Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Baba Laddé, l’ancien rebelle devenu chef du renseignement tchadien
Baba Laddé, l’ancien rebelle devenu chef du renseignement tchadien

Lu pour vous

 

 

COURRIER INTERNATIONAL - PARIS Publié le  22/10/2021 - 17:14

Mahamat Abdelkader Oumar, plus connu sous le nom de guerre de Baba Laddé, était considéré comme un opposant de l’ancien président Idriss Déby Itno. Alors que des élections législatives sont prévues ce 24 octobre, il vient pourtant d’être nommé chef des services de renseignement tchadiens par Mahamat Déby, président du Conseil militaire de transition (CMT) et fils du président défunt.

Le Tchadien Mahamat Abdelkader Oumar, président du parti Front Populaire pour le Redressement (FPR), a été nommé directeur général du Renseignement et de l’investigation (DGRI) le 6 octobre, rapporte Al Wihda. Autrement dit, il est le nouveau chef des renseignements généraux tchadiens.

Mahamat Abdelkader Oumar est communément appelé Baba Laddé“Ex-condamné, le leader politique avait été gracié par décret du défunt maréchal Idriss Déby le 10 août 2020”, indique le site tchadien, en précisant que, lors de la campagne présidentielle d’avril 2021, il avait apporté publiquement son soutien à Idriss Itno Déby. Ce dernier avait emporté son cinquième mandat avant d’être mortellement blessé peu après lors d’une offensive contre des rebelles tchadiens.

 

Selon le média en ligne basé en Tunisie Le Journal de l’Afrique, qui évoque une nomination “controversée”, en raison de son influence sur une grande partie des groupes armés, et son soutien, pendant plus de 20 ans, à l’opposition tchadienne”, la question du soutien de Baba Laddé à la prise de pouvoir de Mahamat Déby, fils de l’ancien président, en avril dernier, aurait pu être posée.

“Le meilleur ennemi de Wagner”

Pourtant, lors de la rencontre avec Mahamat Déby, l’implication du parti de Baba Laddé “au processus de dialogue national inclusif” était le sujet dominant des échanges, souligne Al Wihda. Le site tchadien ajoute qu’à cette occasion, Baba Laddé a appelé les Tchadiens de tous les bords à se joindre au rendez-vous historique du dialogue national inclusif”.

Pour Le Journal de l’Afrique, la nomination à la tête des renseignements généraux tchadiens traduit “une alliance” entre l’ancien chef rebelle et Mahamat Déby afin de “rallier les groupes armés de l’opposition à son dialogue national”.

Le Journal de l’Afrique évoque aussi la lutte menée par Baba Laddé aux côtés de rebelles centrafricains “contre l’armée centrafricaine et les soldats de Wagner”, du nom de cette société militaire privée russe active en Centrafrique et depuis peu au Mali. Le site décrit ainsi le Tchadien comme “le meilleur ennemi de Wagner”.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
C’est une information relayée par notre confrère Cameroon web. Il se trouve que depuis des semaines, les ordinateurs Paul Biya sont en vente en R » ...la suite
Baba Laddé, le « père de la brousse » en langue foulbé et de son vrai nom Mahamat Abdoul Kadre a été nommé Directeur Général du service tcha » ...la suite
Le présumé meurtrier et son complice sont passés aux aveux et présentés au procureur de la République le 21 octobre 2021. Les faits remontent » ...la suite
Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monét » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite