Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique: 7 humanitaires enlevés, des ravisseurs réclament une rançon
Centrafrique: 7 humanitaires enlevés, des ravisseurs réclament une rançon

 

https://actucameroun.com/ 6 Oct 2021 par Marturin ATCHA

En Centrafrique, sept humanitaires ont enlevés par des individus armés non identifiés. Selon une source locale, des ravisseurs exigent le payement d’une rançon contre leur libération.

Selon les autorités préfectorales, sept humanitaires ont été enlevés mardi 5 octobre à Bouca par des hommes armés non identifiés. A en croire le journaliste Vianney Ingasso, les ravisseurs ont laissé partir les 5 premiers mais exigent une somme de millions FCFA pour libérer les 2 autres.

La République centrafricaine est en proie à la crise depuis la chute du président François Bozizé. Depuis quelques temps, les groupes armés ont multiplié leurs attaques contre les forces de défense et de sécurité. L’armée centrafricaine appuyée par ses alliés rwandais et russes ont pu repoussé les assaillants et pris le contrôle de plusieurs régions du pays.

 

Centrafrique : sept (7) humanitaires kidnappés par des éléments de la CPC non loin de Bouca

https://www.radiondekeluka.org/ mercredi 6 octobre 2021 16:24

 

Sept humanitaires ont été kidnappés, mardi 05 octobre, dans la région de Bouca dans l’Ouham-Fafa par des éléments de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC). Quelques heures après le rapt, cinq ont été libérés mais les ravisseurs exigent le versement d’un montant de cinq millions de francs CFA avant de libérer les deux autres encore entre leurs mains.

Le rapt a eu lieu précisément dans le village Ngatoua, situé à dix kilomètres de Bouca, alors que ces employés de Médecins du Monde revenaient d’une mission de supervision des centres de santé des localités périphériques, selon le sous-préfet Damien Nganahoti.

« Ils étaient partis pour superviser les formations sanitaires des villages Gbakaya et Ngatoua. C’est en revenant sur Bouca qu’ils sont tombés dans le traquenard de ces hommes armés identifiés comme des éléments de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC). C’était entre Ngatoua et Gbangoungbala qu’ils ont été interceptés par les assaillants », explique-t-il.

Les assaillants exigent une rançon

Parmi les sept humanitaires enlevés, cinq ont été libérés le même jour dans la soirée, tandis que deux autres sont encore entre les mains de leurs ravisseurs. Ces derniers exigent le versement d’une importante somme d’agent avant de les remettre aux autorités.

« Ils demandent une rançon de cinq millions de francs de CFA. Là, nous sommes en train de négocier avec eux et l’option militaire n’est pas à l’ordre du jour », précise Damien Nganahoti.

Une zone dangereuse pour les humanitaires

En mai 2020, dans la même région, six employés de l’ONG Danish Refugee Council (DRC) avaient été enlevés par des hommes armés. Ce kidnapping, à l’époque, avait conduit les Organisations humanitaires œuvrant dans la zone, à suspendre leurs activités.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’Onu (OCHA), cette année, en l’espace de huit (8) mois, plus de 340 incidents touchant les humanitaires ont été répertoriés en République centrafricaine.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Au moins 250 réfugiés centrafricains, regroupés en 75 ménages, ont regagné leur pays d’origine ce vendredi 22 octobre 2021 après huit années » ...la suite
Plusieurs dizaines de familles campent depuis le début de l’année sur le site de Lazard dans le village Niakari, situé à environ 20 Km de Bangas » ...la suite
Plusieurs mois après le lancement du vaccin contre la Covid_19 dans certaines villes de province de la RCA, les populations n’ont pas reçu tous le » ...la suite
Du 15 au 21 Octobre 2021, Madame Annie Michelle MOUANGA, la ministre Centrafricaine en charge du Travail, de l'Emploi, de la Protection Sociale et de » ...la suite
Sur les 444.8 millions de dollars pour une réponse humanitaire en 2021, au moins presque la moitié a été mobilisée par le bureau Nations-Unies p » ...la suite
Dans le village natal de François Bozizé, les habitants dénoncent une campagne punitive menée par des mercenaires russes, alliés du gouvernement. » ...la suite
Les cours ont repris ce 18 octobre en République centrafricaine. Cette rentrée académique est intervenue après celle de l’administration la sema » ...la suite
Le secrétaire général des Nations unies, par la voie de son porte-parole, a salué ce samedi 16 octobre la décision du président Faustin-Archange » ...la suite
Le Président de la République Faustin Archange Touadera a honoré de sa présence la cérémonie de la Journée Mondiale de l’Alimentation ce sam » ...la suite
Près de deux semaines après la tuerie de civils non loin de Bambari, le Conseil national de la jeunesse (CNJ) interpelle le Premier ministre. La ren » ...la suite