléités identitaires des séparatistes. »

La paix en RCA est à ce prix. Et à Denis Sassou-N’Guesso de dire « Nous ne cesserons jamais assez sur cette condition permissive essentielle. Puisqu’il faut, pour l’ensemble des composantes concernées transformer les poches de haine, de peur et des incompréhensions…, aux aveux incessants de la paix, en socle de patriotisme au service de l’affectation en tant que frères et sœurs. »

MIATOLOKA Boryce Agapyth pour GCO

Correspondant particulier de GCO au Congo

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le présumé meurtrier et son complice sont passés aux aveux et présentés au procureur de la République le 21 octobre 2021. Les faits remontent » ...la suite
Mahamat Abdelkader Oumar, plus connu sous le nom de guerre de Baba Laddé, était considéré comme un opposant de l’ancien président Idriss Déby » ...la suite
Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monét » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite
Le président du Comité militaire de transition du Tchad fera sa première visite officielle dans la capitale congolaise samedi 25 septembre 2021. » ...la suite