Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique: HRW exige la réincarcération du ministre inculpé pour atrocités
Centrafrique: HRW exige la réincarcération du ministre inculpé pour atrocités

Lu pour vous

 

https://actucameroun.com/ 29 Nov 2021 par Marturin ATCHA

En Centrafrique, les réactions se succèdent après la libération du ministre Hassan Bouba, arrêté la semaine dernière et inculpé pour crimes de guerres et crimes contre l’humanité par la Cour pénale spéciale.

Ancien numéro 2 du groupe armé UPC, Hassan Bouba avait été arrêté et inculpé pour crimes de guerres et crimes contre l’humanité. Soupçonné d’avoir planifié l’attaque du camp de réfugié d’Alindao où plus d’une centaine de civils ont perdu la vie en 2018, l’ex-chef rebelle a été exfiltré vendredi d’une prison et ramené à son domicile.

Pour Human Rights Watch, il s’agit libération qui légalise imputé dans ce pays en proie à la guerre civile depuis 2013. « Si le gouvernement de RCA espère s’attaquer à l’impunité pour les atrocités commises dans le pays, il devrait d’urgence prendre toutes les mesures nécessaires pour soutenir la Cour pénale spéciale, s’assurer que l’État de droit est respecté et que Bouba est ramené en détention »  a déclaré Elise Keppler de la division justice internationale de HRW.

Et de poursuivre: « Si Hassan Bouba peut être soustrait à sa détention au mépris des ordonnances de la CPS, les efforts de cette dernière pour faire progresser la justice seront contrecarrés et Bouba pourrait avoir la possibilité de s’enfuir ». Plusieurs messages rappellent la promesse faite par le président Touadéra lors de réélection, celle de faire de la lutte contre l’impunité la « colonne vertébrale » de son nouveau mandat.

Depuis que la polémique enfle, les autorités centrafricaines n’ont fait aucun commentaire. La RCA est plongée dans crise politico-sécuritaire depuis 2013 après la chute du président François Bozizé.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Présent en Centrafrique depuis quatre ans, le groupe de mercenaires russe s’est peu à peu implanté dans nombre de secteurs économiques locaux et » ...la suite
Des « facteurs internes » tels que la corruption, la pauvreté, les inégalités ou encore le respect des droits humains interagissent avec des « f » ...la suite
Kigali a mis en coupe réglée l'ouest de la République démocratique du Congo et ne veut pas qu'on le prive des devises de ses rapines : les "minera » ...la suite
S’inspirant de la dénomination du tristement célèbre « groupe Wagner » des Russes, une organisation pilotée par des volontaires occidentaux vi » ...la suite
Lorsque j’étais étudiant, mon père me parlait souvent de la bataille de Bir Hakeim, non pas pour me dire qu’il avait fait partie des 3 600 homm » ...la suite
Le torchon brule à nouveau entre les deux frères ennemis ivoiriens. Laurent Gbagbo devrait faire savoir, via un porte-parole autorisé, ce mardi ma » ...la suite
Alors que l’influence russe en Afrique est grandissante, la guerre en Ukraine et les sanctions infligées à Moscou ne seront pas sans conséquences » ...la suite
La Cour pénale internationale (CPI) a rendu public la semaine dernière un mandat d’arrêt à l’encontre d’un chef rebelle de République centr » ...la suite
Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider » ...la suite
Après l’expulsion de l’Ambassadeur de l’Hexagone au Mali et le retrait prochain de la force française Barkhane, au Burkina Faso, le départ de » ...la suite