Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Déclaration du MLPC au sujet de l'affaire Marie Solange Ndakala Pagonendji
Déclaration du MLPC au sujet de l'affaire Marie Solange Ndakala Pagonendji
DECLARATION




Les terribles révélations sur le hold-up électoral de 2011 savamment organisé et conduit par les faucons du régime en place, au nombre desquels figure la championne en art de frauder, Madame Marie Solange PAGONENDJI NDAKALA, démontrent à suffisance que le Général François Bozizé, ses députés et autres alliés n

4 commentaires

T
Que fera cette calamiteuse Cour soit disant Constitutionnelle? Déjà sur les affaires de centaine de milliers des procès verbaux non comptabilisés les jours de dépouillement, elle n
L
Grand Jeand Edouard,ne penses tu pas qu'il est temps pour toi de prendre ta retraite politique?Tu n'as rien rien à nous proposer ainé.Tu etait là on a vu ce que cela a donné.Et que comptes tu nous proposer de neuf?penses tu que le Centrafricain est sot au point de croire en la "on prend les memes et on neuf?penses tu que le Centrafricain est sot au point de croire en la "on prend les memes et on recommence?"si Bozizé à des maitresses comme on le chante ca et là,tu en as combien toi?une habite la maison des Leppa derrière chez Malé,la deuxieume habite Kpéténé et celle qui habite Sica vers Lovely sans compter celles que j'ignore?cherche à reconstruire ton famaux chateux pillé par les tiens vers Boyrabe,ironie du sort juste en face de la résidence de l'actuel premier ministre(lollll)a un jet de pierre de l'hotel Ngouadjika(kia kia kia)ainsi va la vie la roue tourne
A BON ENTENDEUR...
» lire la suite
S
Uniltile de lire les pauvres illétrés de Benzambé en tout cas il font pitié et malheureusement le monde les lis et dire que ce sont des centrafricains; on sait où mettre la t¨ête. le Président les quelques intellectuels qui doivent servir l'Etat même s'enlissent dans cet appareil,je ne comprend rien dlectuels qui doivent servir l'Etat même s'enlissent dans cet appareil,je ne comprend rien dans ce qui nous arrive en Centrafrique , le beau pays de Boganda.. Je suis de l'Ouham, mais vraiment ,ils me font honte mes amis de BENZAMBE. » lire la suite
L
D'entrée tu signes ton commentaire avec un pseudo cela démontre que tu n'assumes pas tes propos digne d'un enfant de 04 ans.Si tu était de l'ouham tu n'allais pas parler ainsi des tiens,bof que tu sois du sud ou de ne je ne sais ou,parlons Pays et rien que du Pays pauvre lache et mal instruit.sois du sud ou de ne je ne sais ou,parlons Pays et rien que du Pays pauvre lache et mal instruit.
A bon entendeur... » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
En République centrafricaine, les relations diplomatiques avec la France ne cessent de se détériorer. Des parlementaires ont dénoncé lors d’une » ...la suite
L’élection présidentielle française qui a lieu ce dimanche est suivie avec une grande attention dans de nombreux palais présidentiels africains. » ...la suite
En République centrafricaine, le gouvernement a vivement rejeté, ce lundi 4 avril 2022, les accusations d'exactions portées par la Haute commissair » ...la suite
Mesdames et Messieurs ; Au terme de vos travaux, je voudrais tout d’abord rendre grâce à Dieu pour la bénédiction qu’il ne cesse de répandre » ...la suite
I- Thématique Politique étrangère et coopération internationale En matière d’accords bilatéraux et multilatéraux : Mettre en place u » ...la suite
Le dialogue républicain s'est déroulé sans l'opposition et les groupes armés. Pour le président Touadéra, le dialogue national a "atteint son ob » ...la suite
Réélu au terme de la présidentielle du 27 décembre 2020 dans des conditions qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive – moins d’un t » ...la suite
Le dialogue républicain qui vise à réconcilier les Centrafricains, s'ouvre ce lundi (21.03.2022). Mais, l'opposition a annoncé qu'elle n'y prendra » ...la suite
A quatre jours de l'ouverture en Centrafrique d'un dialogue national annoncé à la hussarde par le chef de l'Etat, le flou règne sur son organisatio » ...la suite
Plus d’un an après sa réélection contestée, le président Touadéra a fixé mardi au 21 mars un dialogue de réconciliation avec l’opposition » ...la suite