Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Interruption de la couverture réseau en Centrafrique : Huawei à pied d’œuvre pour rétablir les services de télécommunications
Interruption de la couverture réseau en Centrafrique : Huawei à pied d’œuvre pour rétablir les services de télécommunications

Lu pour vous

 

https://www.agenceecofin.com/  (HUAWEI) 24 septembre 2021 07:36 - Dans la nuit du 6 juin 2021, un incendie s'est déclenché dans la salle des serveurs de l’opérateur Orange en Centrafrique, provoquant la destruction des équipements centraux et l'interruption brusque de l'ensemble du réseau.

600 000 personnes ont été impactées par cet incident, qui de surcroît a mis en difficulté les hôpitaux et organismes gouvernementaux (parmi lesquels les locaux des Nations Unies, ainsi que les ambassades étrangères).

Le groupe de télécommunications HUAWEI – présent en Centrafrique depuis 2004, avec plus d’une vingtaine de collaborateurs - a dépêché sur place une équipe projet, chargée de déployer rapidement une solution provisoire pour rétablir les services vocaux 3G d’Orange Centrafrique, et régler les problèmes de congestion apparus en raison de cet incendie.

La mobilisation de Huawei pour le rétablissement du réseau commence à porter ses fruits, et le groupe continue de travailler à la lumière de ses expériences internationales pour remplacer ou réparer l’ensemble du matériel endommagé.

Cet événement a par ailleurs renforcé le partenariat qui lie Huawei et Orange Centrafrique, ouvrant la voie vers une collaboration plus étroite et plus riche encore : Huawei a d’ores et déjà réuni des experts mondiaux pour définir un plan de mise en œuvre pour le rétablissement définitif des services d’Orange en Centrafrique, et collabore avec les laboratoires de recherches et Développement (R&D) chargés d’effectuer des tests et une validation opérationnelle complète. L’objectif : de favoriser une reprise ultérieure rapide des systèmes de l’opérateur.

Regis Deliere, Directeur Général d’Orange Centrafrique, a déclaré « Nous sommes plus que jamais fiers de souligner la force du partenariat qui unit Orange Centrafrique à Huawei, sans qui la reprise de nos activités après l’incident du 6 juin n’aurait pas été possible. Nous remercions chaleureusement les équipes de Huawei pour leur réactivité, leur adaptabilité, et leur efficacité. En déployant dans des délais record des solutions de qualité pour rétablir les services d’Orange Centrafrique, l’entreprise a aidé de nombreux citoyens impactés par l’interruption des réseaux ».

Le dirigeant a par ailleurs souligné que de belles années attendent la collaboration entre Huawei et Orange pour développer le plein potentiel du numérique en Centrafrique.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La demande a été déposée en urgence lundi pour ce médicament appelé molnupiravir, facile à administrer et complémentaire des vaccins. Un no » ...la suite
Edifié au XIXe siècle en Sologne, un temps convoité par Bernard Tapie, il a été entièrement rénové et décoré par un architecte d’intérieu » ...la suite
L’ONU et les partenaires internationaux de la République centrafricaine saluent la mesure prise par le Président Faustin Archange Touadera, le 15 » ...la suite
Le G5+, un groupe d'Etats et d'institutions internationales partenaires de la République centrafricaine se félicite de la déclaration du Président » ...la suite
Pour échapper à la Caf et au bracelet électronique, une habitante de Mantes-la-Jolie (Yvelines) s'est autoproclamée diplomate de la République ce » ...la suite
Le documentaire de Fabrice Gardel et Mathieu Weschler rappelle le scandale que provoqua, en 1921, l’attribution du prestigieux prix littéraire à » ...la suite
Le château de Saint-Hubert à Neuvy-sur-Barangeon dans le Cher, également appelé le château du Grand Chavanon est en vente. Il est connu pour avoi » ...la suite
En mission à la Cour Pénale Internationale à La Haye, le ministre d'état à la justice Arnaud Djoubaye Abazène a eu ce mercredi 13 octobre 2021 u » ...la suite
Ça y est, ils ont trouvé. L’an dernier, le CHUV touchait un financement européen de 5 millions pour identifier des anticorps capables de «bloque » ...la suite
Un homme d’affaires congolais – proche du président Denis Sassou-Nguesso – a été interpellé en France et placé en garde à vue. Il s’agit » ...la suite