Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » L'audience de confirmation des charges contre l'ex-Seleka Mahamat Saïd s'ouvre à la CPI
L'audience de confirmation des charges contre l'ex-Seleka Mahamat Saïd s'ouvre à la CPI

 

 

https://www.rfi.fr/ 12/10/2021 - 04:46 Avec notre correspondante à La HayeStéphanie Maupas

 

Les audiences de confirmation des charges visant l’ex-milicien de la Seleka, Mahamat Saïd, s’ouvre ce 12 octobre devant la Cour pénale internationale (CPI). Cet ancien milicien est suspecté de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en 2013 et 2014. C’est la première fois qu’un ex-membre de la Seleka fait face aux juges de la Cour. 

Dès le début de l’enquête visant les crimes en Centrafrique, le bureau du procureur avait assuré qu’il ciblerait les deux camps : Seleka et anti-Balaka. Parfois critiqué pour ne poursuivre que le camp vainqueur, comme en Côte d’Ivoire ou en Ouganda, l’accusation avait donc promis une justice pour tous. 

On n’y est pas encore tout à fait, mais un premier procès visant deux anciens responsables anti-Balaka, la milice proche de l’ex-président François Bozizé, s’est ouvert en février. Pierre-Edouard Ngaïssona et Alfred Yekatom y répondent de crimes contre l’humanité et crimes de guerre. 

Les audiences qui débutent mardi dans l’affaire ciblant cette fois le camp adverse, l’ex-Seleka Mahamat Saïd, visent à obtenir sa mise en accusation et son renvoi en procès

Arrêté il y a huit mois, Mahamat Saïd est suspecté de torture, de disparitions forcées et de persécutions. Il avait d’abord participé à la prise de Bangui en mars 2013 au grade de colonel de la Seleka. Les miliciens avaient alors placé Michel Djotodia à la tête du pays. Mahamat Saïd était ensuite devenu commandant de l’Office de répression du banditisme. Et selon le procureur, des opposants étaient alors arrêtés et torturés lors d’opérations de ratissage à Bangui, parfois en présence du suspect. 

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Deux décennies après la désintégration de l’URSS, la Russie occupe à nouveau une place significative dans l’échiquier de la géopolitique in » ...la suite
Les participants à un séminaire sous régional sous le thème « L’Union africaine à l’aune de la question du Sahara : Comment passer d’une d » ...la suite
Il y a une méconnaissance de l'histoire des Etats, et certains en profitent pour avancer le principe de l'intangibilité des frontières après la co » ...la suite
La République Centrafricaine a émis des accusations à l’endroit de la France, faisant suite aux déclarations hostiles du ministre hexagonal des » ...la suite
La République Centrafricaine a émis des accusations à l’endroit de la France, faisant suite aux déclarations hostiles du ministre hexagonal des » ...la suite
Amnesty International l’appel “L’armée secrète de Vladimir Poutine”, les observateurs parlent d’un outil géopolitique du Kremlin. Depuis » ...la suite
Bangui revendique la liberté de choisir ses partenaires et la coopération avec la Russie a permis d’atteindre des résultats jusque-là inégalés » ...la suite
A l'heure de la multiplication des fake news et des attaques informationnelles, impossible de gagner la guerre sans pratiquer la cyber-influence et co » ...la suite
L’émissaire de l’ONU en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, a mis en garde contre « tout retard ou la non-tenue » des élections locales, lundi 18 oc » ...la suite
Trois mois après la reconduction de l’embargo sur les armes à destination de la République centrafricaine, une mission du Comité de sanctions de » ...la suite