Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Centrafrique : la situation sécuritaire toujours préoccupante à Nzacko dans l’Est
Centrafrique : la situation sécuritaire toujours préoccupante à Nzacko dans l’Est

 

 

https://www.radiondekeluka.org/ mercredi 2 février 2022 09:03

 

La population de Nzacko dans le Mbomou vit toujours dans la peur. Ce climat de terreur généralisée résulte de la présence d’éléments de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC). Cependant, les mineures qui ont été, en janvier dernier, victimes de viol collectif de la part de ces hommes armés, ont réussi à quitter la ville pour se protéger.

Depuis leur retour en novembre 2021 dans la localité de Nzacko, après le départ des Forces armées centrafricaines (Faca) et leurs alliés russes, les éléments de la CPC multiplient des exactions sur la population civile. Quelques habitants joints au téléphone par Radio Ndeke Luka, n’ont pu s’exprimer, craignant des représailles de la part de ces hommes armés qui, depuis lors, contrôlent la ville ainsi que des chantiers miniers.

"Nous ne pouvons vous en dire plus, car nous sommes dans une impasse totale. Nous craignons pour notre vie puisqu’à chaque fois que nous alertons, c’est des menaces que nous recevons », a témoigné un habitant qui a requis l’anonymat.

Quitter la localité par peur de représailles

Quant aux 14 mineures qui ont été abusées sexuellement en janvier dernier, selon des sources locales, elles et leurs parents ont pu quitter la ville pour d’autres localités.

Cela fait près de quatre mois que la localité de Nzacko est sous le contrôle des éléments armés de la CPC. Pendant que ces derniers multiplient des exactions et imposent des taxes aux paisibles populations, c’est le silence total. Jusqu’à lors, le gouvernement n’a pas encore officiellement réagi aux appels de la population, qui sollicite le redéploiement des Forces armées centrafricaines et leurs alliés.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans son aperçu humanitaire, le bureau des Nations-Unies pour les affaires humanitaires(OCHA) a enregistré au cours des sept premiers mois de 2022, » ...la suite
Dans l’optique d’avoir le contrôle total du secteur minier, le gouvernement a suspendu les activités minières dans les préfectures de la Vak » ...la suite
La Confédération fait désormais partie du cercle très restreint de gouvernements occidentaux disposant d’une représentation dans le pays en cri » ...la suite
L’opération de contrôle physique des fonctionnaires et agents de l’Etat lancée en juillet dernier par le gouvernement se poursuit. Après quelq » ...la suite
Selon des sources sécuritaires, la RCA a officiellement demandé 3 000 instructeurs militaires russes supplémentaires, pour appuyer les Forces armé » ...la suite
Pendant que la crise d’hydrocarbures continue de paralyser la République centrafricaine, le gouvernement a annoncé l’arrivée d’une nouvelle c » ...la suite
La prise en charge des enfants de 0 à 15 ans au Complexe pédiatrique de Bangui risque de souffrir. Le projet d’appui à ce centre hospitalier vie » ...la suite
Quarante-huit heures après l’annonce de l’ouverture d’une enquête contre le Groupe Castel à Paris, les réactions commencent à tomber. Le g » ...la suite
Malgré les accords de paix et les cessez-le-feu à répétition, la Centrafrique reste déstabilisée par de nombreuses rébellions. Si l’armée, s » ...la suite
Chers frères et sœurs en Christ et vous tous, hommes et femmes de bonne volonté, épris de bonté, de justice et de paix, à vous tous, grâce et » ...la suite