Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Indemnisation des victimes d'Hissène Habré: une délégation de l'UA à Ndjamena
Indemnisation des victimes d'Hissène Habré: une délégation de l'UA à Ndjamena

 

https://www.rfi.fr/  17/09/2021 - 00:55

Depuis la condamnation en 2016 de l’ex-président tchadien Hissène Habré, l’Union africaine est chargée de mettre en place le fonds fiduciaire qui permettra de dédommager les 7 400 victimes. Une délégation de l’UA est toute la semaine à Ndjamena pour finaliser la mise en place de ce fonds.

La délégation de l’Union africaine se donne une semaine pour finaliser la mise en place du fonds fiduciaire. Son programme est chargé. À Ndjamena, elle doit rencontrer victimes, avocats et autorités, avec des rendez-vous aux ministères des Affaires étrangères et de la Justice.

S’il reconnait que le processus est lent. Alex Ratebaye, le responsable de la mission, indique que l’étape en cours est essentielle : « La commission de l'Union africaine travaille vivement et fermement à rendre opérationnel ce fonds dans les meilleurs délais pour les victimes. Nous comprenons leur frustration qui est tout à fait légitime sur la lenteur qui peut paraitre. Mais en réalité, il y a un travail important qui est fait. Et on va continuer dans cette lancée. »

Alex Ratebaye, le responsable de la mission de l'Union Africaine

Guillaume Thibault

Des victimes âgées qui ne peuvent plus attendre

Si la pandémie a décalé le calendrier, pour les victimes d’Hissène Habré, le temps presse. Car 40 ans après les faits, certaines sont décédées, d’autres sont malades. « Tout le monde est du troisième âge. Nous avons des malades couchés, nous avons des gens fatigués. Il faudrait que l'espoir renaisse », réclame Clément Abifouta qui dirige l’association des victimes.

Le fonds fiduciaire en place, l’Union africaine pourra donc ensuite demander la saisir des biens d’Hissène Habré, également solliciter les États, notamment le Tchad ou des bailleurs pour collecter les 150 millions de dollars que les victimes doivent toucher.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le présumé meurtrier et son complice sont passés aux aveux et présentés au procureur de la République le 21 octobre 2021. Les faits remontent » ...la suite
Mahamat Abdelkader Oumar, plus connu sous le nom de guerre de Baba Laddé, était considéré comme un opposant de l’ancien président Idriss Déby » ...la suite
Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monét » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite
Le président du Comité militaire de transition du Tchad fera sa première visite officielle dans la capitale congolaise samedi 25 septembre 2021. » ...la suite