Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique-Onu: une mission d’évaluation du Conseil de sécurité à Bangui
Centrafrique-Onu: une mission d’évaluation du Conseil de sécurité à Bangui

 

https://www.radiondekeluka.org/ mardi 19 octobre 2021 16:19

 

Trois mois après la reconduction de l’embargo sur les armes à destination de la République centrafricaine, une mission du Comité de sanctions des Nations-Unies est dépêchée à Bangui. Au cours de sa visite, la délégation a rencontré plusieurs autorités centrafricaines dont le Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera. L’objectif est d’évaluer les conditions du maintien ou de la levée de l’embargo.

Lors de la 76ème session de l’Assemblée générale des Nations-Unies à New York aux Etats-Unis en septembre dernier, le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a plaidé pour une levée totale de l’embargo sur les armes à destination de la République centrafricaine. Un plaidoyer pris en compte par le Conseil de sécurité de l’ONU qui a dépêché une mission à Bangui, le 11 octobre 2021.

Cette délégation, conduite par l’ambassadeur Abdou Abari, représentant permanent du Niger auprès des Nations-Unies, a rencontré plusieurs autorités centrafricaines, des leaders de partis politiques, des leaders de groupes armés et des responsables des organisations de la société civile.

Les discussions ont porté sur la question de l’embargo sur les armes à destination du pays, des personnes physiques ou entités qui ont été sanctionnées, des interdictions de voyage, du gel des avoirs des personnes sous sanction et de la question du dialogue républicain encore en préparation.

Avec les groupes armés signataires de l’Accord du 06 février 2019, la délégation onusienne a discuté sur le processus de désarmement. En effet, si les conditions de stockage des armes font partie des préalables pour la levée de l’embargo, les émissaires de l’ONU ont également visité les lieux de stockage des armes et munitions des Forces armées centrafricaines.

Ainsi, la décision de la levée totale de l’embargo sur les armes à destination de la République centrafricaines dépendra du rapport que vont déposer au Conseil de sécurité des Nations-Unies, ces envoyés spéciaux.

Le 28 juillet 2021, le Conseil de sécurité des Nations-Unies a prolongé d'un an, l'embargo sur les armes à destination de la République centrafricaine. Une décision qui n’a pas plu aux autorités centrafricaines, qui parlent d’une sanction injuste envers un pays sous emprise des groupes armés.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En Centrafrique, les réactions se succèdent après la libération du ministre Hassan Bouba, arrêté la semaine dernière et inculpé pour crimes de » ...la suite
Depuis plusieurs semaines, les relations entre l'ONU et les autorités sont glaciales. Les tirs de la garde présidentielle sur un contingent égyptie » ...la suite
Quand, en novembre 2017, la Russie demanda au Conseil de sécurité des Nations unies l’autorisation de livrer des armes à Bangui afin d’équiper » ...la suite
Il y a quelques jours, la Cour Pénale Spéciale (CPS), interpellait Sieur Bouba Hassan, bras droit en dissidence du chef rebelle Ali Darassa. Ce » ...la suite
Alors que les négociations de paix se poursuivent en Centrafrique, les services de renseignements angolais et soudanais ont proposé au gouvernement » ...la suite
Le Tchad a annoncé officiellement la présence à N’Djamena de François Bozizé en compagnie d'autres chefs rebelles. Alors que l’ancien Présid » ...la suite
Le Conseil de sécurité de l'ONU renouvelle ce vendredi le mandat de la Minusca. Les discussions entamées dès le mois d'octobre se sont déroulées » ...la suite
Dans un pays au bord du chaos, le mandat de la mission de l’ONU est empoisonné par de fortes tensions avec le gouvernement de Bangui et ses partena » ...la suite
Hubert Coudurier, directeur de l’information du Télégramme, livre son point de vue sur les mouvements de diplomates au Quai d’Orsay, initiés pa » ...la suite
La question d'une plus grande participation du Burundi aux missions de paix de l'ONU a été au cœur de la visite de travail de deux jours de Jean-Pi » ...la suite