Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Point de vue » LA MASCARADE DE MONTPELLIER par David KOULAYOM-MASSEYO
 LA MASCARADE DE MONTPELLIER par David KOULAYOM-MASSEYO

                                              

   Le sommet France-Afrique avec quelques jeunes africains triés sur le volet, cornaqués par un "nègre de maison"au service de la communication du Président français à six mois de l'élection présidentielle pour lui servir de béquilles a toutes les caractéristiques d'une mascarade  :  masques, déguisements,  faux semblants pour amuser la galerie tandis que l'Afrique se meurt .  Court-circuiter les Présidents africains dans le contexte français actuel n'est pas fortuit : Il signifie que comme toujours, la France entend "diviser pour règner" .  A priori, le Président Macron et son peuple n'ont pas encore pris conscience du tsunami qui traverse l'Afrique et de l'énorme lame de fond qui les menace .

      I . Un Président capricieux, facétieux , irrespectueux  et condescendant

   L'Afrique et les Africains exigent du Président Macron d'ôter son genou de leurs cous sur le triple plan financier ( franc CFA qui étouffe ), militaire ( bases militaires qui menacent) et politique du deux poids, deux mesures ( soutien à la dynastie Déby et insultes, injonctions arrogantes, paternalistes en Centrafrique et au Mali ) .  Monsieur Macron n'est pas élu par les Afrcains et il n'est pas l'empereur de l'Afrique : ce qui le disqualifie définitivement pour porter des jugements à l'emporte-pièce sur les Présidents africains . De plus, il manque singulièrement de psychologie primaire et même élémentaire dans ses rapports avec l'Afrique : ton arrogant et cassant, blagues douteuses à Ouagadougou avec le Président Kaboré qui a l'âge d'être son père, alliance contre nature avec Ouattara pour l'ECO, colère mal contenue deavant le Président ghanéen qui lui disait son fait etc...Nous pensons qu'il ferait mieux de règler les problèmes de son pays au lieu de chercher à distraire la jeunesse africaine : l'Australie qui l'a humilié, les Anglais qui marchent sur ses plates-bandes en matière de pêche , s'occuper de son protégé Zemmour qui sème la zizanie ou Biden qui le nargue .

    Plus prosaïquement, il est réjouissant de l'entendre parler de la démographie africaine, lui qui n'a pas d'enfant et qui ne sait même pas de quoi il parle .

   Que de contradictions pour un seul homme ! Recevoir les jeunes Africains à Montpellier et ériger à quelques encablures de là une barrière étanche en Méditerranée contre cette même jeunesse ; transformant cette mer en grand cimetière marin .  Les ambassades et les consulats de France à travers le continent africain sont devenues des machines à cash ( avec les prix exhorbitants des visas et du moindre document  français ) devant lesquels s'étiolent les espoirs des jeunes Africains . Les Africains sont naturellement des entreprepreneurs que la politique française empêche d'évoluer .

   Puisque le Président Macron aime tant la jeunesse africaine, je lui réitère quelques thèmes de conférences susceptibles d'enthousiasmer cette jeunesse qu'il chercher désespérément à charmer comme un serpent  avant l'élection présidentielle française :

-Je suis le Président d'un pays où la police tabasse les Noirs

-Je suis le Président d'un pays qui refuse son entrée aux Noirs ( étudiants et hommes d'affaires )

-Je suis le Président d'un pays qui finance la Lybie pour esclavagiser des Noirs et protéger mon pays . 

   Si le Président Macron se sent pousser des ailes  en ce moment, c'est parce qu'il a fait une grosse prise dans le camp africain : l'historien camerounais Achille Mbembé .

    II . Un cornac impudent

   Comment le pourfendeur du régime de Paul Biya , l'historien Achille Mbembé qui faisait naguère notre fierté s'est-il laissé dompter par Macron, ce Président français snobé en Europe et qui se croit autorisé à donner des injonctions aux Présidents africains ? N'est-ce pas que ses études d'histoires doivent le cuirasser pour le mettre à l'abri ? Qu'est-il allé chercher dans cette galère ? Que lui a proposé ou donné Macron pour obtenir aussi facilement sa collaboration ? De quelles méthodes a-t-il usées pour transformer notre grand penseur en "nègre de maison" ? Pourquoi n'a-t-il pas chercher à associer ses propres compatriotes comme le professeur Nyamsi Wa Kamerun et Madame Nathalie Yamb ? Sur quelles bases a-t-il coopté ses soi-disant jeunes africains ? Quels jeunes Africains refuseraient de faire le voyage en France en ces temps de restrictions même sur des citères fallacieux  d'aide au développement ? Le Président des Français Macron n'a-t-il pas mieux à faire dans son propre pays en matière d'aide pour se préoccuper autant de l'Afrique ? Parler d'aide pour les quinze pays africains de la zone CFA qui rapportent annuellement environ cinq cents millards d'Euros à la France est une gageure .  Les Italiens et les Allemands ne comprennent pas cette ponction , que dis-je, ce braquage qui classe la France parmi les premiers assassins de l'Afrique . Quelques millions d'euros “d'aide”ne rempliront jamais le gap pour en faire une politique de développement pour l'Afrique . Et que dire de cette ingérence indécente  françaisedans les affaires africaines ? Pourquoi la France ne réunit-elle pas les jeunes vietnamiens, chinois et américains avec la même morgue et la même suffisance ?

   Aux autres Africains, je dirais comme Mandela "que tout ce qui se fait pour nous sans nous se fait contre nous " . 

   Le président des Français paraît grand parce que les Africains sont couchés . Il suffit que tous les électeurs issus de l'émigration afrcaine aillent s'incrire massivement pour voter et nous débarrasser définitivement de cet homme infatué qui n'arrête pas de nous donner des leçons sans en avoir  l'autorité,  la responsabilité et la légitimité . Ainsi, le Président et ses commanditaires comprendront qu'il est temps de lever leurs  sales genoux  du cou de l'Afrique pour ne pas l'asphyxier à l'instar de  George Floyd sous celui du flic raciste, fasciste et voyou  d'origine française Déreck Chauvin .

   Que l'esprit de nos ancêtres protège l'Afrique de tous les prédateurs prestidigitateurs et leurs acolytes !

                            Fait le 08 Octobre 2021

                             David KOULAYOM-MASSEYO .

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dix ans après le lancement de Serval au Mali, l’ancien président de la République française (2012-2017) affirme, dans une interview à RFI et Fr » ...la suite
Le sociologue centenaire évoque les conflits traversés et plaide pour une résolution négociée du conflit en Ukraine. Le jour est gris, il pleu » ...la suite
Emmanuel Macron a accusé la Russie d'alimenter une propagande anti-française en Afrique pour servir un "projet de prédation" sur des pays africains » ...la suite
En Centrafrique, après sa lettre au président Faustin-Archange Touadéra, Danièle Darlan sort maintenant de son silence médiatique. L'ex-présiden » ...la suite
Dans le discours controversé qu'il a prononcé du haut de la tribune des Nations unies le 24 septembre dernier, le Premier ministre malien par intér » ...la suite
ENTRETIEN. L’économiste et ancien ministre togolais publie un livre plaidoyer dans lequel il propose un nouveau modèle économique basé sur le n » ...la suite
Je reviens de Bangui et ce que j'y ai vu m'a laissé complètement pantois : absence de rues praticables, chaussées abandonnées aux motos-taxis qui » ...la suite
En Centrafrique, c’est la parole d’un homme de paix : le cardinal Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, s’inquiète de la montée des d » ...la suite
Cette Chronique n’a pas pour objet de dire à l’Afrique qu’elle doit choisir son camp dans la guerre invisible que se livrent l’Occident et la » ...la suite
Cette Chronique n’a pas pour objet de dire à l’Afrique qu’elle doit choisir son camp dans la guerre invisible que se livrent l’Occident et la » ...la suite