Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique : avec l’unité Wagner, la Russie espère étendre son influence
Centrafrique : avec l’unité Wagner, la Russie espère étendre son influence

Lu pour vous

 

https://www.francetvinfo.fr/ Publié le 08/12/2021 22:58

Ce sont des miliciens russes qui, peu à peu, étendent leur influence en Afrique. La force Wagner, présente au Mali, agite aussi en Centrafrique. Selon un récent rapport, elle est même à la tête d’une unité soldats centrafricains. Des hommes qui se livrent à de nombreuses exactions.

Des soldats formés par l’Union européenne, passés sous la coupe de mercenaires à la solde de la Russie. Ce scénario ubuesque serait en train de se dérouler en République centrafricaine. Officiellement, la Russie n’envoie sur place que des instructeurs légaux dans le même camp que les Européens pour former l’armée centrafricaine. Ils ne doivent pas participer au combat.

Viols, pillages, exécutions sommaires

En réalité, ces hommes, des mercenaires, sont présents auprès des officiels du gouvernement. En tenue militaire, avec des armes mais sans insigne et le visage toujours masqué, sur les réseaux sociaux, ils utiliseraient une petite note de musique, en référence au compositeur Wagner, pour se reconnaître.

Depuis 2018, ils auraient formé et embrigadé des soldats centrafricains. En positionnant l’unité Wagner, la Russie espère étendre son influence en Afrique. Si ce groupe n’a pas d’existence légale, plusieurs rapports des Nations Unis dénoncent des exactions commises par ce groupe paramilitaire : viols, pillages, exécutions sommaires. Depuis peu, l’unité Wagner serait également présente au Mali.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Son arrestation en novembre et sa libération quelques jours plus tard, sans que la Cour pénale spéciale ait pu l’entendre, ont fait scandale. Mai » ...la suite
L'ONU enquête sur un massacre présumé près de la ville de Bria, à 600 km à l'est de la capitale centrafricaine Bangui, qui aurait vu plusieurs d » ...la suite
Un ancien officier centrafricain, mis en examen à Paris pour torture et complicité de crimes contre l’humanité, a obtenu mercredi sa libération » ...la suite
Dans le club des correspondants, franceinfo passe les frontières pour voir ce qu'il se passe ailleurs dans le monde. Aujourd'hui direction Bamako et » ...la suite
Un expert de l'ONU a appelé jeudi les autorités de la République centrafricaine à remettre en détention un ancien chef rebelle accusé de crimes » ...la suite
La date du procès n’est pas encore fixée. Mahamat Saïd est accusé de « crimes contre l’humanité » et de « crimes de guerre » commis lorsq » ...la suite
Des dizaines de personnes soupçonnées de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité sont toujours en liberté en Centrafrique, en proie à des » ...la suite
Communiqué de presse du ministère d’Etat chargé de la Justice, de la Promotion des Droits Humains et de la Bonne Gouvernance relatif à l’affai » ...la suite
Le gouvernement américain annonce une récompense de 5 millions de dollars pour toute information menant à l’arrestation de Joseph KONY. Kony » ...la suite
En Centrafrique, les réactions se succèdent après la libération du ministre Hassan Bouba, arrêté la semaine dernière et inculpé pour crimes de » ...la suite