Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » LE COMMANDANT DE LA FORCE DE LA MINUSCA ABORDE LES ACTIONS DE PROTECTION DES CIVILS ET LA COOPERATION AVEC LES FACA
LE COMMANDANT DE LA FORCE DE LA MINUSCA ABORDE LES ACTIONS DE PROTECTION DES CIVILS ET LA COOPERATION AVEC LES FACA

 

 

Bangui, le 02 février 2022 – Les multiples actions de protection des civils menées par la Force de la MINUSCA et la coopération avec les forces armées (FACA) et les forces de sécurité intérieure (FSI), ont été largement évoquées mercredi par le Commandant de la Force de la MINUSCA, Général de brigade Daniel Sidiki Traoré.   

« Cette année, nous avons identifié des zones dans le centre et l’ouest de la Centrafrique pour y mener des interventions ciblées. Elles ont démarré dans le centre, dans la zone de Bambari, avec l’opération de domination du terrain », a dit le Général Traoré, durant la conférence de presse hebdomadaire de la Mission. « Sur l’axe Bambari-Alindao, depuis que nous y sommes, nous n’avons connu aucun incident, cela veut dire que la situation sécuritaire s’est beaucoup améliorée. Nous avons instruit les unités qui sont sur place de préserver les acquis, la quiétude », a-t-il ajouté.   

Par rapport à l’ouest de la Centrafrique, le Commandant de la Force a indiqué que la MINUSCA « est en train de faire un travail important » avec des opérations de déminage et lutte contre les engins explosifs improvisés. « Nous l’avons déjà commencé à Bocaranga, Bossangoa pour assurer le déminage et la destruction d’engins improvisés et actuellement nous sommes descendus un peu plus bas vers la zone Berbérati Ce travail va s’intensifier avec des moyens supplémentaires qui seront utilisés dans l’intérêt de tous ».   

Toujours dans l’ouest, la Force, en étroite coordination avec les FACA, va effectuer une mission destinée à escorter le transport du coton produit dans cette région. « Nous avons été sollicités par le Gouvernement et la MINUSCA a avalisé cela, on aura très bientôt une mission conjointe d’escorte du coton depuis les zones où cela a été produit et au niveau des usines. On le fera en étroite coordination avec les FACA. Le dispositif a été déjà mis en place, c’est une opération qui va durer un mois et un mois et demi », a précisé le Commandant de la Force.   

Durant la conférence de presse, le Général Traoré a régulièrement rappelé que la Force de la MINUSCA travaille en étroite collaboration avec les Forces armées centrafricaine (FACA) et les forces de sécurité intérieure centrafricaines, soulignant que « la coordination est importante pour pouvoir être efficaces ». A titre d’exemple, il a cité l’opération conjointe de domination de l’espace pour la protection des populations civiles dans le centre « Nous avons eu à entreprendre des patrouilles robustes et à sécuriser des zones dans cet espace », a-t-il déclaré, ajoutant que la Force s’apprête à recevoir les renforts annoncés en 2021.   

De son côté, le directeur de la Communication et de l'Information publique de la MINUSCA, Charles Bambara, a fait part de la visite de la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies et Coordinatrice humanitaire pour la Centrafrique, Denise Brown, à Birao, dans la préfecture de la Vakaga. Elle a pu constater le retour effectif de la paix dans la région, mais aussi d’échanger avec les leaders communautaires, les autorités locales et les acteurs humanitaires. « Les choses vont mieux dans la Vakaga, la vie va mieux au niveau de Birao.  On est tous en admiration pour tous les efforts qui ont été fournis. Deux années avant, on ne pouvait oser mettre les pieds dehors. Aujourd’hui, j’ai marché sur deux kilomètres à pied, j’ai vu la paix », affirme-t-elle.   

Au chapitre des droits de l’homme au cours de la période du 25 au 31 janvier, la MINUSCA a documenté et vérifié six incidents représentant huit violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, ayant affecté dix victimes. Le nombre d’incidents et de violations documentés reste stable depuis le début de l’année tandis que le nombre de victimes confirmées a légèrement baissé par rapport aux semaines précédentes, a dit Charles Bambara.   

Le porte-parole de la Police de la MINUSCA, la Capitaine Sylvie Mazalo Agba a annoncé que les unités de Police et l’Etat-major intégré (JTFB) poursuivent les patrouilles conjointes de sécurisation à Bangui et dans toutes les régions.   

A Bangassou le 25 janvier, UNPOL a apporté son appui aux membres d’une délégation de la Cour Pénale Spéciale dirigée par le Procureur de la République Adjoint. Cette assistance a permis à la délégation de se rendre dans certains quartiers pour le recueil d’informations dans le cadre d’une investigation dans ladite localité.  

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Depuis quelques jours les Centrafricains vivant en Tunisie sont inquiets des agressions dont sont victimes les noirs africains. Ces agressions font su » ...la suite
Blessé dans une attaque au colis piégé en décembre et évacué en Russie, Dmitri Sytyi est sur le point de revenir en Centrafrique. L’occasion p » ...la suite
Les infrastructures ont été officiellement remises ce lundi au gouvernement centrafricain en présence des partenaires. La prochaine étape de ce pr » ...la suite
La mission onusienne en Centrafrique a annoncé mercredi qu'elle aidera les autorités locales à réhabiliter le poste de douane de Béloko (ouest) d » ...la suite
La première session criminelle de l’année 2023 se déroulera du 06 février au 08 mars 2023, et l’audience du tirage au sort des jurés est pré » ...la suite
La filière nigérienne d'Orano, anciennement Areva, a exploité pendant 40 ans cette mine d'uranium dans le Sahara pour alimenter des centrales nucl » ...la suite
Mme Yellen, depuis vendredi à Dakar, première étape d'un déplacement en Afrique, a visité le site historique de Gorée en compagnie de son maire » ...la suite
Quand certains tuent par les armes, d’autres, en revanche, choisissent l’intoxication comme solution la plus simple pour exterminer une population » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Professeur Faustin Archange Touadéra, a reçu en audience samedi 14 janvier 2023, au Palais de la Ren » ...la suite
Sixième langue la plus parlée au monde, le français est parlé dans de nombreux pays du monde. Cependant, il faut discerner les pays où notre lang » ...la suite