Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Les villes congolaises de Zongo et de Libengué attendent l’énergie des usines de Boali en Centrafrique
Les villes congolaises de Zongo et de Libengué attendent l’énergie des usines de Boali en Centrafrique

 

https://energies-media.com/ le 17 septembre 2021 par Energies Media avec Xinhua

Un projet d’interconnexion électrique est en cours entre les villes des deux pays, selon l’ambassadeur de la RDC en République centrafricaine Esdras Kabalé 

L’ambassadeur de la République démocratique du Congo en République centrafricaine, Esdras Kabalé, s’est félicité, mercredi 15 septembre, du projet d’interconnexion électrique en cours entre des villes des deux pays.

Ce projet doit permettre aux usines hydroélectriques de Boali en Centrafrique de fournir du courant à la ville congolaise de Zongo, située sur les rives de l’Oubangui en face de Bangui, et celle de Libengué, située en face de la ville centrafricaine de Mongoumba, a-t-il expliqué lors d’une rencontre avec les députés membres du groupe d’amitié Centrafrique-RDC.

Pour le diplomate, le projet va permettre à ces villes du nord-ouest de la RDC de se développer.

La localité de Boali est dotée de trois usines de production hydroélectrique: Boali 1 (08 MW), produit de la coopération franco-centrafricaine depuis 1954; Boali 2 (10 MW), acquise grâce à la coopération avec la Yougoslavie en 1978 et pour laquelle un projet d’ajout de 5 MW a été confié à la Chine; enfin, Boali 3, qui ne disposait pas encore d’une turbine au bas du barrage en fin d’année 2018.

 

 

Centrafrique : l'ambassadeur de la RDC se félicite du projet d'interconnexion électrique entre les deux pays

 

Par : Norbert |  French.china.org.cn | Mis à jour le 16-09-2021

Esdras Kabalé, ambassadeur de République démocratique du Congo en République centrafricaine, s'est félicité mercredi du projet d'interconnexion électrique en cours entre des villes des deux pays.

Ce projet doit permettre aux usines hydroélectriques de Boali en Centrafrique de fournir du courant à la ville congolaise de Zongo, située sur les rives de l'Oubangui en face de Bangui, et celle de Libengué, située en face de la ville centrafricaine de Mongoumba, a-t-il rappelé lors d'une rencontre avec les députés membres du groupe d'amitié Centrafrique-RDC.

Pour le diplomate, ceci va permettre à ces villes du nord-ouest de la RDC de se développer.

Kabalé a par ailleurs indiqué que les échanges avaient porté, entre autres, sur la coopération parlementaire, militaire et économique, avec notamment la libre-circulation des populations le long des deux rives de la rivière Oubangui.

Source: Agence de presse Xinhua

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En visite de 48 heures chez son homologue gabonais, le président centrafricain a fait une déclaration à la presse, au sortir d’un tête-à-tête » ...la suite
Ce samedi 13 août 2022, le président de la République du Tchad et président du Conseil militaire de transition, le Général Mahamat Idriss Deby I » ...la suite
Près d’un an après leur renvoi de la MINUSCA, les soldats gabonais pourraient retourner en Centrafrique, à la faveur d’un nouvel accord de coop » ...la suite
Au Tchad, dans son allocution à l'occasion de la fête de l'indépendance, le président du conseil militaire, Mahamat Idriss Déby, a promis de pren » ...la suite
Les représentants des onze Etats d’Afrique centrale sont réunis à Yaoundé pour réfléchir à la fusion des trois zones économiques de la régi » ...la suite
Des milliers de Soudanais défilent jeudi dans les rues de Khartoum pour exhorter les militaires, à la tête du pays depuis le putsch d'octobre, à r » ...la suite
Ces individus sont soupçonnés d’utiliser l’Adamaoua comme base arrière ainsi que de zone de ravitaillement en argent et en vivres Le Bataill » ...la suite
Les Etats-Unis devraient exprimer leurs préoccupations au président rwandais Kagamé en matière de respect des droits humains, notamment sur les a » ...la suite
Ce n’est pas la première visite d’un président français à Yaoundé sous la présidence Biya. Et ce n’est sans doute pas la plus solennelle. » ...la suite
Ces derniers temps, l'hostilité contre les missions de maintien de la paix de l'Onu au Mali et en République démocratique du Congo va crescendo. » ...la suite