Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Enseignement supérieur : des ordinateurs Paul Biya vendus en République centrafricaine
Enseignement supérieur : des ordinateurs Paul Biya vendus en République centrafricaine

Lu pour vous

 

Ces ordinateurs censés avoir été distribués aux étudiants au Cameroun sont vendus au prix de 40 000 FCFA l’un en Centrafrique.

https://actucameroun.com/ 27 Oct 2021 par Erel Djene

C’est une information relayée par notre confrère Cameroon web. Il se trouve que depuis des semaines, les ordinateurs Paul Biya sont en vente en République centrafricaine (RCA). Et aux dernières nouvelles, les consommateurs centrafricains les apprécient bien. Seulement, ces machines devaient être remises aux étudiants, étant donné qu’elles ont été présentées comme des dons du Chef de l’Etat aux apprenants camerounais. En RCA, elles sont vendues au prix de 40 000 FCFA l’une.

Cameroon web rapporte que le dossier relatif aux ordinateurs Paul Biya intéresse bien le Tribunal criminel spécial (TCS). Et il est fort probable que le ministre d’Etat ministre de l’Enseignement supérieur Jacques Fame Ndongo soit très prochainement appelé à s’expliquer sur ledit dossier. Déjà que celui qui est présenté comme son bras droit, le dénommé Roger Atsa Etoundi a été convoqué au TCS la semaine dernière. Soulignons qu’il est le coordonnateur du projet E-National Higher Education Vision relatif aux universités d’État du Cameroun et à l’université inter-Etats Cameroun / Congo. Le tribunal voulait avoir des éclaircis sur le coût et la gestion des ordinateurs Paul Biya.

« Avec la convocation du prof Roger Atsa Etoundi au TCS, il est clair que l’étau se resserre méthodiquement sur Jacques Fame Ndongo qui dans les prochaines semaines, pourrait recevoir une convocation du Tribunal criminel spécial à Yaoundé, pour répondre de la gestion de ce projet du Chef de l’État qui sur le fond est très bon, mais trop mal géré par les mains inexpertes et dénuées de toute intégrité, du perpétuel ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques FAME NDONGO. Il est important de rappeler qu’aucune composante du projet E-National Higher Education Vision, n’a été couronnée de succès. C’est le cas aussi des fameux centres de développement numérique dans les universités d’État, ainsi que leur irrigation en WiFi », rapportait un notre de nos confrères Camer.be.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Legs colonial, la frontière entre le Cameroun et la Centrafrique a été parfois « source d’incompréhension et d’incidents regrettables » entr » ...la suite
Ils sont déployés pour renforcer la sécurité de la région contre les incursions des rebelles centrafricains. En l’espace de six mois, deux n » ...la suite
Le corridor Brazzaville-Bangui-N’Djamena constitue l’un des onze projets intégrateurs érigés au rang de priorité dans l’espace CEMAC Afrique » ...la suite
Un tribunal militaire camerounais a condamné récemment 25 hommes à des peines de 30 à 35 ans de prison pour avoir participé en 2017 à une tentat » ...la suite
Le corridor Douala-Bangui traite des dizaines de milliards de FCFA de flux commerciaux chaque année et est la principale voie d’approvisionnement d » ...la suite
Lors de son intervention au Conseil de sécurité, le 22 février, au cours d’une séance consacrée à la problématique de la levée totale de l » ...la suite
Au moins quatre (4) chefs d’Etat africains sont attendus ce mercredi 23 février à Kinshasa afin de prendre part au 10ème Sommet des Chefs d’Eta » ...la suite
Même si la Télévision congolaise indique le contraire, avec des reportages qui laissent penser que le président congolais serait de retour au berc » ...la suite
Le Ministre Délégué à la Présidence du conseil chargé de la Défense Nationale, des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, le Général de » ...la suite
Dans un document sonore authentifié par plusieurs sources, le leader de l’UFR Timan Erdimi s’entretien avec un ministre conseiller spécial du pr » ...la suite