Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Est Cameroun : un réfugié centrafricain tue sa compagne pour bénéficier de l’aide humanitaire
Est Cameroun : un réfugié centrafricain tue sa compagne pour bénéficier de l’aide humanitaire

Lu pour vous

 

Est Cameroun : un réfugié centrafricain tue sa compagne pour bénéficier de l’aide humanitaire

https://actucameroun.com/  24 Oct 2021 par Alain Nwaha

Le présumé meurtrier et son complice sont passés aux aveux et présentés au procureur de la République le 21 octobre 2021.

Les faits remontent en août dernier. D’après nos confrères de radio Equinoxe, Dimanche Michel 25 ans alias « Bachirou fossoyeur » vit avec sa concubine Mariama Ahamat 21 ans à Manjou (Est Cameroun). Mais seule la femme est enregistrée comme réfugiée par le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR). Elle reçoit mensuellement des kits alimentaires et financiers qui lui permettent de survenir aux besoins de son copain.

Mais ce dernier n’est pas content et contacte son complice Seidou Tidjani 23 ans, à qui il raconte ses misères conjugales. Ce dernier va lui proposer d’ôter la vie à sa concubine. Les deux présumés criminels vont inviter la jeune dame à 7 km de Manjou au village Mboutoutou. Après un copieux repas, son copain va se saisir du couteau pour l’égorger et face à sa résistance, il se saisit d’une barre à mine et lui assène deux violents coups sur le cou. Après son meurtre,  Dimanche Michel va laisser leur unique enfant de deux ans chez ses parents en Centrafrique.

Mais deux mois plus tard, de folles rumeurs vont circuler sur la disparition de Mariama Ahmat. Interpellés par la police, les deux présumés criminels vont passer aux aveux complets. Ils ont été présentés pour jugement au procureur de la République le 21 octobre dernier. Le corps en pleine décomposition de la victime a été exhumé avant d’être réinhumé au cimetière musulman de Manjou lors de la reconstitution des faits.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Legs colonial, la frontière entre le Cameroun et la Centrafrique a été parfois « source d’incompréhension et d’incidents regrettables » entr » ...la suite
Ils sont déployés pour renforcer la sécurité de la région contre les incursions des rebelles centrafricains. En l’espace de six mois, deux n » ...la suite
Le corridor Brazzaville-Bangui-N’Djamena constitue l’un des onze projets intégrateurs érigés au rang de priorité dans l’espace CEMAC Afrique » ...la suite
Un tribunal militaire camerounais a condamné récemment 25 hommes à des peines de 30 à 35 ans de prison pour avoir participé en 2017 à une tentat » ...la suite
Le corridor Douala-Bangui traite des dizaines de milliards de FCFA de flux commerciaux chaque année et est la principale voie d’approvisionnement d » ...la suite
Lors de son intervention au Conseil de sécurité, le 22 février, au cours d’une séance consacrée à la problématique de la levée totale de l » ...la suite
Au moins quatre (4) chefs d’Etat africains sont attendus ce mercredi 23 février à Kinshasa afin de prendre part au 10ème Sommet des Chefs d’Eta » ...la suite
Même si la Télévision congolaise indique le contraire, avec des reportages qui laissent penser que le président congolais serait de retour au berc » ...la suite
Le Ministre Délégué à la Présidence du conseil chargé de la Défense Nationale, des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, le Général de » ...la suite
Dans un document sonore authentifié par plusieurs sources, le leader de l’UFR Timan Erdimi s’entretien avec un ministre conseiller spécial du pr » ...la suite