Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

Centrafrique : Plus de 17.000 doses de vaccins Covid-19 déployées dans quatre villes du pays

 Judicael Yongo   septembre 23, 2021 12:56

BANGUI, le 23 septembre 2021 (RJDH)—Plus de 17.000 doses de vaccin Covid_19 sont déployées à l’intérieur du pays dans quatre villes à savoir, Ndele, Damara, Kaga-Bangoro et Obo. L’objectif est de lutter contre cette pandémie sur l’ensemble du territoire national.

La campagne de vaccination est lancée le 04 septembre 2021 dans le district sanitaire de Ndele, dans le Bamingui-Bangoran. Un fort taux d’engouement est enregistré lors du lancement de la campagne. Cela a permis de toucher 6.785 personnes qui ont reçu le vaccin Johnson Jonson.

Pour le  Docteur Yapoutou ,Chef de district sanitaire la localité,  se félicite de la forte participation de la population pendant cette période vaccinale, «  il est prévu 15.000 doses pour la localité, malheureusement, on a reçu que 7.000 doses, alors que le besoin se fait sentir dans le secteur », a-t-il indiqué.

La ville d’Obo dans le Haut-Mbomou partage le même souci où la campagne de vaccination a démarré le 21 septembre dernier.  Selon le chef de district sanitaire, au moins 6000 doses dont 3000 doses pour la ville de Mboki et 3000 autres pour la ville d’OBO.

La ville de Kaga-Bandoro dans la Nana-Gribizi à enregistre 4000 doses disponibles contre ce fléau tant pour la ville que ses périphéries. La campagne est lancée depuis le 20 septembre 2021.

A Damara où elle a débuté le 21 Aout dernier. 500 doses d’Astra-Zeneca et 500 doses de vaccin Johnson Johnson sont destinées pour la localité. Cette quantité est insuffisante pour couvrir la ville et ses environs. Entretemps, la population s’est fortement mobilisée pour se faire vacciner. Dans toutes les villes où les campagnes ont pris fin et un fort besoin est encore signalé.

Dorcas Kouagnon

`

Centrafrique : Le retour des déplacés de Batangafo à domicile, une préoccupation des autorités de l’Ouham

 Judicael Yongo  septembre 23, 2021 12:52

BATANGAFO, le 23 Septembre (RJDH) —Le Sous-Préfet de Batangafo Evrard Lamine se préoccupe du retour des déplacés dans leur localité respective, afin de relancer les activités socio-économiques. Dans une interview téléphonique accordée au RJDH, il appelle le gouvernement et les partenaires à soutenir cette initiative qui intervient après le déploiement des forces armées centrafricaines et leurs alliés dans la ville.

Au moins 20 000 personnes vivent encore sur le site des déplacés dans la Sous-préfecture de Batangafo au nord du pays. Ils attendent des appuis humanitaires pour leur survie. C’est dans ce contexte que les autorités locales ont lancé aux partenaires un SOS pour« réorienter leurs projets vers les programmes de relèvement et les projets de retour dans les quartiers », a exprimé le Sous-Préfet de Batangafo, Evrard Lamine joint au téléphone par le RJDH.

Les Forces Armées Centrafricaines (FACA) et leurs alliés Russes sont arrivés dans la ville de Batangafo et la brigade de la gendarmerie est opérationnelle constate l’autorité,

«nous constatons la quiétude dans les localités. Il n’y a pas de raisons pour que les concitoyens continuent de vivre sur le site de fortune. Nous leur demandons de retourner à la maison, afin de reprendre les activités socio-économiques, socle du développement de la ville », a suggéré l’autorité sous-préfectorale.

Les autorités de la Sous-Préfecture de Batangafo au nord du pays ont estimé nécessaire le renforcement des capacités des FACA afin de favoriser la stabilité et permettre le retour définitif des déplacés dans leur quartiers et villages. /

Auguste Bati-Kalamet

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans son aperçu humanitaire, le bureau des Nations-Unies pour les affaires humanitaires(OCHA) a enregistré au cours des sept premiers mois de 2022, » ...la suite
Dans l’optique d’avoir le contrôle total du secteur minier, le gouvernement a suspendu les activités minières dans les préfectures de la Vak » ...la suite
La Confédération fait désormais partie du cercle très restreint de gouvernements occidentaux disposant d’une représentation dans le pays en cri » ...la suite
L’opération de contrôle physique des fonctionnaires et agents de l’Etat lancée en juillet dernier par le gouvernement se poursuit. Après quelq » ...la suite
Selon des sources sécuritaires, la RCA a officiellement demandé 3 000 instructeurs militaires russes supplémentaires, pour appuyer les Forces armé » ...la suite
Pendant que la crise d’hydrocarbures continue de paralyser la République centrafricaine, le gouvernement a annoncé l’arrivée d’une nouvelle c » ...la suite
La prise en charge des enfants de 0 à 15 ans au Complexe pédiatrique de Bangui risque de souffrir. Le projet d’appui à ce centre hospitalier vie » ...la suite
Quarante-huit heures après l’annonce de l’ouverture d’une enquête contre le Groupe Castel à Paris, les réactions commencent à tomber. Le g » ...la suite
Malgré les accords de paix et les cessez-le-feu à répétition, la Centrafrique reste déstabilisée par de nombreuses rébellions. Si l’armée, s » ...la suite
Chers frères et sœurs en Christ et vous tous, hommes et femmes de bonne volonté, épris de bonté, de justice et de paix, à vous tous, grâce et » ...la suite