Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » RCA : Trois nouveaux députés intègrent le parlement de la CEMAC
RCA : Trois nouveaux députés intègrent le parlement de la CEMAC

Lu pour vous

 

Publié le 18.10.2021 à 19h27 par journaldebangui.com avec oubanguimedias.com

Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

Dans une correspondance du président de l’Assemblée Nationale Centrafricaine Simplice Mathieu Sarandji à son collègue du Parlement de la CEMAC Hilarion Etong, il fait mention que trois (03) députés centrafricains font leur entrée au Parlement communautaire. Il s’agit du 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale centrafricaine, l’honorable Evariste Ngamana, l’honorable Dieudonné Marien Djemé et l’honorable Bernadette Souaninzi Gambo.

Dans ladite correspondance, le député Honorable Evariste Ngamana, premier vice-président de l’Assemblée Nationale centrafricaine est établit comme Chef de délégation des parlementaires centrafricains à l’Assemblée de la CEMAC. A ce titre, il devient aussi le Vice-président du Parlement de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale.

De son côté, le député Dieudonné Marien Djemé occupera le poste du deuxième rapporteur à la commission  chargée de l’économie et des finances. Ces trois (03) élus de la Nation vont rejoindre leurs collègues parlementaires centrafricains qui siègent depuis au Parlement communautaire. Il s’agit du député André Narké Dorogo qui est le président de la commission qui concerne le respect des valeurs démocratiques et institutionnelles dans le cadre juridique et de l’honorable Emilie Béatrice Epaye qui fut aussi Vice-présidente du Parlement communautaire et qui est finalement remplacée par l’honorable Evariste Ngamana.

Les cinq (05) députés centrafricains qui siègent au nom de la RCA joueront pleinement leur rôle pour défendre les valeurs politiques démocratiques et de l’économie de la sous-région. La cérémonie de la prestation de serment et de la présentation des trois honorables comme nouveaux membres du Parlement de la CEMAC s’était déroulée le jeudi 14 octobre 2021 à l’Assemblée Nationale à Bangui. Ceci, lors de la deuxième session ordinaire en visioconférence du Parlement de la CEMAC ouverte depuis le 11 octobre pour prendre fin le 09 novembre prochain.

Désormais Chef de la délégation centrafricaine et Vice-président du Parlement de la CEMAC, l’honorable Evariste Ngamana se réjouit mais se dit conscient de la lourde responsabilité qui l’attend : «  Je suis heureux d’intégrer le Parlement de la CEMAC et je remercie le Président de l’Assemblée Nationale centrafricaine Simplice Mathieu Sarandji pour l’honneur qu’il m’a fait. Je sais que grande est ma responsabilité car je vais travailler au nom de tous les peuples de la sous-région d’Afrique centrale ».

« Je travaillerai sans doute avec mes anciens collègues qui sont l’honorable Emilie Béatrice Epaye et l’honorable André Nalké Dorogo sans oublier les autres collègues qui nous ont cédé leurs fauteuils. Leurs expériences seront bénéfiques pour nous et ensemble, nous réussirons cette mission difficile mais pas impossible », a-t-il précisé.

Selon l’honorable Evariste Ngamana, en plus de ses fonctions liées à l’organisation et au fonctionnement de la CEMAC, il se battrait pour que plusieurs centrafricains intègrent aussi des instances supérieures au niveau des institutions et organisations africaines et internationales.

Le Parlement de la CEMAC est composé de 30 membres en raison de cinq (05) députés par pays membres de la Communauté. Notons que la CEMAC regroupe six (06) États membres à savoir : Le Cameroun, le Congo Brazzaville, le Gabon, la République Centrafricaine, LA Guinée Equatoriale et le Tchad.  Le  siège du Parlement de la communautaire se trouve à Malabo en Guinée Equatoriale et le Président en exercice de la CEMAC est  actuellement le président Camerounais Paul Biya.

Selon les textes statutaires du Parlement de la CEMAC, le pays dont le Chef de l’État assure le titre du président de la communauté, du coup, le Chef de la délégation du pays au sein du parlement de la communauté devient aussi le Président du Parlement de la CEMAC. Ce qui sous-entend que si le Président centrafricain Faustin Archange Touadera devient président de la CEMAC étant donné que la présidence est tournante, le Premier Vice-président du parlement centrafricain Evariste Ngamana, Chef de la délégation des députés centrafricains au sein du Parlement communautaire et actuel Vice-président dudit parlement deviendra aussitôt le président du Parlement de la sous-région. Ceci en respect des dispositions de l’article 32 alinéa 3 des statuts de la communauté.

Il est possible la présidence tournante de la CEMAC passe à la Centrafrique l’année prochaine. La dernière fois, c’était en 2010 avec l’ancien président François Bozizé.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
C’est une information relayée par notre confrère Cameroon web. Il se trouve que depuis des semaines, les ordinateurs Paul Biya sont en vente en R » ...la suite
Baba Laddé, le « père de la brousse » en langue foulbé et de son vrai nom Mahamat Abdoul Kadre a été nommé Directeur Général du service tcha » ...la suite
Le présumé meurtrier et son complice sont passés aux aveux et présentés au procureur de la République le 21 octobre 2021. Les faits remontent » ...la suite
Mahamat Abdelkader Oumar, plus connu sous le nom de guerre de Baba Laddé, était considéré comme un opposant de l’ancien président Idriss Déby » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite