Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Tchad : la «contribution» de la communauté Sant'Egidio au pré-dialogue
Tchad : la «contribution» de la communauté Sant'Egidio au pré-dialogue

 

 

https://www.rfi.fr/  f 21/01/2022 - 23:36

 

Le calendrier de la transition toujours en suspens. Le dialogue national est attendu, mais son organisation prend du retard car, avant cela, afin d'être le plus inclusif possible, un pré-dialogue doit avoir lieu avec les groupes politico-militaires. Il doit se tenir prochainement au Qatar, mais les préparations de ce rendez-vous s'étirent. Cette semaine, les représentants de ces groupes étaient réunis à Rome pour un « colloque sur le futur du Tchad » sous l'égide de la communauté Sant'Egidio, afin de proposer une « contribution » à ce pré-dialogue. 

 « Tout le monde était là » pendant trois jours à Rome, selon un responsable de Sant'Egidio, satisfait du succès de l'invitation. Il s'agissait de lister les sujets et la manière de les aborder lors du pré-dialogue. Mais aussi d'afficher une forme d'unité avant le rendez-vous au Qatar malgré les divergences entre ces groupes d'importance disparate. 

Dans le communiqué de conclusion, les participants ont réitéré leur « offre de paix vis-à-vis du Conseil militaire de transition » et leur soutien à des « négociations sincères et transparentes ».

Si le gouvernement tchadien de transition dit ne pas avoir été au courant de cette étape romaine, Sant'Egidio assure que des échanges avaient eu lieu en amont avec les autorités de Ndjamena, avec le Comité technique spécial dirigé par l'ex-président Goukouni Weddeye et chargé du pré-dialogue, ainsi qu'avec les autorités qatariennes. Et qu'un retour leur sera fait sur les conclusions de ce colloque.

La communauté catholique Sant'Egidio parle d'une « contribution » à la transition en cours au Tchad, où elle a proposé de partager son « expertise » en médiation. Elle est par exemple active depuis plusieurs années en Centrafrique.

La date du pré-dialogue n'a toujours pas été annoncée officiellement. Il était espéré pour la fin janvier, afin de pouvoir ouvrir le dialogue national inclusif à la mi-février, mais les désaccords sur son organisation demeurent nombreux, et le calendrier devrait encore s'allonger.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Legs colonial, la frontière entre le Cameroun et la Centrafrique a été parfois « source d’incompréhension et d’incidents regrettables » entr » ...la suite
Ils sont déployés pour renforcer la sécurité de la région contre les incursions des rebelles centrafricains. En l’espace de six mois, deux n » ...la suite
Le corridor Brazzaville-Bangui-N’Djamena constitue l’un des onze projets intégrateurs érigés au rang de priorité dans l’espace CEMAC Afrique » ...la suite
Un tribunal militaire camerounais a condamné récemment 25 hommes à des peines de 30 à 35 ans de prison pour avoir participé en 2017 à une tentat » ...la suite
Le corridor Douala-Bangui traite des dizaines de milliards de FCFA de flux commerciaux chaque année et est la principale voie d’approvisionnement d » ...la suite
Lors de son intervention au Conseil de sécurité, le 22 février, au cours d’une séance consacrée à la problématique de la levée totale de l » ...la suite
Au moins quatre (4) chefs d’Etat africains sont attendus ce mercredi 23 février à Kinshasa afin de prendre part au 10ème Sommet des Chefs d’Eta » ...la suite
Même si la Télévision congolaise indique le contraire, avec des reportages qui laissent penser que le président congolais serait de retour au berc » ...la suite
Le Ministre Délégué à la Présidence du conseil chargé de la Défense Nationale, des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, le Général de » ...la suite
Dans un document sonore authentifié par plusieurs sources, le leader de l’UFR Timan Erdimi s’entretien avec un ministre conseiller spécial du pr » ...la suite