Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Enseignement supérieur : des ordinateurs Paul Biya vendus en République centrafricaine
Enseignement supérieur : des ordinateurs Paul Biya vendus en République centrafricaine

Lu pour vous

 

Ces ordinateurs censés avoir été distribués aux étudiants au Cameroun sont vendus au prix de 40 000 FCFA l’un en Centrafrique.

https://actucameroun.com/ 27 Oct 2021 par Erel Djene

C’est une information relayée par notre confrère Cameroon web. Il se trouve que depuis des semaines, les ordinateurs Paul Biya sont en vente en République centrafricaine (RCA). Et aux dernières nouvelles, les consommateurs centrafricains les apprécient bien. Seulement, ces machines devaient être remises aux étudiants, étant donné qu’elles ont été présentées comme des dons du Chef de l’Etat aux apprenants camerounais. En RCA, elles sont vendues au prix de 40 000 FCFA l’une.

Cameroon web rapporte que le dossier relatif aux ordinateurs Paul Biya intéresse bien le Tribunal criminel spécial (TCS). Et il est fort probable que le ministre d’Etat ministre de l’Enseignement supérieur Jacques Fame Ndongo soit très prochainement appelé à s’expliquer sur ledit dossier. Déjà que celui qui est présenté comme son bras droit, le dénommé Roger Atsa Etoundi a été convoqué au TCS la semaine dernière. Soulignons qu’il est le coordonnateur du projet E-National Higher Education Vision relatif aux universités d’État du Cameroun et à l’université inter-Etats Cameroun / Congo. Le tribunal voulait avoir des éclaircis sur le coût et la gestion des ordinateurs Paul Biya.

« Avec la convocation du prof Roger Atsa Etoundi au TCS, il est clair que l’étau se resserre méthodiquement sur Jacques Fame Ndongo qui dans les prochaines semaines, pourrait recevoir une convocation du Tribunal criminel spécial à Yaoundé, pour répondre de la gestion de ce projet du Chef de l’État qui sur le fond est très bon, mais trop mal géré par les mains inexpertes et dénuées de toute intégrité, du perpétuel ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques FAME NDONGO. Il est important de rappeler qu’aucune composante du projet E-National Higher Education Vision, n’a été couronnée de succès. C’est le cas aussi des fameux centres de développement numérique dans les universités d’État, ainsi que leur irrigation en WiFi », rapportait un notre de nos confrères Camer.be.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Baba Laddé, le « père de la brousse » en langue foulbé et de son vrai nom Mahamat Abdoul Kadre a été nommé Directeur Général du service tcha » ...la suite
Le présumé meurtrier et son complice sont passés aux aveux et présentés au procureur de la République le 21 octobre 2021. Les faits remontent » ...la suite
Mahamat Abdelkader Oumar, plus connu sous le nom de guerre de Baba Laddé, était considéré comme un opposant de l’ancien président Idriss Déby » ...la suite
Les honorables Evariste Ngamana, Dieudonné Marien Djemé et Bernadette Souaninzi Gambo intègrent le Parlement de la Communauté Economique et Monét » ...la suite
On en sait un peu plus sur la mise en examen d’un homme d’affaire congolais, conseiller du président Denis Sassou-Nguesso. Lucien Ebata a été m » ...la suite
Trois semaines après le renvoi du contingent gabonais sur la base d’allégations d’agression sexuelle qui se sont totalement dégonflées depuis, » ...la suite
La venue du président centrafricain dans la capitale gabonaise pour y rencontrer le président Ali Bongo Ondimba intervient trois semaines après le » ...la suite
En quelques jours l’oligarchie congolaise vient de subir une série de revers particulièrement sévères qui viennent ruiner la tentative de dédia » ...la suite
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera est attendu à Libreville en début de semaine prochaine, a annoncé jeudi le porte parole de la » ...la suite
Interné dans un hôpital militaire, le général Jean Marie Mokoko, vient d’être transféré de « force » à la prison de Brazzaville. Le gé » ...la suite